La crise sanitaire actuelle est trop récente – elle n’est pas même achevée – pour que nous puissions en évaluer efficacement l’impact, à l’échelle locale et globale, sur les sexualités. Les données et la distance requise pour leur analyse nous font encore en grande partie défaut. Mais nous pouvons préparer et enrichir notre future compréhension des faits et des conséquences d’aujourd’hui en opérant un déplacement du regard et en adoptant des perspectives historiques, juridiques, culturelles et politiques susceptibles de nous aider à éviter le piège des interprétations hâtives du présent.

Les questions alors s’élargissent. Comment les sexualités sont-elles transformées en des temps de bouleversement sanitaire ou dans des contextes sociaux de crise? Quelles nouvelles approches sociétales, légales, administratives et culturelles émergent-elles pour les sexualités durant ces périodes singulières? Des spécialistes viendront nous présenter leurs travaux portant sur des époques et des situations qui, par leur caractère exceptionnel, ont redéfini nos rapports aux sexualités, notamment en Suisse. Des effets de miroir nous apparaîtront sans doute qui pourront nous inspirer – à condition qu’ils ne deviennent pas des leurres – et nous offrir des clés utiles pour appréhender le devenir des sexualités durant la crise de la Covid-19 que nous traversons aujourd’hui. Flyer du cycle de conférences

Quid de la sexualité en temps de pandémie?
, eJournal de l'UNIGE, entretien de Juan Rigoli par Melina Tiphticoglou, le 16.09.2020

Les placards de la guerre froide, 360° magazine, entretien de Thierry Delessert par Guillaume Renevey, le 22.10.2020

 

PROGRAMME:

Présentation des conférences par Ferdinando Miranda

 
17 décembre 2020 - 18h30 -  en ligne
Mobilisations contre le VIH/sida en Suisse: recomposition des sexualités et évolution des causes (1982-2010)
Michaël Voegtli, politologue et membre associé du Centre de recherche sur l’action politique de l’Université de Lausanne

Dans le cadre du cycle "Les sexualités en temps de crise", cette dernière conférence mettra l'accent sur deux aspects. D'une part, elle s'intéressera à l'impact des sexualités sur la construction et la transformation de la lutte contre le VIH/sida en Suisse entre 1982 et 2010. D'autre part, la conférence portera sur la manière dont l'épidémie a influé sur le travail de constitution de l'orientation socio-sexuelle pour les hommes gays engagés dans le mouvement associatif. Michael Voegtli, chercheur associé au Centre de recherche sur l'action politique de l'Université de Lausanne, propose ainsi d'aborder conjointement l'évolution de la cause de la lutte contre le sida et les effets individuels de l'engagement pour les activistes. 

 

Vidéos des conférences passées:

24 septembre 2020 - 18h30 - Uni Dufour - U300
Identités contrariées et sexualités contraintes dans l’univers carcéral 
Jean-Sébastien Blanc, collaborateur scientifique et chargé de cours au Centre suisse de compétences en matière d’exécution des sanctions pénales

Dans le cadre du cycle "Les sexualités en temps de crise", cette première conférence s'intéressera à l'impact de l'incarcération sur les sexualités. Monde de contraintes et de contrôles, caractérisé par une stricte séparation entre les sexes, la prison agit fortement sur les représentations de genre et la sexualité des personnes détenues. Prenant pour point de départ ses recherches sur la situation des détenu-e-s LGBTIQ, Jean-Sébastien Blanc, collaborateur scientifique au Centre suisse de compétences en matière d'exécution des sanctions pénales (CSCSP), apportera un éclairage à la question, encore taboue, de la sexualité en détention.

 
22 octobre  2020 - 18h30 - Uni Dufour - U300     
Un milieu pathologique: politique et homosexualité suite à la Seconde Guerre mondiale en Suisse
Thierry Delessert, chercheur post-doc à la Section d’histoire et au Centre en Études Genre de l’Université de Lausanne
 

Dans le cadre du cycle "Les sexualités en temps de crise", cette deuxième conférence s'intéressera aux multiples facettes médicales et sociales qui ont impacté les homosexualités masculines et féminines au cours du XXe siècle en Suisse, notamment suite à la Seconde Guerre mondiale. Historien, chercheur à la Section d’histoire de l’Université de Lausanne, Thierry Delessert fera part de ses recherches antérieures et contemporaines, ainsi que de ses réflexions analytiques, afin d’éclairer quelques facettes du « placard » de la guerre froide.

 
19 novembre 2020 - 18h30 - en ligne 
L’adolescence: un temps de crise? Le droit, source de vulnérabilités et de résilience pour les jeunes LGBTIQ
Djemila Carron, Nesa Zimmermann, Vista Vida Eskandari, co-responsables de la Law Clinic sur les droits des personnes vulnérables de l’Université de Genève
 

Pendant cette troisième conférence, les co-responsables de la Law Clinic sur les droits des personnes vulnérables de l’Université de Genève proposent de nous interroger sur l'adolescence comme un temps de crise, spécifiquement pour les jeunes LGBTIQ (lesbien, gay, bi, trans, intersexe, queer). Pour ce faire, elles prendront appui sur les études montrant en général les difficultés rencontrées pendant l’adolescence par les personnes issues de la diversité sexuelle et de genre. Elles se référeront également aux premières données confirmant que ces difficultés ont été exacerbées en période de confinement dû à la pandémie de Covid-19. In fine, à l'aide d'exemples concrets tirés des recherches de la Law Clinic, elles s’interrogeront sur le rôle du droit, qui peut être une ressource pour les jeunes LGBTIQ, un outil de protection et d'émancipation, mais qui peut également renforcer des vulnérabilités existantes, voire en créer de nouvelles, notamment en temps de crise.