Revues du ciné-club

The Lubitsch Touch

2004_ccu_the_lubitsch_touch_thumb.png

The Lubitsch Touch

La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2004

Édito

Les grands séducteurs savent bien que pour charmer, il faut faire rire. Lubitsch faisait sans doute partie de ces gens avertis, tant il est vrai qu’il sait s’y prendre pour captiver ses spectateurs! En ce nouveau printemps, nous vous proposons de vous laisser enchanter par les films peu diffusés de ce cinéaste impertinent qui mérite bien sa place dans notre petit panthéon de cycles d’auteurs.

D’origine berlinoise, il a tourné en Allemagne dans les années 10. Émigré aux États-Unis dans les années 20, il fut l’un des rares cinéastes à passer l’épreuve du parlant avec succès pour briller pendant l’âge d’or d’Hollywood. Son parcours reflète donc cette période de l’histoire du cinéma. Il fut célèbre principalement pour ses comédies américaines, étant un des pères de la comédie sophistiquée, genre que nous avons choisi de vous présenter. Toutefois, nous avons voulu aller plus loin en vous offrant aussi la chance de découvrir ses comédies muettes allemandes et américaines rares et méconnues à tort. Celles-ci seront présentées en première partie de soirée alors que la seconde s’attachera à projeter les perles hollywoodiennes. En confrontant ainsi la genèse et l’aboutissement, nous espérons mieux mettre en valeur les deux périodes et par là revaloriser les films muets où le style de Lubitsch est déjà très présent. Présenter un cycle sur Lubitsch est aussi l’occasion de revisiter la fameuse Lubitsch touch, expression devenue mythique. Désignant à la fois de petites touches géniales et un style global, cette formule inventée par ses contemporains est très pratique mais reste un raccourci difficile à définir. Au lieu de tenter de le faire une énième fois comme tant de critiques s’y sont risqués, nous avons préféré essayer de la remettre en question et de la montrer tel un miroir à multiples facettes ayant chacune leur importance. Grâce aux films et à la brochure, nous avons voulu, sans prétendre à l’exhaustivité, vous suggérer quelques pistes pour résoudre l’énigme de la Lubitsch touch: l’origine berlinoise du cinéaste et sa relation au théâtre, le burlesque avec les films allemands, l’opérette viennoise avec les comédies musicales, le goût parisien avec les paillettes et le champagne et bien sûr Ninotchka, les réparties dans les films hollywoodiens, le thème de la séduction et le jeu avec la censure hollywoodienne. Enfin, nous introduisons une nouveauté dans la brochure: une analyse de séquence vous montre dans le détail une touche de Lubitsch extrait d’un film présenté.

Mais le meilleur moyen de vous faire votre propre idée sur la Lubitsch touch reste évidemment d’accepter notre invitation à rire avec ce grand cinéaste!

Sommaire

  • Stéphanie Rouillon, Édito, p.1
  • Marco Sabbatini, Ernst Lubitsch homme de théâtre, pp.2-4
  • Frédéric Favre, Jeux de séduction, pp.5-6
  • Abderrahmane Bekiekh et Astrid Maury, Trouble in Paradise, pp.8-11
  • Citations à propos de la Lubitsch touch, pp. 14-15
  • Stéphanie Rouillon, Lubitsch et la censure, pp.17-18
  • Astrid Maury, L’oeuvre de Lubitsch, des studios berlinois à Hollywood, pp.19-20

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: The Lubitsch Touch. Avril 2004 (2).

Pour citer un article de la Revue

Rouillon, Stéphanie. (2004). Lubitsch et la censure. La Revue du Ciné-club universitaire: The Lubitsch Touch., avril 2004 (2), 17-18

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12379
                    [nb] => 1
                    [group_name] => The Lubitsch Touch
                    [group_url] => the-lubitsch-touch
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2004
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 2004-04-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 2004-04-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12379
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12379
                            [id_originale] => 
                            [titre] => The Lubitsch Touch
                            [titre_url] => the-lubitsch-touch
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2004
                            [periode_span_debut] => 2004-04-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 2004-04-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 72213
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 2004-04-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito

Les grands séducteurs savent bien que pour charmer, il faut faire rire. Lubitsch faisait sans doute partie de ces gens avertis, tant il est vrai qu’il sait s’y prendre pour captiver ses spectateurs! En ce nouveau printemps, nous vous proposons de vous laisser enchanter par les films peu diffusés de ce cinéaste impertinent qui mérite bien sa place dans notre petit panthéon de cycles d’auteurs.

D’origine berlinoise, il a tourné en Allemagne dans les années 10. Émigré aux États-Unis dans les années 20, il fut l’un des rares cinéastes à passer l’épreuve du parlant avec succès pour briller pendant l’âge d’or d’Hollywood. Son parcours reflète donc cette période de l’histoire du cinéma. Il fut célèbre principalement pour ses comédies américaines, étant un des pères de la comédie sophistiquée, genre que nous avons choisi de vous présenter. Toutefois, nous avons voulu aller plus loin en vous offrant aussi la chance de découvrir ses comédies muettes allemandes et américaines rares et méconnues à tort. Celles-ci seront présentées en première partie de soirée alors que la seconde s’attachera à projeter les perles hollywoodiennes. En confrontant ainsi la genèse et l’aboutissement, nous espérons mieux mettre en valeur les deux périodes et par là revaloriser les films muets où le style de Lubitsch est déjà très présent. Présenter un cycle sur Lubitsch est aussi l’occasion de revisiter la fameuse Lubitsch touch, expression devenue mythique. Désignant à la fois de petites touches géniales et un style global, cette formule inventée par ses contemporains est très pratique mais reste un raccourci difficile à définir. Au lieu de tenter de le faire une énième fois comme tant de critiques s’y sont risqués, nous avons préféré essayer de la remettre en question et de la montrer tel un miroir à multiples facettes ayant chacune leur importance. Grâce aux films et à la brochure, nous avons voulu, sans prétendre à l’exhaustivité, vous suggérer quelques pistes pour résoudre l’énigme de la Lubitsch touch: l’origine berlinoise du cinéaste et sa relation au théâtre, le burlesque avec les films allemands, l’opérette viennoise avec les comédies musicales, le goût parisien avec les paillettes et le champagne et bien sûr Ninotchka, les réparties dans les films hollywoodiens, le thème de la séduction et le jeu avec la censure hollywoodienne. Enfin, nous introduisons une nouveauté dans la brochure: une analyse de séquence vous montre dans le détail une touche de Lubitsch extrait d’un film présenté.

Mais le meilleur moyen de vous faire votre propre idée sur la Lubitsch touch reste évidemment d’accepter notre invitation à rire avec ce grand cinéaste!

Sommaire

  • Stéphanie Rouillon, Édito, p.1
  • Marco Sabbatini, Ernst Lubitsch homme de théâtre, pp.2-4
  • Frédéric Favre, Jeux de séduction, pp.5-6
  • Abderrahmane Bekiekh et Astrid Maury, Trouble in Paradise, pp.8-11
  • Citations à propos de la Lubitsch touch, pp. 14-15
  • Stéphanie Rouillon, Lubitsch et la censure, pp.17-18
  • Astrid Maury, L’oeuvre de Lubitsch, des studios berlinois à Hollywood, pp.19-20
[remarque] =>

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: The Lubitsch Touch. Avril 2004 (2).

Pour citer un article de la Revue

Rouillon, Stéphanie. (2004). Lubitsch et la censure. La Revue du Ciné-club universitaire: The Lubitsch Touch., avril 2004 (2), 17-18

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [id_regle] => [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 72213 [date_debut] => 2004-04-01 00:00:00 [date_fin] => 2004-04-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 68 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: The Lubitsch Touch. Avril 2004 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10097/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )