Revues du ciné-club

Huis-clos (1989)

1989_ccu_huis_clos_thumb.png

Huis-clos (1989)

La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 1989

Édito

Les films présentés dans ce cycle ont été regroupés en fonction du lieu unique dans lequel, pour chacun d'eux, s'organise la fiction.

À travers une rigoureuse limitation de l'espace cinématographique, c'est bien entendu de l'enfermement de l'individu dont il est question, de ses relations avec autrui et des conflits qui naissent et éclatent dans ce lieu clos propice à susciter tous les excès, à dénuder les passions. En plaçant en effet les différents protagonistes dans une situation à laquelle ils ne peuvent se soustraire et qu'ils sont forcés d'affronter, le huis-clos s'avère être un moyen particulièrement efficace pour intensifier l'action dramatique. Les cinéastes concernés devaient, par ailleurs, répondre à une exigence posée par cette contraction de l'espace, somme toute très contraignante. Ne pouvant déplacer le champ d'action, et n'ayant recours à aucune échappée, ils étaient dans l'obligation de trouver des équivalences cinématographiques aux pièces de théâtre qu'ils désiraient addapter. Face à une telle contrainte, une mise en scène dynamique et innovatrice, se situant à l'opposé du "théâtre filmé", devenait donc toujours plus nécessaire.

À cet égard, la série de films programmés et à considérer comme une confrontation de projets concentrés sur cette idée du huis-clos, et non pas comme une présentation stricte d'une problématique théorique bien définie.

Il faut ajouter à cela, et c'est une évidence, que cette liste est loin d'être exhaustive, ne serait-ce qu'en raison des impossibilités et des indisponibilités de la distribution qui nous privent de certains huis-clos essentiels tels que La corde ou Lifeboat de Hitchcock, Streamers de Altman, Le grand couteau de Aldrich ou encore Marat-Sade de P. Brook, pour ne citer qu'eux...

Sommaire

  • Marc Sauser-Hall, Édito, p.3
  • Un tramway nommé désir, Elia Kazan, p.4:
    • Extrait de Michel Ciment, Kazan par Kazan, Editions Stock, 1985
    • Extrait de Olivier-René Veillon, Le cinéma américain, les années cinquantes, 1945-1960, Editions du Seuil, 1984
  • La ménagerie de verre, Paul Newman, p.5:
    • Extrait de Alain Philippon, Cahiers du cinéma, n° 398, juillet/août 1987
  • L'ange exterminateur, Luis Buñuel, p.6:
    • Extrait de Michel Estève, Etudes cinématographiques, n° 22/23, printemps 1963
  • La Terrasse, Ettore Scola, p.6:
    • Extrait de Marcel Martin, Image & Son, n° 355, novembre 1980
  • Le limier, Joseph Mankiewicz, p.7:
    • Extrait de Michel Ciment, Passeport pour Hollywood, Editions du Seuil, 1987
    • Extrait de N.T. Binh, Mankiewicz, Rivages/cinéma, 1986
  • Programmation, pp.8-9
  • Les garçons de la bande, William Friedkin, p.10:
    • Extrait de Patrick Sery, Cinéma 72, n° 164, mars 1972
    • Extrait de Michel Sineux, Positif, n° 136, mars 1972
  • Reviens Jimmy Dean, reviens..., Robert Altman, p.11:
    • Extrait de Michel Ciment, "Entretien avec Robert Altman" in Cinéma 72, n° 280, juin 1984
    • Extrait de Bertrand Philbert, Cinématographe, n° 88, avril 1983
  • Le bateau-phare, Jerzy Skolimowski, p.12:
    • Extrait de Alain Philippon, Cahiers du cinéma, n° 380, février 1986
    • Extrait de Gérard Lefort, Libération, 2 septembre 1985
  • Violence et passion, Luchino Visconti, p.13:
    • Extrait de Alain Sanzio et Paul-Louis Thirard, Luchino Visconti cinéaste, Editions Persona, 1984
    • Extrait de D. O., Cinématographe, n° 13, mai-juin 1975
  • Douze hommes en colère, Sidney Lumet, p.13:
    • Extrait de Olivier-René Veillon, Le cinéma américain, les années cinquantes, 1945-1960, Editions du Seuil, 1984
  • Oncle Vania, Andreï Mikhalkov-Kontchalovski, p.14:
    • Extrait de Frédéric Vitoux, Positif, n° 151, juin 1973
  • L'amour par terre, Jacques Rivette, p.14:
    • Extrait de Marc Chevrie, Les cahiers du cinéma, n° 364, octobre 1984

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Huis clos. Janvier 1989 (1).

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12971
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Huis-clos (1989)
                    [group_url] => huis-clos-1989
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 1989
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 1989-01-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 1989-01-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12971
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12971
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Huis-clos (1989)
                            [titre_url] => huis-clos-1989
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 1989
                            [periode_span_debut] => 1989-01-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 1989-01-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 76153
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 1989-01-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito

Les films présentés dans ce cycle ont été regroupés en fonction du lieu unique dans lequel, pour chacun d'eux, s'organise la fiction.

À travers une rigoureuse limitation de l'espace cinématographique, c'est bien entendu de l'enfermement de l'individu dont il est question, de ses relations avec autrui et des conflits qui naissent et éclatent dans ce lieu clos propice à susciter tous les excès, à dénuder les passions. En plaçant en effet les différents protagonistes dans une situation à laquelle ils ne peuvent se soustraire et qu'ils sont forcés d'affronter, le huis-clos s'avère être un moyen particulièrement efficace pour intensifier l'action dramatique. Les cinéastes concernés devaient, par ailleurs, répondre à une exigence posée par cette contraction de l'espace, somme toute très contraignante. Ne pouvant déplacer le champ d'action, et n'ayant recours à aucune échappée, ils étaient dans l'obligation de trouver des équivalences cinématographiques aux pièces de théâtre qu'ils désiraient addapter. Face à une telle contrainte, une mise en scène dynamique et innovatrice, se situant à l'opposé du "théâtre filmé", devenait donc toujours plus nécessaire.

À cet égard, la série de films programmés et à considérer comme une confrontation de projets concentrés sur cette idée du huis-clos, et non pas comme une présentation stricte d'une problématique théorique bien définie.

Il faut ajouter à cela, et c'est une évidence, que cette liste est loin d'être exhaustive, ne serait-ce qu'en raison des impossibilités et des indisponibilités de la distribution qui nous privent de certains huis-clos essentiels tels que La corde ou Lifeboat de Hitchcock, Streamers de Altman, Le grand couteau de Aldrich ou encore Marat-Sade de P. Brook, pour ne citer qu'eux...

Sommaire

  • Marc Sauser-Hall, Édito, p.3
  • Un tramway nommé désir, Elia Kazan, p.4:
    • Extrait de Michel Ciment, Kazan par Kazan, Editions Stock, 1985
    • Extrait de Olivier-René Veillon, Le cinéma américain, les années cinquantes, 1945-1960, Editions du Seuil, 1984
  • La ménagerie de verre, Paul Newman, p.5:
    • Extrait de Alain Philippon, Cahiers du cinéma, n° 398, juillet/août 1987
  • L'ange exterminateur, Luis Buñuel, p.6:
    • Extrait de Michel Estève, Etudes cinématographiques, n° 22/23, printemps 1963
  • La Terrasse, Ettore Scola, p.6:
    • Extrait de Marcel Martin, Image & Son, n° 355, novembre 1980
  • Le limier, Joseph Mankiewicz, p.7:
    • Extrait de Michel Ciment, Passeport pour Hollywood, Editions du Seuil, 1987
    • Extrait de N.T. Binh, Mankiewicz, Rivages/cinéma, 1986
  • Programmation, pp.8-9
  • Les garçons de la bande, William Friedkin, p.10:
    • Extrait de Patrick Sery, Cinéma 72, n° 164, mars 1972
    • Extrait de Michel Sineux, Positif, n° 136, mars 1972
  • Reviens Jimmy Dean, reviens..., Robert Altman, p.11:
    • Extrait de Michel Ciment, "Entretien avec Robert Altman" in Cinéma 72, n° 280, juin 1984
    • Extrait de Bertrand Philbert, Cinématographe, n° 88, avril 1983
  • Le bateau-phare, Jerzy Skolimowski, p.12:
    • Extrait de Alain Philippon, Cahiers du cinéma, n° 380, février 1986
    • Extrait de Gérard Lefort, Libération, 2 septembre 1985
  • Violence et passion, Luchino Visconti, p.13:
    • Extrait de Alain Sanzio et Paul-Louis Thirard, Luchino Visconti cinéaste, Editions Persona, 1984
    • Extrait de D. O., Cinématographe, n° 13, mai-juin 1975
  • Douze hommes en colère, Sidney Lumet, p.13:
    • Extrait de Olivier-René Veillon, Le cinéma américain, les années cinquantes, 1945-1960, Editions du Seuil, 1984
  • Oncle Vania, Andreï Mikhalkov-Kontchalovski, p.14:
    • Extrait de Frédéric Vitoux, Positif, n° 151, juin 1973
  • L'amour par terre, Jacques Rivette, p.14:
    • Extrait de Marc Chevrie, Les cahiers du cinéma, n° 364, octobre 1984
[remarque] =>

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Huis clos. Janvier 1989 (1).

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [id_regle] => [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 76153 [date_debut] => 1989-01-01 00:00:00 [date_fin] => 1989-01-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 81 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Huis clos. Janvier 1989 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10090/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )