Accueil

L’Université de Genève dispose depuis le 1er septembre 2017 d’une Commission universitaire d’éthique de la recherche (CUREG). Cette Commission procède à l’évaluation des projets de recherche avec des participants humains menés à l’Université qui ne relèvent pas de la Commission cantonale d'éthique (CCER). Plus précisément, les recherches de cette nature menées par une collaboratrice ou un collaborateur ou une étudiante ou un étudiant de l’Université de Genève (ci-après les chercheuses et les chercheurs) doivent être évaluées et approuvées par la Commission universitaire d’éthique de la recherche ou par une des Commissions facultaires d’éthique reconnue par le Rectorat. Cela s’applique chaque fois que la loi ou les règles internes l’imposent, et/ou lorsque l’octroi d’un financement externe et/ou lorsque la publication des résultats en dépend. L’examen des données se fait dans le respect de la charte d’éthique et de déontologie, établie par le Comité d’éthique et de déontologie qui, au sein de l’Université, est l’organe de référence en la matière.