Revues du ciné-club

Regardez!

1979_ccu_regardez_thumb.png

Regardez!

La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 1979

Un cinéma "au réel"

Ce programme du CCU, composé uniquement de cette sorte de films qu'on appelle "documentaires", a un centre: le cinéaste Johan van der Kreuken et son oeuvre filmée.

En inscrivant les films de ce cinéaste dans un ensemble de "documentaires", on n'a cependant pas pour dessin d'explorer un genre ou d'en établir une histoire.

L'opposition "documentaire" (en anglais: non fiction film) / "fiction" ou "mise en scène" n'a pas plus d'intérêt que celle qu'on croit bon de mettre entre "expérimental" et "commercial".

Cette opposition – aux variations paradigmatiques infinies: mise en scène/document, joué/non-joué, réalité/mensonge, etc. – est une fausse ooposition. Elle a été imposée par l'industrie (ou parles ministères) du cinéma.

[...]

On a donc posé le problème autrement en formulant deux questions:
– quel est le statut accordé au réel dans le film?
– quel rapport le film instaure-t-il avec le réel et par conséquent quelle place ménage-t-il au spectateur?

Ces questions, on le sait, se posent aussi bien à propos de films dits "documentaires" comme Nanouk l'esquimau que des films de "mise en scène" comme Les Carabiniers.

De même que l'on peut dire avec van der Keuken que dès qu'il y a écriture cinématographique, il y a fiction, de même il faut admettre que tout film – fût-il "fantastique" – fonctionne à partir d'effets de réel.

[...]

S'il nous a paru nécessaire aujourd'hui de se retourner sur le documentaire, c'est que plus que jamais les films des salles commerciales, les feuilletons de la télé mentent dans les duplications du monde qu'ils nous refilent. Rien n'y résiste. [...]

Le cinéma "joué" ne voit pas de limite à sa capacité de réprésentation: du réel, il croit pouvoir tout dire en en formant l'image commode d'une reconstitution.

Le documentaire au contraire, quand il ne réélabore pas son rapport toujours en défaut au réel dont il veut rendre compte, substitue à la fausse dialectique du drame ou du récit, où les contradictions sont jouées, mimées, la confrontation du film à l'autre que soi, au réel sous l'espèce de manque. [...]

Ainsi on dira que les documentaires – mais n'est pas documentaire qui veut, il en faudrait qui ne fassent pas de tort au nom – inscrivent dans leur substance même que le réel existe en dehors d'eux, d'abord, et qu'ils ne viennent qu'ensuite, qu'ils ne sont qu'un reflet. [...] Le "reflet" au cinéma désigne une pratique d'appropriation du monde extérieur par l'instrument "caméra": cadrer, monter, mouvoir l'appareil, choisir une focale plutôt qu'une autre, un micro plutôt qu'un autre, c'est engager ce processus-là. L'inscription de cette "vérité" dans le film - qu'on peut trouver dans l'oeuvre des "grands" documentaristes - donne à percevoir (et à penser) au spectateur cette dialectique du discours et du réel qu'il travaille, reprend, informe. Un discours au réel.

Sommaire

  • François Albera, Un cinéma "au réel", p.3-11
  • Programmation, pp.6-7

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Regardez!. Octobre 1979 (3).

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 13166
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Regardez!
                    [group_url] => regardez
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 1979
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 1979-10-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 1979-10-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 13166
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 13166
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Regardez!
                            [titre_url] => regardez
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, octobre 1979
                            [periode_span_debut] => 1979-10-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 1979-10-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 76786
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 1979-10-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Un cinéma "au réel"

Ce programme du CCU, composé uniquement de cette sorte de films qu'on appelle "documentaires", a un centre: le cinéaste Johan van der Kreuken et son oeuvre filmée.

En inscrivant les films de ce cinéaste dans un ensemble de "documentaires", on n'a cependant pas pour dessin d'explorer un genre ou d'en établir une histoire.

L'opposition "documentaire" (en anglais: non fiction film) / "fiction" ou "mise en scène" n'a pas plus d'intérêt que celle qu'on croit bon de mettre entre "expérimental" et "commercial".

Cette opposition – aux variations paradigmatiques infinies: mise en scène/document, joué/non-joué, réalité/mensonge, etc. – est une fausse ooposition. Elle a été imposée par l'industrie (ou parles ministères) du cinéma.

[...]

On a donc posé le problème autrement en formulant deux questions:
– quel est le statut accordé au réel dans le film?
– quel rapport le film instaure-t-il avec le réel et par conséquent quelle place ménage-t-il au spectateur?

Ces questions, on le sait, se posent aussi bien à propos de films dits "documentaires" comme Nanouk l'esquimau que des films de "mise en scène" comme Les Carabiniers.

De même que l'on peut dire avec van der Keuken que dès qu'il y a écriture cinématographique, il y a fiction, de même il faut admettre que tout film – fût-il "fantastique" – fonctionne à partir d'effets de réel.

[...]

S'il nous a paru nécessaire aujourd'hui de se retourner sur le documentaire, c'est que plus que jamais les films des salles commerciales, les feuilletons de la télé mentent dans les duplications du monde qu'ils nous refilent. Rien n'y résiste. [...]

Le cinéma "joué" ne voit pas de limite à sa capacité de réprésentation: du réel, il croit pouvoir tout dire en en formant l'image commode d'une reconstitution.

Le documentaire au contraire, quand il ne réélabore pas son rapport toujours en défaut au réel dont il veut rendre compte, substitue à la fausse dialectique du drame ou du récit, où les contradictions sont jouées, mimées, la confrontation du film à l'autre que soi, au réel sous l'espèce de manque. [...]

Ainsi on dira que les documentaires – mais n'est pas documentaire qui veut, il en faudrait qui ne fassent pas de tort au nom – inscrivent dans leur substance même que le réel existe en dehors d'eux, d'abord, et qu'ils ne viennent qu'ensuite, qu'ils ne sont qu'un reflet. [...] Le "reflet" au cinéma désigne une pratique d'appropriation du monde extérieur par l'instrument "caméra": cadrer, monter, mouvoir l'appareil, choisir une focale plutôt qu'une autre, un micro plutôt qu'un autre, c'est engager ce processus-là. L'inscription de cette "vérité" dans le film - qu'on peut trouver dans l'oeuvre des "grands" documentaristes - donne à percevoir (et à penser) au spectateur cette dialectique du discours et du réel qu'il travaille, reprend, informe. Un discours au réel.

Sommaire

  • François Albera, Un cinéma "au réel", p.3-11
  • Programmation, pp.6-7
[remarque] =>

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Regardez!. Octobre 1979 (3).

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [id_regle] => [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 76786 [date_debut] => 1979-10-01 00:00:00 [date_fin] => 1979-10-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 112 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Regardez!. Octobre 1979 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10068/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )