Collaborateurs/trices

Télétravail

Contenu mis à jour le 2 novembre

Le télétravail, très fortement recommandé par l’OFSP, est privilégié la règle pour l’ensemble du personnel, pour autant que les conditions matérielles et/ou psychologiques soient réunies au domicile du collaborateur ou de la collaboratrice, et que les besoins du service le permettent.

Les activités en présentiel doivent être limitées au minimum indispensable, comme précisé par l’arrêté du Conseil d’Etat. L’UNIGE assure l’intégralité de ses prestations sans dégradation du niveau de service. Certaines activités impliquent donc la présence physique des collaborateurs et collaboratrices, par exemple celles tournées vers l’accueil et le service aux membres de la communauté universitaire : bibliothèque, loges, guichets, etc.

Les règles fixées dans la Directive en matière de télétravail pour le personnel administratif et technique sont applicables depuis le 1er septembre 2020, à l’exception de la signature d’une convention de télétravail, suspendue jusqu’à nouvel avis. En application des nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus annoncées le 18 octobre 2020  par le Conseil fédéral, les limites fixées au télétravail à l’UNIGE (maximum de 40% pour un taux d’activité de 100% et seuil d’accès au télétravail pour un taux d’activité minimum de 50%) sont également suspendues à compter du 19 octobre.

La pratique du télétravail doit être compatible avec les besoins du service. Sa mise en œuvre se fait en accord avec la hiérarchie.

Les membres du corps professoral ainsi que celles et ceux du corps de l’enseignement et de la recherche peuvent également télétravailler, selon les modalités fixées avec leurs hiérarchies.

Ces règles concernent également les personnes frontalières qui restent soumises au régime de sécurité sociale suisse, quel que soit le taux d’activité exercé en télétravail[1]


[1] Conformément à l’article 13 al 4 du règlement (CE) N° 883/2004 portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale.

Les principales actions à effectuer sur vos équipements informatiques sont les suivantes:

1. Pour accéder à distance au réseau de l’UNIGE, un code de sécurité vous sera demandé. Pour le recevoir, deux possibilités s’offrent à vous:

  • Enregistrer votre numéro de téléphone portable sur votre Espace RH du Portail de l’UNIGE afin de recevoir ces codes de sécurité nécessaires à la connexion au réseau de l’Université par SMS. Pour vérifier ou ajouter votre numéro de téléphone, connectez-vous sur : portail.unige.ch > Espace RH > Gestion des données individuelles.
  • Vous pouvez aussi choisir d’utiliser une application mobile de type Google Authenticator pour générer un code de sécurité à usage unique vous permettant d’accéder au réseau de l’Université.

Remarque : pour des raisons de sécurité, il faut être directement connecté-e au réseau de l'UNIGE pour effectuer ces vérifications/installations.

2. Pour celles et ceux disposant d’un ordinateur portable institutionnel, il faut vérifier que l’application VPN FortiClient est bien installée, puis la tester. Le cas échéant, installez-la puis vérifiez votre connexion à l'aide de votre login UNIGE complété par le code ISIs+ que vous recevrez.

3. Pour celles et ceux qui utiliseront leur ordinateur privé, il faut installer l’application VDI Horizon, puis la tester.  Vérifiez votre connexion à l'aide de votre login UNIGE complété par le code ISIs+ que vous recevrez.

4. L’application de téléphonie Jabber (disponible sur l’App Store ou sur Google Play) doit être installée sur votre smartphone pour vous permettre de téléphoner et communiquer par le biais de votre numéro de téléphone professionnel, depuis la maison. Cette application vous permet aussi d'organiser des vidéoconférences jusqu'à 20 personnes. N’oubliez pas de tester que tout fonctionne.

> Découvrez les outils du télétravail et de l'enseignement à distance

> Plus d’informations sur le télétravail à l’UNIGE

Pour toute question, contactez vos correspondants informatiques ou le Centre d'accueil des demandes (CAD)

Mis à jour le 6 novembre 2020

Le télétravail depuis l’étranger n’est en principe pas autorisé, sauf circonstances particulières, notamment en cas de maladie grave ou de décès d’un-e proche. Si vous êtes dans cette situation, contactez votre hiérarchie pour vérifier si vous êtes autorisé ou non à faire du télétravail. Cette disposition ne s’applique pas aux collaboratrices et collaborateurs frontaliers qui peuvent télétravailler selon les mêmes principes que les personnes résidentes en Suisse.