Expositions de l'UNIGE


Débattons de l’intime,
de nos sexualités

Programme en marge de l'exposition "INTIME?"

Salle d'exposition de l'Université de Genève
Uni Carl Vogt - 66 boulevard Carl-Vogt
Du 22 octobre 2021 au 13 janvier 2022

En nous inspirant de la Grèce antique, nous avons voulu recréer dans le cadre de l’exposition une Agora fictive dans le but de poursuivre la discussion publique initiée par les mouvements de la révolution dite « sexuelle », les mouvements féminins et féministes, ainsi que par toutes les expressions non-hétérosexuelles de la sexualité humaine. Notre souhait est qu’à la faveur de ces rencontres, les débats ouverts par les sciences se prolongent et s’enrichissent d’appropriations et de questionnements personnels, et que de ce dialogue surgissent des possibilités nouvelles de penser nos corps, nos pratiques sexuelles, nos relations, à nous-mêmes et aux autres. Ce gain de connaissance, qui est aussi éthique, nous ne le croyons possible que dans un espace où s’annulent les dichotomies et les catégories prédéfinies ; un espace qui, dans le respect de l’éveil critique dont l’université fait une valeur essentielle, permette de ne généraliser aucune norme. 

En lien avec l’exposition, le Centre Maurice Chalumeau en sciences des sexualités - CMCSS et ses partenaires issus du monde académique, associatif et artistique vous proposent un riche programme de manifestations et d’événements qui se tiendront du 21 octobre 2021 au 13 janvier 2022. Conférences, tables rondes, performances, ateliers, viennent prolonger cette interrogation sur l’intime.

Événements sur inscription et sur présentation du certificat COVID.

Jeudi 2 décembre 2021
L'intime et son droit
Conférence
12h30

« Quel droit à l’intime ? »

En quoi le droit, en tant que discipline et principe d’action législative et politique, contribue-t-il à la « régulation » et à l’ « évolution » de l’intime ? Voir la notion d’intimité au prisme du domaine juridique permet de tisser et de resserrer les liens entre droits et sexualités. Cette conférence participe en cela de l’essor du champ des « droits sexuels », qui est un des axes de la vision 2021-2024 du CMCSS.

Intervenant·e·s : Dre Nesa Zimmermann, Vista Eskandari, Quentin Markarian, Co-responsables de la Law Clinic sur les droits des personnes vulnérables de la Faculté de droit de l'Université de Genève.

Lien d’inscription

Jeudi 9 décembre 2021
L’intime dans l’education sexuelle
Table ronde
17h30

 

Quel champ d’action pour l’éducation sexuelle, aujourd’hui ?

Paru avec le soutien du CMCSS, l’ouvrage de Maryvonne Charmillot, Agnes Földhazi, Caroline Jacot-Descombes, intitulé Droits humains et éducation sexuelle : contexte, perceptions et pratiques (Genève, IES Éditions, 2021), constitue le point de départ de cette discussion. Peut-on parler de tout et quelles sont les limites à fixer pour respecter l’intimité dans un contexte éducatif ? Quel est l’apport des droits humains pour penser l’intimité dans l’éducation scolaire et familiale ? Ce sont là quelques-unes des questions soulevées par les représentations de jeunes et de parents ainsi que les chercheur-euse-s et les professionnel-le-s ici réunis.

Intervenant.e.s:

Agnes Földhazi, maitresse d’enseignement – responsable des programmes CAS DAS en santé sexuelle, HETS Genève

Caroline Jacot-Descombes, directrice adjointe Santé Sexuelle Suisse

Véronique Bouhadouza Von-Lanthen, Formatrice consultante en promotion et éducation à la santé, SSEJ/OEJ/DIP

Maéva Badré

Mathieu Cosandier

Modérateur:
Ferdinando Miranda, directeur exécutif du CMCSS

Apéritif

Lien d’inscription

Partenaire : Santé Sexuelle Suisse

Mardi 14 décembre 2021
L’intime au
regard du (post)-colonial
Conférences sur l’histoire de la santé et les masculinités
16h15
    

Dans le domaine de la santé, les travaux sur les hommes restent relativement rares. Les conférences de Jean-Sébastien Blanc et d’Angéline Dorzil témoignent du renouvellement actuel des perspectives et des recherches sur ce sujet, en interrogeant la façon dont les stéréotypes de genre influencent la prise en charge des patients, la lecture de leurs pathologies et les constructions des pratiques de santé dédiées au corps masculin. Elles s’inscrivent dans le séminaire interdisciplinaire « Masculinités, santé, genre. Aux intersections des savoirs et des pratiques sur les corps », organisé par laMaison de l’histoire.      

« Sexualités en prison : les gages impossibles de la masculinité »

Jean-Sébastien Blanc, doctorant dans le cadre du projet « Sexualités et genre en prison : approches comparatives et interdisciplinaires », financé par le CMCSS, Université de Genève

« L’utilisation des aphrodisiaques par les hommes dans les caraïbes francophones. Quels enjeux pour les masculinités noires ? »

 Angeline Dorzil, doctorante en langue, civilisation et littérature du monde anglophone, Université Sorbonne Paris Nord

Lien d’inscription

Partenaires : iHE2 ; Maison de l'histoire ; Institut des études genre ; UNIL ; CHUV ; Unisanté ; PLAGE

Jeudi 13 janvier 2022
FINISSAGE DE L’EXPOSITION INTIME ?
18h30

Découverte de l’installation d’Étienne Kurzaj et Tommy Poiré, fondateurs de Le Studio TEC (Pulse Incubateur HES-SO), anciens étudiants HEAD, studio de design d'espace et de scénographie basé sur l'économie circulaire. Cette installation aura démarré sa construction dès le vernissage de l’exposition. Les six questions qui sont adressés au public de l’exposition auront trouvé quelles réponses ? : Comment vois-tu tes organes génitaux ? Comment construis-tu tes relations sexuelles et intimes ? Quels éléments façonnent ton rapport au sexuel ? C’est quoi pour toi la pudeur ? Qu’est-ce qu’un fantasme ? Quelle est la différence entre plaisir et désir ?

Lien d’inscription

Apéritif

Partenaire : Studio TEC

 

ÉVÈNEMENTS PASSÉS:

 

Dimanche 5 décembre 2021 (ouverture exceptionnelle)
Les droits sexuels et l'intime
Visite guidée, Projection et Table ronde
Dès 14h

 

14h-15h Visite guidée de l’exposition INTIME ?

15h 30-17h00 Projection du film The Pearl of Africa, Jonny Von Wallström, 2016, 75’, diffusé lors de l’édition 2017 du FIFDH-Festival du film et forum international sur les droits humains

Cleopatra, 28 ans, est venue au monde biologiquement garçon, mais elle a toujours su qu’elle était une femme. Pas de chance : elle est née en Ouganda, un des pays les plus transphobes au monde. Mais rien n’arrête Cleopatra dans son combat pour questionner l’identité, le genre, et devenir celle qu’elle a toujours été. Ce film est plus qu’un portrait, il est une odyssée personnelle.

17h00 Intimi-thé

17h30 Table ronde « Droits sexuels : légifération, pathologisation, légitimation »

Située dans le prolongement du film, cette table ronde obéit à une approche interdisciplinaire pour éclairer les liens entre droits et sexualités, suivant la vision 2021-2024 du CMCSS. En croisant les champs de l’histoire, de la sexologie et de la psychologie, elle permettra de s’interroger sur les dispositions légales et normatives qui s’appliquent aux identités et aux pratiques sexuelles, hier et aujourd’hui.

Intervenant-e-s :  

Dr. Thierry Delessert, chercheur senior FNS, Section d'histoire de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne et Département de sociologie de l'Université de Genève
Dre. Leïla Eisner, chercheuse postdoctorale, Institut des sciences sociales, Université de Lausanne
Prof. Denise Medico, professeure au Département de sexologie, Université du Québec à Montréal
Présence du réalisateur du film à confirmer

Modérateur:
Ferdinando Miranda, directeur exécutif du CMCSS

Partenaire : FIFDH-Festival du film et forum international sur les droits humains

 Vendredi 26 novembre 2021
L'intime des femmes et ses oppressions
Théatre-forum, présentation d'une consultation en santé sexuelle
Dès 17h00

 

17h-20h Théâtre forum, animé par Camille Béziane (Les Klamydia’s)

Ce théâtre forum offre la possibilité à chacun.e de partager son expérience s’il-elle le souhaite et a pour but de chercher collectivement, par le biais de la construction d’une mini-scène, des arguments et des solutions pour répondre à différentes formes d’oppressions dans la sphère intime. Participant-e-s (mixité choisie ouverte à toutes les femmes, et personnes transgenres, non-binaires, intersexes) : min. 8 personnes, max. 14 personnes, sur inscription.

20h-20h30 « Consultation en santé sexu-elle », présentation par Vivianne Guye-Bergeret, co-présidente de Lestime et Clementina Armata, spécialiste en santé sexuelle

Présentation de la consultation de prévention et promotion de la santé, ouverte à toutes les femmes, personnes transgenres, non-binaires, intersexes, qui se reconnaissent comme lesbiennes, et aussi toutes celle·x·s non uniquement hétérosexuelles qui ne se reconnaissent pas dans ces catégories. Un projet action d’un acteur associatif dans les champs de la « santé sexuelle » et des « droits sexuels » qui sont des axes de la vision 2021-2024 du CMCSS.

Partenaires : Les Klamydia’s, Lestime

Jeudi 25 novembre 2021
Intime: Anatomies
, conscience de soi et violences genitales
Vernissage d’ouvrage et table ronde
16h
    

Female Genital Mutilation/Cutting in Children and Adolescents: Illustrated Guide to Diagnose, Assess, Inform and Report, ed. Dre Jasmine Abdulcadir, Dre Noemie Sachs Guedj, Dre Michal Yaron, Springer International Publishing, 2022.

Ce manuel à destination des professionnel-le-s de santé, qui paraît avec le soutien du CMCSS, sera l’occasion d’un dialogue entre médecine et droit. Une table ronde au croisement des axes « Droits sexuels » et « Santé sexuelle » de la vision 2021-2024 du CMCSS, organisée dans le cadre de la Semaine des droits humains de l’Université de Genève et de la Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes. Quelles réponses médicales et juridiques pour permettre aux jeunes filles un accès à la sexualité qui soit conscient et libre d’enjeux moraux, politiques et sociétaux ?

Intervenantes:

Dre. Jasmine Abdulcadir, médecin responsable de l'Unité des urgences gynéco-obstétricales, Hôpitaux Universitaires Genève
Dre. Noemie Sachs Guedj, médecin aux consultations ambulatoires de gynécologie, Hôpitaux Universitaires Genève
Dre. Michal Yaron,médecin responsable de l’unité de policlinique  de gynécologie pédiatrique ou de l’adolescente, Hôpitaux Universitaires Genève
Maître Déborah Diallo, Barreau de Strasbourg

Modérateur:

Ferdinando Miranda, directeur exécutif du CMCSS

Lien d’inscription

Partenaires : Association étudiante Kam'Af-Université de Genève ; Hôpitaux Universitaires Genève ; Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes ; Semaine des droits humains de l’Université de Genève

Samedi 20 novembre 2021 (ouverture exceptionnelle)
L’intime feministe de Monique Wittig
Visite guidée, conférence
et lecture performative
dès 14h

 

14h-15h Visite guidée de l’exposition INTIME ?

15h30-18h La parole est à Monique Wittig

Conférence, et lecture-performative qui resituent Wittig et son héritage dans l’épistémologie féministe, la fiction et la création contemporaine. En lien avec le séminaire semestriel « Wittig. Sexualité et genre. Entre théorie et fiction. Pour une écriture féministe contemporaine », développé dans le cadre de l’offre de formation du CMCSS.

15h30-16h30 Conférence de la Dre. Agnès Vannouvong, chargée de cours, Département de langues et littératures françaises et latines médiévales, Université de Genève

« L’intime est politique : Wittig, création littéraire & point de vue lesbien ».

En collaboration avec Elinor Knutsen et Emilie Arias, étudiantes en Études genres à la Faculté des lettres de l’Université de Genève, qui évoqueront la réception littéraire et présenteront La Pensée straight de Wittig.

16h30-17h00 Intimi-thé

17h30-18h00 Lecture-performative « Corps à corps et tête-à-tête »

À partir des ouvrages Les Guérillères et Le Corps lesbien de Monique Wittig. Création d’Isabelle Chladek et la Cie Folledeparole, menée par les anciennes étudiantes du Master TRANS de l’HEAD de Genève. Lectures par Isabelle Chladek, Lavinia Johnson, Luz Romero Rodriguez, Sîta Subias. Avec la participation du collectif de percussions Red de Tomboreras, initiative née en Colombie pour qui le rythme et la force du tambour symbolisent la lutte des communautés féministes.

Lien d’inscription aux différentes activités de la journée

Mercredi 17 novembre 2021
La relève interroge l’intime 
Cérémonie de remise des prix et de la bourse doctorale « Maurice Chalumeau » 2021
18h30 

Conformément à l’une de ses missions, le CMCSS encourage les recherches dans le domaine des sciences des sexualités. En 2021, il récompense un mémoire de Master avec le Prix Junior Maurice Chalumeau, deux thèses de doctorat ex-aequo avec le Prix Senior Maurice Chalumeau et octroie une Bourse doctorale Maurice Chalumeau. Cette cérémonie, qui met à l’honneur la relève, est l’occasion de fêter le premier anniversaire du Centre, inauguré le 17 novembre 2020. Elle sera l’occasion d’une présentation des travaux de chaque lauréat-e, suivie d’un moment de questions/réponses et, pour finir, d’un apéritif.

Cérémonie conduite par Prof. Juan Rigoli et Ferdinando Miranda, co-directeurs du CMCSS

  • Prix Junior Maurice Chalumeau 2021

Marc Baumgartner, Université de Genève
« Queer Experiences on Lesvos. Resistance and Solidarity in the Context of the European Border Regime »

Ce mémoire analyse la situation sociale spécifique des réfugié-e-x-s queers sur l'île de Lesbos à l'aide d'une approche de recherche qualitative basée sur l'observation participative. Combinant analyse intersectionnelle et approche ethnographique, il révèle la place du genre et des sexualités dans les politiques migratoires suisses et européennes.

  • Bourse doctorale Maurice Chalumeau 2021

Maya Machlout, Université de Genève
« Éducation sexuelle spécialisée en Suisse romande : l’apport des droits sexuels pour les personnes en situation de handicap ».

Cette recherche doctorale a pour ambition de comprendre, sous l’angle des droits sexuels, les perceptions et les pratiques en matière d’éducation sexuelle chez les jeunes en situation de handicap, chez les parents d’enfants et de jeunes en situation de handicap, et chez les enseignantes et les enseignants, ordinaires et spécialisées, éducateurs et éducatrices, ainsi que chez les spécialistes en santé sexuelle.

  • Prix senior Maurice Chalumeau 2021 (ex-aequo)

Dre. Sophie-Valentine Borloz, Université de Lausanne
« "L’odorat a ses monstres". Olfaction et perversion dans l’imaginaire fin-de-siècle (1880-1905) »

Adoptant une perspective interdisciplinaire et sur la base d’un corpus varié (discours médicaux, littéraires, mondains et juridiques), cette thèse porte sur la façon dont médecins et écrivains ont collaboré à la construction et à la diffusion dans l’imaginaire collectif du XIXe siècle finissant de la figure du pervers olfactif. Outre qu’elle révèle le rôle de l’olfaction dans l’érotisme, cette étude éclaire l’histoire des perversions, de la médecine sexuelle et de la sexologie.

Dre. Lucile Quéré, Université de Lausanne
« Du corps au "nous". Produire un sujet politique par le self-help féministe »

Cette recherche explore les pratiques de self-help féministe (auto-examen gynécologique), qui contestent les savoirs médicaux sur le corps et la sexualité des femmes. S’appuyant sur une enquête menée dans trois pays (Belgique, France et Suisse), et combinant travail sur archives, entretiens biographiques et observations ethnographiques, elle montre les enjeux politiques du self-help, en tant qu’il produit le corps en principe du « nous » féministe.

Lien d’inscription

Mardi 16 novembre 2021
L’intime au
regard du (post)-colonial 
Visio-Conférence sur l’histoire de la santé et les masculinités
18h30 -

 

Attention: la conférence se tiendra en ligne et sera accessible via le lien ci-dessous.

 

Dr. Norman Ajari, professeur assistant, Département de philosophie, Villanova University

« La crise structurelle de l’économie libidinale blanche. Frantz Fanon et la question du patriarcat »

 

Cette conférence s'inscrit dans le cadre du séminaire  Masculinités, santé, genre. Aux intersections des savoirs et des pratiques sur les corps de La Maison de L'histoire, soutenu par le CMCSS :

 
Divers-e-s spécialistes des sciences humaines et sociales qui adoptent une perspective de genre soulignent que les hommes aussi sont l’objet d’une pensé dichotomique du masculin/féminin qui les assigne à une définition normée de leur virilité. Ceci étant, dans le domaine de la santé et des sexualités , les travaux sur les hommes restent relativement rares. Ce séminaire interdisciplinaire vise à présenter le renouvellement actuel des perspectives et des recherches autour des masculinités , en interrogeant la façon dont les stéréotypes de genre influencent la construction des corps et des pratiques de santé .

 

Lien Zoom

Partenaires : iHE2 ; Maison de l'histoire ; Institut des études genre ; UNIL ; CHUV ; Unisanté ; PLAGE

jeudi 11 novembre 2021
Visite guidée de l’exposition INTIME ?
18h30

Lien d’inscription

Partenaire : ALUMNI Université de Genève

mardi 9 novembre 2021
L’Intime, le religieux et le sexuel : des territoires en tension entre résistance et subversion
Table ronde
18h30

Si nos intimités sont encore aujourd’hui héritières de représentations religieuses, les croyances et les pratiques qui en découlent peuvent-elles, aussi, transformer nos intimités ? Les religions institutionnelles ne produisent-elles qu’une vision conservatrice des sexualités et des rapports intimes ? Quelles sont les limites au progressisme attribué aux « nouveaux mouvements religieux » ? Ce sont-là quelques-unes des questions qui seront soulevées au cours de cette discussion croisée.

Intervenants:

Alexandre Grandjean, Doctorant, Institut de sciences sociales des religions, Université de Lausanne
Dr. Josselin Tricou, maître-assistant, Institut de sciences sociales des religions, Université de Lausanne

Modérateur:
Yann Fanti, étudiant-x en sciences des religions à l’Université de Lausanne et stagiaire au CMCSS.

Lien d'inscription

Samedi 6 novembre 2021 (ouverture exceptionnelle)
L’intime norma-lité du sexuel
Visite guidée, workshop, table ronde et performance
Dès 14H00

 

14h-15h Visite guidée de l’exposition INTIME ?

15h Workshop « En finir avec Norma Lité »

Animé par plusieurs intervenant.e.x.s, dont quatre performeur.x.euses drag, l’atelier proposera, à partir de vidéos, d’activités de mind-mapping et de jeux interactifs, de s’interroger sur les normes, l’appropriation et les violences et d’échanger autour d’une phrase-clé : « Mon corps, ce putain de champ de bataille ». Workshop conçu par la Cie Folledeparole, tous publics à partir de 16 ans, max. 20 personnes.

17h30 Table ronde « Performer nos sexualités et nos expressions de genre : normes, arts et résistances »

En s’emparant de nos sexualités et de nos expressions de genre, la performance place l’intime au cœur de l’espace et du débat publics. En quoi une telle démarche artistique permet-elle une remise en question des normes ? Quels sont les droits et les revendications politiques qui y sont associés ? Ce dialogue interdisciplinaire se situe au croisement des axes « Arts et savoirs sur les sexualités » et « Droits sexuels » de la vision 2021-2024 du CMCSS. Il rejoint également le projet de recherche financé par le Centre et intitulé «"WE ARE EVERYWHERE". Revendications et réappropriations de l'espace et de la citoyenneté par les minorités sexuelles en contexte de ville néolibérale ».

Intervenant-e-s:

Dre. Karine Duplan (elle), maître-assistante, Département de Géographie et environnement, Université de Genève
Dre. Cynthia Kraus (elle), maître d'enseignement et de recherche, Institut des sciences sociales, Université de Lausanne
Nyx (iel), Djx, performeureuse, et organisateurice de fêtes

Modérateur:
Ferdinando Miranda, directeur exécutif du CMCSS

19h30 Apéro-trottoir

20h Performance « Outrage à Norma Lité »

Nourri des échanges préalables suscités par le contenu du workshop et dans la continuité des échanges lors de la table ronde, le show est performé par quatre artistes drag queer queens et kings et se termine par un DJ set. L’entremêlement du public et de l’intime sera ici exploré par la performance artistique, aussi bien individuelle que collective. Cette performance rejoint l’axe « Arts et savoirs sur les sexualités » de la vision 2021-2024 du CMCSS.

Création collective de la Cie Folledeparole avec Beatriz Anguita /Frida Nipples, Louise Bonpaix/ Luigi, Isabelle Chladek/ Yotta Baka, Davide/ Sabrina Oberlin et Nyx, DJX et performeureuse

Lien d’inscription aux différentes activités

Partenaire : Cie Folledeparole

lundi 1er novembre 2021
Collectionner l’intime 
Présentations et film autour de la réception de la collection d’ouvrages et periodiques « Michel Froidevaux » par l’université de genève
18h30

Nous rendons hommage à Michel Froidevaux, grand collectionneur de l’intime. Cette commémoration à la date anniversaire de son décès (le 1er novembre 2020) est l’occasion pour le CMCSS d’annoncer la réception au sein de la Bibliothèque de l’Université de Genève d’un important don de la Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E. dont il fut le fondateur. La nouvelle collection « Michel Froidevaux », qui recèle des milliers d’ouvrages et de périodiques sur l’érotisme, la pornographie et les sexualités, vient enrichir considérablement les ressources scientifiques du CMCSS et va permettre, par sa diversité, d’ouvrir de nouveaux champs d’études liés à l’intime et aux sciences des sexualités, au sein de l’académie genevoise.

Intervenant-e-s:

La donation de la collection « Michel Froidevaux », Prof. Juan Rigoli, directeur scientifique du CMCSS
Bref historique et buts de la Fondation F.I.N.A.L.E, Thierry Chatelain, président ad intérim du Conseil de la Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E.
Petite biographie (dés)orientée de Michel Froidevaux, Danièle Mussard, vice-présidente de la Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E. Bref portrait filmé de Michel Froidevaux, par Lilo Wullschleger, membre du Conseil de la Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E.
Présentation de la Bibliothèque de l’Université de Genève, Joëlle Muster Caïtucoli, responsable de la bibliothèque du site Uni Mail
L’intime en bibliothèque, Camille Jacques-Yassine, bibliothécaire spécialisée en sciences des sexualités, Université de Genève-CMCSS
Un cabinet de curiosités comme source documentaire insoupçonnée, Véronique Willemin, membre du Conseil de la Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E.

Apéritif

Lien d’inscription

Partenaires : Fondation Internationale d’Arts et Littératures Érotiques-F.I.N.A.L.E. ; Bibliothèque de l’Université de Genève

vendredi 22 octobre 2021
L’intime AU
regard du (post)-colonial 
Vernissage D’un livre
17h00

Santé, genre et sexualités : les masculinités au regard du (post)-colonial, dirigé par Francesca Arena et Sébastien Farré, Genève, Georg Éditeur, 2021.

Ce volume collectif, publié avec le soutien du CMCSS, réunit pour la première fois des recherches portant sur l’histoire de la santé, du genre et des sexualités à partir d’une perspective intersectionnelle. Les contributions croisent les catégories de sexe, race, classe et sexualités à l’aune des masculinités en contexte (post)-colonial, afin de repenser l’histoire de la santé ainsi que notre présent. Le dialogue autour de l’ouvrage permettra de mettre au jour les enjeux de pouvoir liés à l’élaboration des savoirs médicaux sur les sexualités.

Intervenant-e-s

Dre. Francesca Arena, maître-assistante à l’iEH2-Institut Éthique Histoire Humanités et à la Maison de l’histoire, Université de Genève
Dr Sébastien Farré, directeur exécutif de la Maison de l'histoire, Université de Genève
Prof. Bertrand Taithe, professeur en histoire culturelle et directeur de l’Humanitarian and Conflict Response Institute, University of Manchester

Modératrice
Dre. Bénédicte Prot, chargée de projets au CMCSS

Apéritif

Lien d’inscription

Partenaires : Salon du livre en ville, Maison de l’Histoire de l'UNIGE

jeudi 21 octobre 2021
VERNISSAGE DE L’EXPOSITION INTIME ?
18H30

La soirée se déroulera en présence de :

Mme. Isabelle Gattiker, Directrice générale du FIFDH - Festival International du Film et Forum sur les Droits Humains de Genève

Mme. Léonore Porchet, Présidente de Santé Sexuelle Suisse, conseillère nationale, co-Présidente de l'Intergroupe parlementaire pour la santé sexuelle et les droits et Membre du Conseil de Fondation de PROFA

Mr. Didier Raboud, Secrétaire général de l'Université de Genève

L'évènement s'ouvrira par un mot d'introduction du Professeur Juan Rigoli - Directeur scientifique du CMCSS, de Ferdinando Miranda - Directeur exécutif du CMCSS et de Pauline Guex - Chargée de missions au CMCSS.

Il sera suivi d’un apéritif préparé par la buvette du Théâtre de l’Orangerie de Genève (menu local et végétarien) inspiré par le thème de l’exposition, car la nourriture et les boissons sont aussi une manière de narrer l’intime et le sexuel. Dr. DJ LAP – Lorena Parini, professeure honoraire et intime de l’Université de Genève et du CMCSS – animera la soirée par ses platines. Le Studio TEC - à l’initiative d’anciens étudiants de la HEAD - invitera le public à répondre aux questions intimes de cette exposition qui se veut participative.

Sur inscription et avec présentation du certificat COVID obligatoires.

 

Partenaires : FIFDH-Festival International du Film et Forum sur les Droits Humains, Santé Sexuelle Suisse, Théâtre de l’Orangerie, Studio TEC

 

 

 
Coordination du programme en marge: Bénédicte Prot et Yann Fanti