Revues du ciné-club

Pour rire: cinéma burlesque

2005_ccu_pour_rire_cinema_burlesque_thumb.png

Pour rire: cinéma burlesque

La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 2005

Édito: Pour rire. Le comique burlesque au cinéma

Au-delà de la représentation “tarte à la crème” du burlesque, nous souhaitons, par ce choix de films et de textes, développer le rapport particulier que le burlesque entretient avec le tragique, l’absurde et l’univers de l’enfant. Le burlesque en tant que genre cinématographique ne renvoie pas à la parodie comme le fait le burlesque littéraire. En effet au cinéma, le burlesque est associé au tragique, et “concerne l’enfance, s’il est vrai que l’univers burlesque n’est rien d’autre que de l’infantilisme suggéré, incompatible avec la socialité péniblement acquise au prix d’un refoulement de l’enfance, précisément”. Le film burlesque se comprend ici comme une production qui met en scène un personnage confronté à une situation problématique, à laquelle il va répondre de façon décalée ou inadaptée. Le personnage burlesque est incarné par un adulte qui réagit avec des modes de fonctionnement et des comportements d’enfant, renvoyant aux apprentissages de la logique, du langage et de la maîtrise du corps. Selon Alain Fleischer, “le héros burlesque n’est jamais loin de son enfance, de son corps-enfant. Peut-être est-il même un corps adulte rêvé par un petit garçon, et conçu pour faire face aux situations de ce rêve”.

L’esprit du burlesque parcourt toute l’histoire du cinéma, à partir de L’Arroseur arrosé des frères Lumière. Dans ce cycle, nous proposons des films allant des chefs-d’œuvre de quatre maîtres de l’époque du muet (Keaton, Langdon, Lloyd, Chaplin) jusqu’à quelques exemples récents, montrant la diversité des formes et la longévité du genre. Le cycle commence par une forme extrême du burlesque, avec l’univers déjanté de Tex Avery, frénésie du tout possible. Une pirouette de notre programmation nous mène du magnifique Yoyo de Pierre Etaix à l’émouvant Funny Bones, en passant par le délirant Hellzapoppin, ces trois films étant de véritables raretés. Et histoire de commencer la nouvelle année dans la joie et la bonne humeur, nous vous offrons ce cycle: Pour rire! Et rira bien qui rira le dernier.

Sommaire

  • Leïla Amacker, Abderrahmane Bekiekh, Briana Berg, Guido Ferretti et Astrid Maury, Édito: Pour rire. Le comique burlesque au cinéma, p.3
  • Briana Berg, Une histoire du burlesque, pp.4-8
  • Harry Langdon, Le côté sérieux de la comédie, tiré de Cinéma 05, Revue semestrielle d’esthétique et d’histoire du cinéma, pp.10-11
  • Leïla Amacker, Les mécanismes du burlesque cinématographique, pp.12-14
  • Astrid Maury, Les corps périlleux du burlesque, pp.19-22
  • Briana Berg, Quatre maîtres du burlesque, pp.23-26
  • Guido Ferretti, Le burlesque: du muet au parlant, pp.28-29

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Pour rire: cinéma burlesque. Janvier 2005 (1).

Pour citer un article de la Revue

Maury, Astrid . (2005). Les corps périlleux du burlesque. La Revue du Ciné-club universitaire: Pour rire: cinéma burlesque., janvier 2005 (1), 19-22

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12377
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Pour rire: cinéma burlesque
                    [group_url] => pour-rire-cinema-burlesque
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 2005
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 2005-01-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 2005-01-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12377
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12377
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Pour rire: cinéma burlesque
                            [titre_url] => pour-rire-cinema-burlesque
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, janvier 2005
                            [periode_span_debut] => 2005-01-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 2005-01-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 72209
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 2005-01-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito: Pour rire. Le comique burlesque au cinéma

Au-delà de la représentation “tarte à la crème” du burlesque, nous souhaitons, par ce choix de films et de textes, développer le rapport particulier que le burlesque entretient avec le tragique, l’absurde et l’univers de l’enfant. Le burlesque en tant que genre cinématographique ne renvoie pas à la parodie comme le fait le burlesque littéraire. En effet au cinéma, le burlesque est associé au tragique, et “concerne l’enfance, s’il est vrai que l’univers burlesque n’est rien d’autre que de l’infantilisme suggéré, incompatible avec la socialité péniblement acquise au prix d’un refoulement de l’enfance, précisément”. Le film burlesque se comprend ici comme une production qui met en scène un personnage confronté à une situation problématique, à laquelle il va répondre de façon décalée ou inadaptée. Le personnage burlesque est incarné par un adulte qui réagit avec des modes de fonctionnement et des comportements d’enfant, renvoyant aux apprentissages de la logique, du langage et de la maîtrise du corps. Selon Alain Fleischer, “le héros burlesque n’est jamais loin de son enfance, de son corps-enfant. Peut-être est-il même un corps adulte rêvé par un petit garçon, et conçu pour faire face aux situations de ce rêve”.

L’esprit du burlesque parcourt toute l’histoire du cinéma, à partir de L’Arroseur arrosé des frères Lumière. Dans ce cycle, nous proposons des films allant des chefs-d’œuvre de quatre maîtres de l’époque du muet (Keaton, Langdon, Lloyd, Chaplin) jusqu’à quelques exemples récents, montrant la diversité des formes et la longévité du genre. Le cycle commence par une forme extrême du burlesque, avec l’univers déjanté de Tex Avery, frénésie du tout possible. Une pirouette de notre programmation nous mène du magnifique Yoyo de Pierre Etaix à l’émouvant Funny Bones, en passant par le délirant Hellzapoppin, ces trois films étant de véritables raretés. Et histoire de commencer la nouvelle année dans la joie et la bonne humeur, nous vous offrons ce cycle: Pour rire! Et rira bien qui rira le dernier.

Sommaire

  • Leïla Amacker, Abderrahmane Bekiekh, Briana Berg, Guido Ferretti et Astrid Maury, Édito: Pour rire. Le comique burlesque au cinéma, p.3
  • Briana Berg, Une histoire du burlesque, pp.4-8
  • Harry Langdon, Le côté sérieux de la comédie, tiré de Cinéma 05, Revue semestrielle d’esthétique et d’histoire du cinéma, pp.10-11
  • Leïla Amacker, Les mécanismes du burlesque cinématographique, pp.12-14
  • Astrid Maury, Les corps périlleux du burlesque, pp.19-22
  • Briana Berg, Quatre maîtres du burlesque, pp.23-26
  • Guido Ferretti, Le burlesque: du muet au parlant, pp.28-29
[remarque] =>

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Pour rire: cinéma burlesque. Janvier 2005 (1).

Pour citer un article de la Revue

Maury, Astrid . (2005). Les corps périlleux du burlesque. La Revue du Ciné-club universitaire: Pour rire: cinéma burlesque., janvier 2005 (1), 19-22

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 72209 [date_debut] => 2005-01-01 00:00:00 [date_fin] => 2005-01-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 66 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Pour rire: cinéma burlesque. Janvier 2005 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10098/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )