2017

Nouvelle orientation et modularité : l’EMBA fait peau neuve

Télécharger la version PDF

Sebastian_Raisch_EMBA_lr.jpg

Sebastian Raisch, Directeur de l’Executive MBA. © UNIGE

 

L’Executive Master of Business Administration (EMBA) de l’Université de Genève (UNIGE) fait peau neuve dès la rentrée de septembre 2017.  Avec un programme entièrement repensé et une nouvelle architecture modulaire, il accroît encore l’employabilité des candidats et répond aux contraintes professionnelles des cadres qui souhaitent suivre cette formation. Il est ouvert aux personnes en emploi qui possèdent au minimum trois ans d’expérience à un niveau managérial.

Dans cette nouvelle orientation, l’accent est mis sur les compétences indispensables dans un environnement professionnel en constante mutation et que les employeurs valorisent le plus : la transformation digitale, le leadership équitable et bienveillant, les capacités à entreprendre et innover, notamment au sein d’une organisation existante.
Grâce à une nouvelle approche modulaire, les candidats peuvent entamer l’EMBA par l’un des deux CAS dispensés en anglais (Responsible Leadership ou Entrepreneurial Management) avant de poursuivre leur cursus avec le second CAS pour obtenir le DAS en Entrepreneurial Leadership, équivalent à la  deuxième année de l’EMBA. Les titulaires ont ensuite cinq ans pour suivre les modules complémentaires requis pour l’obtention de l’EMBA, proposé par la Geneva School of Economics and Management (GSEM) de l’UNIGE. La très grande souplesse de cette nouvelle architecture permet de mener de front vie active et études.

Un enseignement orienté outils
Les CAS et le DAS, dispensés en anglais pour s’inscrire pleinement dans le contexte de l’internationalisation, sont co-dirigés par les professeurs Sebastian Raisch et Raphael H. Cohen. Ce dernier précise que les points forts du DAS en Entrepreneurship & Business Development, qu’il a dirigé depuis sa création en 2001, seront bien sûr repris dans le nouveau DAS en Entrepreneurial Leadership : « Un enseignement interactif orienté outils, des enseignants sources d’inspiration, les moyens de développer son réseau, une invitation à des remises en question, etc. ». Les intervenants sont des professeurs de l’UNIGE, des professeurs invités d’autres institutions et des professionnels ayant une réelle pratique entrepreneuriale. La diversité d’origine des enseignants et leurs expériences multiples dans des entreprises et unités d’affaires garantissent une approche très concrète de la formation, tout en assurant les bases théoriques nécessaires.

Le CAS en Entrepreneurial Management, d’une durée de 5 mois, prépare à l’identification des opportunités et à la façon d’en tirer le meilleur parti pour offrir des avantages concurrentiels à son employeur ou pour créer sa propre start-up. Un accent particulier est mis sur les moyens de profiter de la transformation digitale à laquelle aucun métier ne peut échapper. Cet enseignement très concret inclut les outils pour innover, pour développer de nouveaux modèles d’affaires, pour comprendre et exploiter la digitalisation, pour gérer la croissance, pour être actif dans les marchés émergents, pour gérer les parties prenantes ou même pour intégrer les dimensions juridiques ou la diversité de l’interculturel.

Un leadership basé sur l’équité
Le deuxième CAS en Responsible Leadership, également d’une durée de 5 mois, apprend à fédérer les collaborateurs en appuyant son leadership sur l’équité et la prise en compte de leur intérêt: la maximisation gratifiante de leur niveau d’engagement se traduit par une réduction du stress ainsi qu’une agilité et une productivité accrues tant des collaborateurs que de leur manager. Les modules qui complètent ce dispositif incluent le leadership bienveillant et équitable, la gestion du changement, comment influencer avec intelligence émotionnelle, comment concilier responsabilité sociale et performance ainsi que l’art de négocier et la résolution créative de problèmes.

8 mai 2017
  2017