Collaborateurs/trices

Quarantaine et isolement

Contenu mis à jour le 3 décembre 2021

Les personnes qui ont eu un contact étroit avec une personne positive doivent se placer en quarantaine,  sauf certaines exceptions pour les personnes vaccinées ou guéries.

L’UNIGE procède à des test ciblés et répétés. Vous pouvez éventuellement être exempté de quarantaine-contact pendant votre travail et sur le chemin du travail. Attention : l’obligation de quarantaine vaut toutefois pour tous les domaines de la vie privée. Votre service cantonal compétent vous transmettra des informations sur l’exemption de quarantaine qui découle des tests répétés.

Les personnes testées positives ou souffrant d’une maladie aigüe qui peut être causée par le nouveau coronavirus doivent se placer en isolement.

Les membres du personnel frontaliers doivent suivre les mêmes instructions que les membres du personnel résidant sur le territoire suisse.

Les personnes qui ont eu un contact étroit avec une personne positive doivent se placer en quarantaine chez elles, sauf certaines exceptions pour les personnes vaccinées ou guéries.

L’UNIGE procède à des test ciblés et répétés. Vous pouvez éventuellement être exempté de quarantaine-contact pendant votre travail et sur le chemin du travail. Attention : l’obligation de quarantaine vaut toutefois pour tous les domaines de la vie privée. Votre service cantonal compétent vous transmettra des informations sur l’exemption de quarantaine qui découle des tests répétés.


Les personnes en quarantaine en informent immédiatement leur hiérarchie et poursuivent leur activité en télétravail.

Si le télétravail est impossible et que leur hiérarchie ne peut pas leur affecter temporairement d’autres tâches, elles bénéficient d’un congé spécial « confinement sanitaire en lien avec une quarantaine ». Ce congé est de 10 jours civils (sans prorata) avec maintien du traitement. Les membres du personnel concernés par cette situation peuvent sélectionner ce type de congé dans GDA.

Pour les conditions de retour en Suisse, nous vous prions de vous référer aux prescriptions de la Confédération.

Informez immédiatement votre hiérarchie.

Vous êtes placé-e en quarantaine pendant vos vacances suite à un contact étroit avec une personne positive : vos vacances sont annulées depuis le jour de la mise en quarantaine et vous êtes mis-e au bénéfice du congé spécial « confinement sanitaire en lien avec une quarantaine » que vous pouvez sélectionner dans GDA.

Si la durée de la quarantaine excède celle des vacances prévues, le temps restant est pris sur les heures supplémentaires ou le solde de vacances. S’ils sont insuffisants, une réduction de salaire sera réalisée en fonction du nombre de jours d’absence.

La mise en quarantaine d’un proche (enfant par exemple) pendant les vacances ne suspend pas la prise de vacances.

La durée de la quarantaine est de dix jours.
Depuis le 8 février, les personnes peuvent sortir de quarantaine plus tôt que les 10 jours prévus moyennant l'approbation de l'autorité cantonale compétente en faisant un test PCR ou un test antigénique rapide à partir du 7e jour de quarantaine dont le résultat est négatif.

> Réduction de quarantaine pour les cas contacts


 

Si des symptômes apparaissent pendant la quarantaine, la personne concernée doit se faire tester immédiatement et suivre les prescriptions des autorités sanitaires.

Si le résultat du test médical est positif au Covid-19, la personne se place en isolement. Elle est au bénéfice d’un congé maladie classique (voir « isolement » ci-dessous).

Les personnes testées positives ou souffrant d’une maladie aigüe qui peut être causée par le nouveau coronavirus doivent se placer en isolement.

Comme pour une maladie classique, elles en informent immédiatement leur hiérarchie, ainsi que de leur date de capacité de retour en emploi. 

Un certificat médical doit être transmis à la Division des Ressources Humaines.

Les collaborateurs/trices ne sont pas tenu-es de télétravailler pendant la période d’isolement.