Cinéma

Revue CCU, 2020/hors-série - La peur

La peur

La Revue du Ciné-club universitaire, hors-série mars 2020

Ce numéro hors-série de la Revue du Ciné-club universitaire paraît à l'occasion de la 5e édition du Festival Histoire et Cité (2020).

Édito: La raison de la peur

Dès son invention, le cinéma a entretenu une relation si étroite avec la peur qu'on pourrait dire qu'elle – la peur – en est la raison intime. Provoquer la peur ou l'exorciser, la thématiser, la figurer ou la refouler hors cadre des modes de sa représentation filmique, … l'histoire du cinéma peut sans doute être écrite comme celle, culturelle, des multiples traitements cinéscopiques de ce sentiment. La programmation cinéma du Festival Histoire et Cité 2020 en esquisse un plan panoramique en 16 films, du court Frankenstein (J. Searle Dawley, 1910) – dont il faut noter l'impeccable restauration de la copie que le Ciné-club universitaire a récemment produite – jusqu'à l'hyperbolique Dunkerque (2017) de Christopher Nolan.

Il y a, dans l'urgence à représenter, la trace d'une peur fondamentale. À la question que Peeping Tom (Michael Powell, 1960) pose emblématiquement «Can you see yourself in this picture?», chacune de ces œuvres varie les formes d'une même réponse inquiétante. Les contributions qui composent cette édition [cinéma] de la Revue du Festival Histoire et Cité se risquent à en caractériser les matières, à en révéler les modalités, à en exemplifier les genres. À lire, pour angoisser à vue.

Sommaire

  • Ambroise Barras, Édito: La raison de la peur, p.1
  • Jérôme Prieur, Une plongée dans les archives et les images: Ma vie dans l'Allemagne d'Hitler, pp.2-7
  • Olga Hidalgo-Weber
    La peur de l'invasion: Winston Churchill, la rhétorique de la victoire, pp.8-13
  • Cerise Dumont, Dunkerque: La peur sur tous les fronts, pp.14-21
  • Jean-François Fayet, Peurs collectives et anticommunisme: La peste rouge, pp.22-27
  • Alfio Di Guardo, La terreur comme arme de répression: La nuit des crayons, pp.28-31
  • Adrien Faure, Les vertus épistémiques de YouTube: Le web au service de l'histoire, pp.32-33
  • Jean Perret, Exorciser le martyre des prisonniers de la prison de Palmyre: Tadmor de Monika Borgmann et Lokman Slim, pp.34-39
  • Alain Morvan, Plus vampire que moi tu meurs: Nosferatu de Murnau, pp.40-45
  • Michel Porret, Le raid formique: Them! Terreur, horreur, épouvante, massacre, pp.46-55
  • Vincent Fontana, Cacher la bombe: La réception de The War Game, pp.56-62
  • Michel Porret, Filmer la peur: La séduction morbide de la caméra meurtrière, pp.63-73
  • Julien Dumoulin, Hitchcock et le registre horrifique: Les oiseaux, pp.74-81
  • Alicia Melis, La collapsologie: En bulles et sur le divan, pp.82-83
  • Youri Volokhine, Horreur à l'italienne, pp.84-90
  • Bertrand Bacqué, Une allégorie de la peur sur fond d'Apocalypse: Les harmonies Werkmeister de Béla Tarr, pp.91-97
  • Ekreme Qazimi, Exister à traver l'écriture: La contre-enquête de Kamel Daoud, p.98
  • Films au programme, pp.99-107

La revue au format papier

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi (La peur, hors-série mars 2020) et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro «La peur, hors-série mars 2020» de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la revue

La Revue du Ciné-club universitaire: La peur. Hors-série mars 2020

Pour citer un article de la revue

Morvan, Alain. (2020). Plus vampire que moi tu meurs: Nosferatu de Murnau. La Revue du Ciné-club universitaire: La peur, hors-série mars 2020, 40-45

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Horaire

  • dimanche 1 mars 2020 00:00 ‑ 00:00
								
call to action 2021-10-04