Revues du ciné-club

Théo Angelopoulos

2005_ccu_theo_angelopoulos_thumb.png

Théo Angelopoulos

La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2005

Édito

Le Ciné-club Universitaire vous propose de voir ou revoir l’intégralité (avec la seule exception du dernier) des long-métrages de Théo Angelopoulos, cinéaste mondialement considéré comme l’un des grands maîtres du cinéma contemporain.

Théo Angelopoulos, avec une filmographie de douze long-métrages, de 1970 (La reconstitution) à 2004 (Eleni), a marqué le cinéma européen et imposé le cinéma grec sur le plan international. Son œuvre aborde des sujets différents tels que la fuite, l’exil, l’identité individuelle, l’appartenance au groupe ou la quête, plus spécifiquement celle du père (Paysage dans le brouillard, Voyage à Cythère). Toute quête induit un déplacement, un voyage (Voyage à Cythère, Le voyage des comédiens, Paysage dans le brouillard, Le regard d’Ulysse). Voyage qui lui permet de traiter l’idée de passage, de limite, de frontière (Le pas suspendu de la cigogne) et de mettre en évidence l’intolérance des communautés ethniques. La fuite, l’exil, l’identité individuelle, l’appartenance à un groupe, qu’il soit social (les bourgeois dans Les chasseurs), ethnique (Le pas suspendu de la cigogne) ou professionnel (Le voyage des comédiens), manifestent la volonté de l’individu de reconstituer une communauté éparpillée, une unité perdue. Les bars, les gares, les salles de danse, les hôtels, les théâtres sont des lieux de rencontre situés dans des villages de la Grèce profonde, loin des clichés touristiques des agences de voyage.

Angelopoulos ne filme pas la guerre et ses champs de bataille, mais les conséquences des conflits politiques sur des destins individuels, souvent des gens du peuple, loin de la vie urbaine. L’histoire de la Grèce du siècle passé parcourt son œuvre, soit de manière directe (Jours de 36, Le voyage des comédiens, Alexandre le Grand) soit de manière allusive. L’histoire et la culture de la Grèce classique sont reprises dans les formes du mythe (Ulysse, les Atrides) qui détermine parfois le développement narratif des films (Le voyage des comédiens, Le regard d’Ulysse).

Chacun de ses films révèle avec finesse et intelligence une attention particulière à l’esthétique, par les choix de la photographie, des couleurs, du rythme, des plans-séquence.

Tous ses films étonnent par leur richesse et leur maîtrise et suscitent une émotion profonde.

Sommaire

  • Abderrahmane Bekiekh, Guido Ferretti, Édito, p.1
  • Guido Ferretti, Quelques clés de lecture, pp.3-4
  • Marco Sabbatini, La musique dans le cinéma d’Angelopoulos, pp.7-8
  • Angelopoulos parle de son cinéma, Extraits d’entretiens avec Théo Angelopoulos, pp.12-15
  • Entretien avec Martha Vassiliadi, propos recueillis par Vincent Jacquemet, pp.16-17
  • Biographie, p.19

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Théo Angelopoulos. Avril 2005 (2).

Pour citer un article de la Revue

Ferretti, Guido. (2005). Quelques clés de lecture. La Revue du Ciné-club universitaire: Théo Angelopoulos., avril 2005 (2), 3-4

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12365
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Théo Angelopoulos
                    [group_url] => theo-angelopoulos
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2005
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 2005-04-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 2005-04-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12365
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12365
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Théo Angelopoulos
                            [titre_url] => theo-angelopoulos
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2005
                            [periode_span_debut] => 2005-04-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 2005-04-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 71956
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 2005-04-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito

Le Ciné-club Universitaire vous propose de voir ou revoir l’intégralité (avec la seule exception du dernier) des long-métrages de Théo Angelopoulos, cinéaste mondialement considéré comme l’un des grands maîtres du cinéma contemporain.

Théo Angelopoulos, avec une filmographie de douze long-métrages, de 1970 (La reconstitution) à 2004 (Eleni), a marqué le cinéma européen et imposé le cinéma grec sur le plan international. Son œuvre aborde des sujets différents tels que la fuite, l’exil, l’identité individuelle, l’appartenance au groupe ou la quête, plus spécifiquement celle du père (Paysage dans le brouillard, Voyage à Cythère). Toute quête induit un déplacement, un voyage (Voyage à Cythère, Le voyage des comédiens, Paysage dans le brouillard, Le regard d’Ulysse). Voyage qui lui permet de traiter l’idée de passage, de limite, de frontière (Le pas suspendu de la cigogne) et de mettre en évidence l’intolérance des communautés ethniques. La fuite, l’exil, l’identité individuelle, l’appartenance à un groupe, qu’il soit social (les bourgeois dans Les chasseurs), ethnique (Le pas suspendu de la cigogne) ou professionnel (Le voyage des comédiens), manifestent la volonté de l’individu de reconstituer une communauté éparpillée, une unité perdue. Les bars, les gares, les salles de danse, les hôtels, les théâtres sont des lieux de rencontre situés dans des villages de la Grèce profonde, loin des clichés touristiques des agences de voyage.

Angelopoulos ne filme pas la guerre et ses champs de bataille, mais les conséquences des conflits politiques sur des destins individuels, souvent des gens du peuple, loin de la vie urbaine. L’histoire de la Grèce du siècle passé parcourt son œuvre, soit de manière directe (Jours de 36, Le voyage des comédiens, Alexandre le Grand) soit de manière allusive. L’histoire et la culture de la Grèce classique sont reprises dans les formes du mythe (Ulysse, les Atrides) qui détermine parfois le développement narratif des films (Le voyage des comédiens, Le regard d’Ulysse).

Chacun de ses films révèle avec finesse et intelligence une attention particulière à l’esthétique, par les choix de la photographie, des couleurs, du rythme, des plans-séquence.

Tous ses films étonnent par leur richesse et leur maîtrise et suscitent une émotion profonde.

Sommaire

  • Abderrahmane Bekiekh, Guido Ferretti, Édito, p.1
  • Guido Ferretti, Quelques clés de lecture, pp.3-4
  • Marco Sabbatini, La musique dans le cinéma d’Angelopoulos, pp.7-8
  • Angelopoulos parle de son cinéma, Extraits d’entretiens avec Théo Angelopoulos, pp.12-15
  • Entretien avec Martha Vassiliadi, propos recueillis par Vincent Jacquemet, pp.16-17
  • Biographie, p.19
[remarque] =>

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Théo Angelopoulos. Avril 2005 (2).

Pour citer un article de la Revue

Ferretti, Guido. (2005). Quelques clés de lecture. La Revue du Ciné-club universitaire: Théo Angelopoulos., avril 2005 (2), 3-4

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 71956 [date_debut] => 2005-04-01 00:00:00 [date_fin] => 2005-04-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 65 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Théo Angelopoulos. Avril 2005 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10099/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )