Projets pédagogiques

En 2019 et 2020, le «Fonds universitaire Maurice Chalumeau» a subventionné l'association Dialogai pour des ateliers d'information liés aux enjeux de la santé sexuelle communautaire dans le cadre du projet sous le titre:

Santé gaie 

Santé gaie est un projet unique en Suisse et pionnier en Europe qui, depuis l’an 2000, a fourni un premier dispositif sur la santé globale de la population homosexuelle masculine et lancé une série d’interventions visant l’amélioration de la santé des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, comme le premier Checkpoint de Suisse (centre de santé communautaire pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes) et Blues-out, le premier projet francophone sur la prévention de la dépression dans les communautés gaie et lesbienne.

La santé des hommes gays et bisexuels, tant sur le versant sexuel que mental, représente un défi toujours plus important dans le monde de la santé communautaire. La question qui se pose dans ce contexte est la suivante: peut-on, dans la communauté, réduire la prise de risque au niveau de la santé sexuelle en renforçant les compétences psychosociales et agir ainsi sur l’amélioration globale de la santé des hommes gays et bisexuels? Cette question émane du constat que, malgré la présence de connaissances accrues chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) en matière de santé sexuelle et, plus précisément, de safer sex, les conduites sexuelles à risque sont toujours prédominantes dans la communauté. Ce paradoxe a porté l'Association Dialogai à renouveler la stratégie de prévention du VIH et des IST classiquement pensée pour modifier les comportements spécifiques à l’acte sexuel en soi.

 
 
Article scientifique:
 
 
Dans la presse:
 
Yseult Théraulaz, Les homosexuels sont en moins bonne santé, 24 Heures, le 13.05.2018