Recherches soutenues

Une recherche a démarré en mars 2021 sous la direction de la Professeure Delphine Gardey (Institut des Etudes Genre, Faculté des sciences de la société, UNIGE), sous le titre :

«Vers l’accès à la procréation médicalement assistée des personnes trans’ ? Une enquête comparative (Suisse, France, Angleterre, Belgique)»

Montant octroyé : CHF 200'000.00.- 

Équipe de recherche : Dr Emmanuel Beaubatie et Dre Solène Gouilhers

Cette recherche sociologique initiée en mars 2021 porte sur la préservation des gamètes et l’accès à la procréation médicalement assistée pour les personnes qui entament ou ont entamé un parcours de transition de genre.
Elle vise, d’une part, à contribuer à la connaissance de ces phénomènes en matière de reproduction et de parenté ; et, d’autre part, à rendre compte des opportunités et des contraintes dans la mise en œuvre des droits reproductifs des personnes trans’*.
L’enquête se déroulera de mars 2021 à août 2022, principalement en Suisse et en France, pays dans lesquels les enjeux de PMA des personnes trans’ sont émergentes. Une comparaison, sur la base d’une analyse documentaire, sera réalisée avec la Belgique et l’Angleterre, deux pays plus engagés sur ces questions, tant sur le plan médical, social que juridique.
La comparaison permettra d’analyser les disparités au sein de ce que l’on peut considérer comme un marché européen des technologies procréatives. Par ailleurs, elle permet de mettre en regard plusieurs régimes de genre et de sexualité, dont les spécificités nationales influent sur les droits reproductifs.
Il s’agit d’identifier les mutations contemporaines de l’ordre procréatif ainsi que les résistances à de telles mutations, afin de proposer des dispositifs médicaux et juridiques en adéquation avec les besoins et les droits des personnes trans’.
Les éclairages apportés par cette recherche permettront d'accompagner les transformations en cours dans le domaine de la reproduction humaine, en informant aussi bien les politiques publiques, les institutions médicales, que les choix citoyens.
La recherche s’appuie sur le savoir expert des communautés concernées.


*Les trans’ sont des personnes qui ne se reconnaissent pas dans la catégorie de sexe qui leur a été assignée à la naissance et qui entreprennent d’en changer.