Revues du ciné-club

Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté

revue_marker_banner.png

Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté

La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 2011

Édito

Treize regards directs et indirects, inattendus, originaux ou essentiels sur l’œuvre de Chris Marker, réalisateur français hors norme, qualifié à juste titre «d’auteur le plus connu de films inconnus».

Chris Marker, ce n’est pas seulement le réalisateur de La jetée, c’est avant tout un bricoleur de génie, tour à tour romancier, traducteur, essayiste, illustrateur, photographe, vidéaste, «animateur» radio, philosophe, «bidouilleur» multimédia, artiste, éditeur, globe-trotter... Aussi, son travail filmé est toujours en dehors ou au-delà des normes du cinéma. Formats, durées, structures, approches sont autant de variables, souvent fonction des avancées technologiques, en perpétuelles réflexions et qui rendent quasi impossible une quelconque classification du personnage ou de l’œuvre. Parmi les réalisateurs et réalisatrices, seul Jean-Luc Godard a une approche aussi originale. Dans une vision réductrice, on pourrait même dire que Chris Marker est au documentaire ce que Jean-Luc Godard est à la fiction.

Ce cycle d’automne du Ciné-club universitaire est réalisé en parallèle du projet Spirales. Fragments d’une mémoire collective. Autour de Chris Marker, qui se tiendra du 25 novembre au 4 décembre 2011 à Genève. Il offrira la possibilité à tout un chacun de (re) découvrir l’œuvre de Chris Marker, simultanément à ceux des amis et collaborateurs avec qui il a travaillé tout au long de sa vie, à travers la projection de plus de septante films, de deux expositions, d’un colloque, d’un centre de documentation, d’ateliers et de plusieurs autres événements (www.spirales2011.ch).

Sommaire

  • Christophe Chazalon, Édito
  • Marcos Mariño, Bio-filmographie, pp.1-8
  • Marcos Mariño, Les labyrinthes de la mémoire, pp.9-12
  • Marcos Mariño, Pouvoir et liberté, pp.13-18
  • Marcos Mariño, Le tombeau de l’Union soviétique, pp.19-22
  • Christophe Chazalon, Lutte pour une survie, pp.23-27
  • Christophe Chazalon, De la véracité de l’information, pp.29-33
  • Gilliane Kern, Le «devoir» de mémoire, pp.35-38
  • Christophe Chazalon, Nostalgie de la mémoire, pp.39-41
  • Marco Sabbatini, Allemagne 2 x 0, pp.43-46
  • Christophe Chazalon, Django et le jazz manouche, pp.47-50
  • Christophe Chazalon, Tourner un film selon Chris Marker, pp.51-53
  • Marcos Mariño, Puissance de la photographie, pp.55-58
  • Christophe Chazalon, La mer et les hommes, pp.59-62
  • Gilliane Kern, Le (ré)confort de l’Histoire, pp.63-65

La revue au format papier

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi (Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté – Octobre 2011) et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro «Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté», octobre 2011 de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté. Octobre 2011 (3).

Pour citer un article de la Revue

Chazalon, Christophe. (2011). Nostalgie de la mémoire. La Revue du Ciné-club universitaire: Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté., octobre 2011 (3), 39-41

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12294
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté
                    [group_url] => coeur-de-chat
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 2011
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 2011-10-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 2011-10-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12294
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12294
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté
                            [titre_url] => coeur-de-chat
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 2011
                            [periode_span_debut] => 2011-10-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 2011-10-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 71885
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 2011-10-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito

Treize regards directs et indirects, inattendus, originaux ou essentiels sur l’œuvre de Chris Marker, réalisateur français hors norme, qualifié à juste titre «d’auteur le plus connu de films inconnus».

Chris Marker, ce n’est pas seulement le réalisateur de La jetée, c’est avant tout un bricoleur de génie, tour à tour romancier, traducteur, essayiste, illustrateur, photographe, vidéaste, «animateur» radio, philosophe, «bidouilleur» multimédia, artiste, éditeur, globe-trotter... Aussi, son travail filmé est toujours en dehors ou au-delà des normes du cinéma. Formats, durées, structures, approches sont autant de variables, souvent fonction des avancées technologiques, en perpétuelles réflexions et qui rendent quasi impossible une quelconque classification du personnage ou de l’œuvre. Parmi les réalisateurs et réalisatrices, seul Jean-Luc Godard a une approche aussi originale. Dans une vision réductrice, on pourrait même dire que Chris Marker est au documentaire ce que Jean-Luc Godard est à la fiction.

Ce cycle d’automne du Ciné-club universitaire est réalisé en parallèle du projet Spirales. Fragments d’une mémoire collective. Autour de Chris Marker, qui se tiendra du 25 novembre au 4 décembre 2011 à Genève. Il offrira la possibilité à tout un chacun de (re) découvrir l’œuvre de Chris Marker, simultanément à ceux des amis et collaborateurs avec qui il a travaillé tout au long de sa vie, à travers la projection de plus de septante films, de deux expositions, d’un colloque, d’un centre de documentation, d’ateliers et de plusieurs autres événements (www.spirales2011.ch).

Sommaire

  • Christophe Chazalon, Édito
  • Marcos Mariño, Bio-filmographie, pp.1-8
  • Marcos Mariño, Les labyrinthes de la mémoire, pp.9-12
  • Marcos Mariño, Pouvoir et liberté, pp.13-18
  • Marcos Mariño, Le tombeau de l’Union soviétique, pp.19-22
  • Christophe Chazalon, Lutte pour une survie, pp.23-27
  • Christophe Chazalon, De la véracité de l’information, pp.29-33
  • Gilliane Kern, Le «devoir» de mémoire, pp.35-38
  • Christophe Chazalon, Nostalgie de la mémoire, pp.39-41
  • Marco Sabbatini, Allemagne 2 x 0, pp.43-46
  • Christophe Chazalon, Django et le jazz manouche, pp.47-50
  • Christophe Chazalon, Tourner un film selon Chris Marker, pp.51-53
  • Marcos Mariño, Puissance de la photographie, pp.55-58
  • Christophe Chazalon, La mer et les hommes, pp.59-62
  • Gilliane Kern, Le (ré)confort de l’Histoire, pp.63-65
[remarque] =>

La revue au format papier

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi (Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté – Octobre 2011) et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro «Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté», octobre 2011 de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté. Octobre 2011 (3).

Pour citer un article de la Revue

Chazalon, Christophe. (2011). Nostalgie de la mémoire. La Revue du Ciné-club universitaire: Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté., octobre 2011 (3), 39-41

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 71885 [date_debut] => 2011-10-01 00:00:00 [date_fin] => 2011-10-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 49 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Cœur de chat – Si Chris Marker m'était conté. Octobre 2011 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10421/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )