Projets pédagogiques

Le marché du préservatif est un marché ancré, intemporel et universel. En Suisse, le préservatif est, avec la pilule, le moyen de contraception le plus utilisé du pays. Le projet veut apporter une innovation sur le marché du préservatif.

La cellulose bactérienne est un bio-polymère produit par des bactéries acétiques. Il s’agit donc d’un produit naturel qui possède de nombreux avantages, dont celui d’être un matériau chimiquement pur, complètement biocompatible avec le corps humain et biodégradable dans l'environnement. Lors d'un cours qui portait sur le Business Design, dans le cadre de leurs études à la Faculté de médecine de l’UNIGE, Khatiba Khatibi, Ezia Oppliger, Ezgi Gozlugol et Emma Jaques ont eu l’idée d’étudier la possibilité de créer un produit dans le domaine de la santé sexuelle : un préservatif à base de cellulose bactérienne en développant le projet « OSE ! ». Elles ont remporté le prix InnoSciences 2020 de la Faculté des Sciences à l’UNIGE et eu accès à un laboratoire afin de commencer leurs recherches sur le préservatif en cellulose, sous la supervision du SIH (Science Innovation Hub) et du Dr. François Barja. Par ailleurs, elles ont remporté la 2ème place au Concours de la meilleure idée, organisé par l’UNIGE en novembre 2020 dans le cadre de la Semaine de l’entrepreneuriat.

Une recherche, avec le soutien du "Centre Maurice Chalumeau en sciences des sexualités - CMCSS", doit être menée afin de pouvoir assurer une utilisation fiable et sure de ce matériau prometteur. L'élasticité, la résistance ou encore l'étanchéité, des propriétés essentielles à la fabrication de préservatifs, restent encore à parfaire.

A travers ce projet, ,elles souhaitent optimiser la santé sexuelle en développant un produit innovant afin de permettre au monde de s’épanouir sexuellement sans danger et de façon plus écologique.

Dans la presse:

Ose_Femina.pngFemina, 4 étudiantes genevoises imaginent un préservatif écolo en cellulose, 14.04.2021

 

 

 

 

 

HeidiOse_010321.pngHeidi News, Des étudiantes genevoises font le pari d'un préservatif biodégradable en cellulose, 01.03.2021

 

 

 

 

 

 

20minOse_250221.png20 minutes, Des bactéries pour créer un préservatif biodégradable, 25.02.2021

 

 

 

 

 

 

 

JournalUNIGE_Ose_071020.pngLejournal de l'UNIGE, Quatre étudiantes de l'UNIGE remportent le prix Innosciences, 07.10.2020

 

 

 

 

 

 

Passages TV / radio:

Nouvo_logo.jpegKhatiba Khatibi, Ezia Oppliger, Ezgi Gozlugol et Emma Jaques,Elles veulent créer des préservatifs biodégradables, Nouvo RTS, 11.02.2021

 

 

 

 

Radiolaclogo.pngKhatiba Khatibi, Ezia Oppliger, Ezgi Gozlugol et Emma Jaques, au micro de Benoît Rouchaleau, Des étudiantes genevoises planchent sur un préservatif sans latex, Radio Lac, 14.10.2020,


Conférences:

Préservatif en cellulose - Essais scientifiques vers une sexualité éco-compatible - conférence donnée le 25 février 2021 dans le cadre du cycle de conférences "Chimies sexuelles" du CMCSS