2022

GHF: la santé globale à l’heure de l’urgence environnementale

Comment limiter les risques de pandémies induits par la destruction des écosystèmes? La 9e édition du Geneva Health Forum explore les enjeux de santé publique qui touchent l’ensemble de la planète.

 

En pesant sur les ressources en eau et l’agriculture, le changement climatique stimule notamment les phénomènes de migration. © Solene Mourlon

 

De retour en présentiel et également en visioconférence, le Geneva Health Forum se déroulera en format hybride du 3 au 5 mai au Centre international de conférences de Genève (CICG). Organisée par l’Université de Genève (UNIGE) et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), cette 9e édition s’intéressera plus précisément aux conséquences des changements environnementaux sur la santé des habitant-es de la planète, comme la transmission de certains virus (Covid 19, Ebola, par exemple) de l’animal à l’être humain favorisée par la destruction des écosystèmes. Au programme: dialogue, débats et présentation d’une centaine de solutions innovantes face aux grands enjeux de la santé globale. Plus de 400 intervenant-es et 2000 participant-es provenant de 80 pays différents sont attendus.
 

Tirer les enseignements de la crise du Covid 19 et mieux comprendre l’impact de la dégradation de l’environnement sur notre santé, s’élever contre toutes les attaques sur le système de santé et les populations aux quatre coins du monde: avec ces thématiques, le Geneva Health Forum (GHF) se positionne au cœur de l’actualité. Cette 9e édition, intitulée «Pandémie de Covid-19 et urgence environnementale: réinventer la santé globale à l’heure des changements mondiaux», se déroulera du 3 au 5 mai au Centre international de conférences de Genève (CICG).

Organisé par l’Université de Genève (UNIGE) et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), l’événement réunira de nombreux expert-es autour de la recherche de solutions concrètes selon les principes «One Health» ou «Planetary Health», qui s’appuient sur une approche systémique et intégrée de la santé publique, animale et environnementale. Près de 400 intervenant-es et 2000 participant-es provenant de 80 pays différents sont attendus.

«Bien que la pandémie de Covid 19 ne soit pas encore derrière nous, il nous semblait important d’aborder cette année des problématiques plus larges, liées à la dégradation de l’environnement et à son impact sur notre santé», explique le Dr. Eric Comte, directeur du GHF et adjoint scientifique au sein de l’Institut de santé globale de la Faculté de médecine de l’UNIGE.
 

Contraintes, pollutions et changements climatiques

Les contraintes sur le monde animal et végétal – comme la baisse de la biodiversité, la raréfaction des terres agricoles, l’industrialisation de l’agriculture et de l’élevage – sont en effet de plus en plus souvent à l’origine de pandémies. La pollution, elle, est directement responsable d’un nombre de plus en plus important de pathologies et de décès. Quant au changement climatique, il engendre des contextes humanitaires toujours plus difficiles et stimule les migrations en pesant sur l’agriculture et les ressources en eau.

«L’objectif du GHF est de faire dialoguer des scientifiques, des acteurs et actrices privé-es et institutionnel-les ainsi que des organisations internationales et des ONG autour de ces problèmes de santé globale complexes. Grâce à son positionnement, Genève permet d’initier ce dialogue de manière idéale, efficace et ouverte», explique le Pr Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de la Faculté de médecine de l’UNIGE et co-Président du Geneva Health Forum.
 

Dialogue et innovations

Plus d’une vingtaine de sessions sont au programme ainsi que des ateliers et débats. Toutes les sessions plénières seront proposées en format hybride (présentiel et en ligne). Parmi les sessions clés, citons «Une seule santé : y a-t-il un changement de paradigme?» prévue le mardi 3 mai. Une autre thématique majeure sera le traité international sur la prévention et la préparation aux pandémies. Le mercredi 4 mai, un espace de discussion sera proposé sur les enjeux de cette «convention» à l’agenda de la prochaine Assemblée Mondiale de la Santé.

 

Le Global Health Lab, véritable salon des innovations co-organisé avec vingt incubateurs, fait également son retour. Une centaine de nouveautés y seront présentées. «Des start-up présenteront des produits en cours de développement ou récemment introduits sur le marché. C’est également une opportunité pour des étudiants et des élèves de nos écoles d’ingénieurs en Suisse de présenter leurs projets», explique Eric Comte. Parmi les innovations exposées, on trouvera de nouvelles plateformes numériques de stockage de données médicales, une application dédiée aux directives anticipées, des machines de traitement des déchets à risque infectieux, des masques respectueux de l’environnement ou encore une chambre d’urgence biosécurisée.
 

Le prix «Grand Jet d’Or de Genève» - en partenariat avec le Fonds AXA pour la recherche – sera attribué par un Comité de sélection indépendant et par le Comité de Programme des Partenaires du GHF 2022. Doté de 50 000 francs, il récompensera une équipe de recherche sur un projet innovant dans le domaine de la santé globale. A noter que le Global Health Lab sera également proposé en version virtuelle.
 

Avant-première: «La fabrique des pandémies»

Un documentaire très attendu est également à l’affiche: «La fabrique des pandémies» de la réalisatrice Marie Monique Robin avec la collaboration de Juliette Binoche. Présenté en avant-première au GHF le mercredi 4 mai à 18h, il met en scène la rencontre de l’actrice française avec vingt scientifiques, qui détaillent leur vision globale de l’action à mettre en place au niveau local, national et international pour lutter contre les zoonoses, ces maladies transmises à l’homme par les animaux. Ce documentaire sera diffusé le 22 mai, à l’occasion de la Journée internationale de la biodiversité, sur 30 chaînes de télévision, dont la RTS.


Retrouvez le programme complet ici.

 

Le Geneva Health Forum (GHF)
Le Geneva Health Forum (GHF) réunit les acteurs clés de la santé globale dont beaucoup sont basés à Genève. Créé en 2006, il est organisé par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et l’Université de Genève en partenariat avec 30 organisations multisectorielles mondiales, avec pour objectif de contribuer à l’amélioration de la santé et de l’accès aux soins dans le monde. Au cœur de la Genève internationale, le Geneva Health Forum offre une plateforme qui permet de prolonger les réflexions et d’approfondir les collaborations entre deux éditions de l’une des plus grandes conférences sur la santé globale. Le GHF aura lieu du 3 au 5 mai 2022, sous le thème «Pandémie de Covid-19 et urgence environnementale: Réinventer la santé globale à l’heure des changements mondiaux».
 

3 mai 2022

2022