Collections

La Fondation F.I.N.A.L.E. (Fondation Internationale des Arts et Littératures Érotiques) a fait don à l’Université de Genève (Bibliothèque et CMCSS) d’une collection documentaire remarquable qui rassemble les innombrables livres et périodiques liés aux sexualités que Michel Froidevaux, fondateur de F.I.N.A.L.E. (Fondation Internationale d'Arts et Littératures Erotiques), a regroupés sa vie durant.

Cette collection doit sa valeur scientifique à l’ensemble unique qu’elle constitue, à la fois hétérogène et d’une cohérence thématique affirmée, signe de l’infatigable labeur et du bonheur sans cesse renouvelé d’un collectionneur aussi passionné qu’éclairé, dont le profil bien peu conformiste aura marqué son époque.

 

© Université de Genève 2021
Image:  Lilo Wullschleger
Montage: Caravan Productions

Michel Froidevaux_LeaKloos.jpg

D’origine jurassienne, Michel Froidevaux, surnommé Jules, est né le 19 décembre 1951 à Lausanne. Il passe les premières années de sa vie rue Tissot, du nom du fameux médecin du XVIIIe siècle qui écrivait sur « les maladies produites par la masturbation », ce que d’aucuns trouvent particulièrement ironique pour un collectionneur d’objets et de documents érotiques. Michel Froidevaux démontre vite son intérêt pour ce qui s’éloigne des codes préétablis. C’est ainsi qu’il s’intéresse à l’anarchisme et rédige, après un séjour en Espagne de deux ans, sa thèse : Les avatars de l’anarchisme. La révolution et la guerre civile en Catalogne, 1936-1939. Il fonde, dans les années 1980, la Galerie HumuS où il entrepose toutes sortes d’imprimés, d’objets et d’œuvres et où il met sur pied des expositions. Une communauté commence ainsi à se former autour de son incroyable collection qui a pour principale caractéristique de toucher de près ou de loin aux sexualités humaines dans leur pluralité. En 1996 est créée la Fondation F.I.N.A.L.E. : se définissant comme un lieu d’archivage de l’érotisme, elle donne un cadre formel à cette collection. Michel Froidevaux continue d’organiser ou de participer à des expositions et évènements en tous genres. Touché par un cancer, il s’éteint le 1er novembre 2020 en laissant derrière lui une immense collection d’une richesse et d’une diversité remarquables.

Lire l’article d’Antoine Duplan, « Michel Froidevaux, un rêveur est passé », Le Temps, 1er novembre 2020

A la suite du décès de son fondateur, la Fondation F.I.N.A.L.E. a souhaité faire don de la collection à l’Université de Genève. Le CMCSS, en collaboration étroite avec la Division de l’information scientifique (DIS) qui pilote les activités de la Bibliothèque de l’Université de Genève, a conclu que seules les monographies et les publications périodiques appartenant à la collection de Michel Froidevaux seraient reçues à l’Université de Genève. La donation exclut de ce fait les autres objets rassemblés par Michel Froidevaux (films, affiches, ex-libris, œuvres d’art…), qui demeurent la propriété  de la Fondation F.I.N.A.L.E. C’est ainsi que, le 23 juin 2021, est arrivé dans les fonds de la Bibliothèque Universitaire de Genève, l’ensemble des documents se désignant désormais sous le nom de « collection Michel Froidevaux », aujourd’hui conservée au DBU.

Article dans LeJournal UNIGE, "Collectionner l'intime", de Alexandra Charvet, 4 novembre 2021

Reportage dans Léman Bleu Télé / Le Journal, Une collection érotique unique, de Gilles Mielot, 05 novembre 2021

 

La collection « Michel Froidevaux » constitue, à ce jour, la ressource documentaire la plus quantitativement importante liée au CMCSS. Recensant approximativement 50 000 documents sur support papier, elle se compose d’imprimés de natures et de sujets très divers, de toutes les époques et dans toutes les langues. Outre les « classiques » de la littérature licencieuse et libertine, on y trouve des romans de gare érotiques, des bandes-dessinées, des livres de cuisine, des albums de photographies, des anthologies de poésie ou de nouvelles, des revues, etc. Ces dernières représentent une partie non négligeable de la collection, correspondant à la moitié de l’intégralité des documents conservés. Les numéros des nombreuses publications périodiques, reflet d’une évolution des pratiques éditoriales de la littérature pornographique, fournissent une ressource de première main pour la recherche. Rarement conservés, tout comme les brochures éphémères que recèle encore la collection, ils forment un précieux terrain pour l’étude historique et sociologique des langages et représentations de la sexualité qui ont eu cours dans une littérature industrielle ayant longuement servi de diversion opposée aux règles et tabous dictés par la morale. D’autres types d’ouvrages, parfois de nature bibliophilique, composent également cette étonnante collection, dont des traités médicaux du XIXe siècle, auxquels s’ajoute un important volume d’études scientifiques plus récentes, de l’aube du XXe siècle à nos jours, témoins notamment de l’émergence et des développements de la sexologie, et qui concernent notamment la médecine, la psychologie, la sociologie, la philosophie et l’histoire. De tels ouvrages intéressent à n’en pas douter la question de l’élaboration des discours sur le corps sexuel et sont des matériaux de choix pour retracer et jalonner l’histoire de la sexologie en tant que discipline. La collection « Michel Froidevaux » tient sa valeur scientifique de son ampleur, de sa diversité, ainsi que des sources et des corpus encore inexploités qu’elle contient. Elle offre ainsi à l’Université de Genève un potentiel de développement dans le domaine des sexualités, particulièrement en sciences humaines.

 © Université de Genève 2021 - photographe mandatée: Emmanuelle Bayart

 20210623-livraison-collection-finale-58_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-02_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-06_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-34_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-11_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-51_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-41_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-43_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-49_resized.jpg

20210623-livraison-collection-finale-63_resized.jpg

Savoirs sur les sexualités et leur diffusion dans la culture populaire 

La collection Michel Froidevaux rassemble des dizaines de milliers de documents textuels portant sur les sexualités. Elle se compose, parmi des ouvrages de natures et formes diverses, de nombreux documents à caractère scientifique (médecine, sciences sociales, psychologie). Une particularité essentielle de la collection réside dans le fait qu’elle allie ces productions savantes avec des monographies et périodiques destinés à la « culture populaire », véhiculant, parfois transformant, les savoirs sur les sciences des sexualités dans des formes de « vulgarisation ».

Le premier segment sélectionné et disponible à la consultation regroupe des ouvrages qui témoignent d’une histoire des savoirs sur les sexualités et de leur diffusion dans la culture populaire, notamment occidentale.

Plus spécifiquement, ces documents mettent en lumière les conseils sexologiques et les « bonnes pratiques » en matière de sexualité. Ces ouvrages particuliers, traditionnellement absents des bibliothèques universitaires, permettent d’analyser la diffusion, dès le XIXe siècle, d’un savoir (en constante évolution) sur le « bien-être » sexuel sous des formes diverses à destination d’un public très large de non spécialistes. Les ouvrages entrant dans ce cadre sont donc soit des traités de sexologies (anatomie, couple, famille, psychologie, contraception…), soit des ouvrages ou des revues ayant vocation à être diffusés largement dans des sphères plus « populaires » et auprès de personnes non spécialisées dans ces domaines scientifiques.

Les ouvrages de ce segment, bien que véhiculant des connaissances transversales, s’organisent autour de trois pôles principaux :

  • Psychologie sexuelle avec :
    • Des ouvrages de psychanalyse
    • Des ouvrages sur l’orgasme, sur le désir sexuel, etc.
    • Des traités dits de « morale sexuelle »
    • Les volumes de la Psychologie Sexuelle d’Havelock Ellis
    • Les rapports Kinsey
    • Les rapports Hite
  • Sociologie sexuelle avec :
    • Des ouvrages traitant des relations de couple ou du mariage
    • Des études sur les rapports de genre
  • Guides, techniques et pratiques sexuelles avec :
    • Des traités d’anatomie et de médecine
    • Des ouvrages sur les maladies vénériennes
    • Contraception, procréation, gynécologie
    • Tantra et techniques sexuelles
    • Des revues telles que l’Harmonie du couple, ou l’Harmonie sexuelle ou encore UnionLa Vie parisienne, etc.
    • Des ouvrages plus « populaires » Comment bien faire l’amourComment faire l’amour à un homme, etc.

L’association de ces monographies, périodiques « populaires » et de traités de sexologie permet des possibilités d’études étendues, pouvant intéresser des sociologues, des historien-ne-s, des linguistes, etc. En effet, le large corpus, inédit en bibliothèque universitaire, peut servir de ressource documentaire pour évaluer les pratiques éditoriales liées aux « conseils sexuels », autant que pour analyser les éléments repris du développement de la sexologie, la persistance de certaines pratiques ou croyances populaires liées aux sexualités, les discours et leur forme dans la diffusion d’une certaine culture du « bien-faire » sexuel, ou encore l’évolution des représentations anatomiques ou du lectorat des ouvrages.

La collection Michel Froidevaux compte dans ses rangs de nombreux dictionnaires et anthologies. Parmi eux, des dictionnaires d’argot, des dictionnaires médicaux, des dictionnaires illustrés, des dictionnaires de sexologie en plusieurs langues, etc.

Ces utilitaires peuvent aussi bien servir d’appui pour des recherches que susciter des études sociologiques, linguistiques ou médicales à part entière.

Le prochain segment de la collection Michel Froidevaux en cours de traitement documentaire et qui sera rendu disponible à la consultation prochainement est un corpus rassemblant des documents qui touchent au travail du sexe. Plus particulièrement, il s’agira de livres regroupés selon plusieurs thématiques :

  • Spatialité sexuelle et lieux de la prostitution
  • Éthique du travail sexuel (Droits sexuels, considérations morales…)
  • Histoire de la prostitution
  • Santé des travailleurs-euses du sexe
  • Témoignages et autobiographies

Pour connaitre plus de détails sur les documents qui seront prochainement consultables, vous pouvez contacter directement notre bibliothécaire à cette adresse : camille.yassine(at)unige.ch.