Compétences transversales

Une équipe au service du développement de compétences transférables durables

1

Quelles compétences transversales nos étudiants développent-ils?

Les compétences transversales sont sur le devant de la scène depuis plusieurs décennies et sont devenues incontournables pour les étudiants:

  • Parce qu’elles ont un impact direct sur leur vie et réussites académique et sociale, ainsi que sur la baisse de l’abandon des études (Powell, 2013)
  • Parce qu’elles sont fortement recherchées par les employeurs, pour qui leur impact dans l’obtention et l’occupation durable d’un job surpasserait même celui des hard skills (compétences techniques spécifiques) ou, du moins, l’application des hard skills dépendrait des compétences transversales (Costin, 2002, cité par Wats & Wats, 2009).

Les compétences transversales ont donc une place importante dans la vie des étudiants. Néanmoins, beaucoup d'employeurs déplorent leur manque de maîtrise chez les jeunes fraîchement diplômés ou en cours de cursus.

Quelques exemples de compétences transversales ou «soft skills»

  • La capacité à travailler en équipe
  • Le raisonnement verbal
  • La capacité de leadership

(Dharmaraja et al., 2012)

  • Les compétences de communication
  • La capacité à conduire un projet
  • Le raisonnement numérique
  • L’esprit critique
  • La pensée structurée

(Schulz, 2008)

Une compétence peut être considérée comme un ensemble regroupant différentes habiletés, connaissances, ainsi que des attitudes et des valeurs. Les compétences peuvent s’acquérir à travers une discipline et donc être inhérentes à cette dernière.

Les compétences peuvent aussi être déconnectées d’une discipline et sont alors considérées comme générales, non spécifiques à un contenu. Elles sont ainsi transférables d’un contexte à l’autre et communément appelées compétences transversales

Ces compétences transversales s’acquièrent avec l’expérience (personnelle et professionnelle) ainsi que les apprentissages, et elles sont évolutives. Elles permettent d’apprendre, d’interagir avec les autres harmonieusement et, plus largement, de s’adapter aux différentes situations de la vie.

Leur catégorisation

Il est difficile de lister l’ensemble des compétences transversales car il en existe un grand nombre et leur catégorisation dépend des recherches conduites sur le sujet ou des institutions qui les décrivent.

Hind (1989) a établi une liste de compétences très pertinentes qui reste fortement d’actualité:

  • Pensée critique (thinking skills)
  • Personnelle (personal skills)
  • Interview (interview skills)
  • Travail en groupe (group work skills)
  • Conseil aux autres (consultancy skills)
  • Présentation (presentation skills)
  • Apprentissage et habiletés d’étude (learning and study skills)
  • Recherche d’information (information gathering skills)
  • Communication verbale (verbal communication skills)
  • Vente et négociation (selling and negotiating skills)
  • Communication écrite (written communication skills)
  • Habiletés sociales et de présentation (social handling and presentation skills)

Ces compétences sont généralement réparties en deux catégories: les capacités cognitives et celles de l’épanouissement personnel et de l’insertion sociale (Langouche, Petit, Philippe & Romainville, 1996).

Vous aimerez aussi

Les ateliers thématiques "réussir ses études"

background image
All skills improve through practice, feedback and monitoring. The more you study and reflect on your learning, the more you become

Cottrell, 2013

Témoignages

Consultations individuelles

background image

Je mets en pratique

background image

Je m'investis dans le peer-to-peer

background image

Dossier thématique

Ateliers spécifiques à ma faculté

background image
Leur impact est multiple, des liens ont été mis en évidence entre la maîtrise de certaines compétences et la réussite académique ainsi que l’insertion sur le marché du travail.

Avancez vers impact direct ou impact indirect

 

Les compétences transversales et la réussite académique

L'impact des compétences transversales sur la réussite académique peut être direct, certains auteurs ayant montré qu'elles permettent de développer des habiletés d'études, mais il peut aussi être indirect, par le biais d’activités extracurriculaires telles que le sport ou certaines activités culturelles qui permettent un développement personnel général

Impact direct

Le traitement de l'information et la gestion du temps

  • Les habiletés d’étude telles que l’assimilation, l’organisation, la mémorisation, la restitution et l’utilisation de l’information, utilisées sciemment et de façon flexible dans une situation d’apprentissage permettent un traitement efficace des informations, ce qui facilite la compréhension et la rétention des informations (Pressley et Afflerbach cités par Gettinger & Seibert, 2002).
  • La compétence de gestion du temps présente également un lien avec la réussite. A l’inverse, la désorganisation conduit à de moins bonnes notes et à des plus grandes difficultés dans la vie professionnelle (Powell, 2013).

Vous pourrez acquérir l’ensemble de ces habiletés d’études en participant aux ateliers que nous proposons sur le thème de la prise de notes, la gestion du temps et la préparation aux examens.

La motivation

  • Le maintien de l’attention et de l’effort est aussi en lien avec la réussite académique (Berger et Rinaldi, 2008).
  • Le sentiment d’efficacité, la motivation à réussir, les buts académiques (Lotkowski et al. cités par Powell, 2013) et l’engagement (Gettinger & Seibert, 2002) sont également des prédicteurs de performance.

L’ensemble de ces aspects relèvent plus globalement de la motivation et sont abordés dans les ateliers «Réussir ses études» du Pôle de Soutien à l'Enseignement et à l'Apprentissage consacrés à cette thématique.

La gestion du stress

  • La compétence de gestion du stress, qui inclut l’adaptation à la vie universitaire, le manque de sommeil, la procrastination, les soucis financiers, la solitude, le fait d’habiter seul-e, l’hygiène de vie (santé et nutrition) et le contrôle des émotions est aussi en lien avec la réussite (Powell, 2013).

A l’UNIGE, il existe des ateliers de gestion du stress (Pôle Santé Social) et cette thématique est aussi adressée par les ateliers que nous dispensons.

Retour vers le haut

Impact indirect

Le lien entre les compétences transversales interpersonnelles et la réussite a aussi été adressé indirectement, par le biais de l’impact positif des activités extracurriculaires sur la réussite et principalement chez les collégiens. Ceci étant, les résultats sont intéressants et laissent penser qu'ils peuvent être transférés à la situation des étudiants universitaires. Notons en exemple:

  • Forneris, Camiré et Williamson (2015) ont conclu que entre la pratique d’un sport ou d’autres activités extracurriculaires conduit à un meilleur empowerment, plus d’engagement dans les apprentissages, un plus grand partage des valeurs, une identité positive, de bonnes compétences sociales, ainsi qu'au développement de valeurs telles que l’équité, l’intégrité, l’honnêteté, la responsabilité, la motivation, le plaisir et l’engagement dans des tâches académiques.
  • Selon McCracken (2015), les activités culturelles représentent un moyen d’acquérir les compétences transversales en lien avec la réussite. L’art permet de développer des compétences en termes de pensée critique, de communication, de compréhension des idées, de collaboration, ainsi qu'en leadership et en expression verbale devant un public. Elle mentionne la capacité à se focaliser sur un sujet, notamment à travers de longues heures d’entraînement ou de pratique comme dans la danse ou les arts graphiques. Elle ajoute la visualisation et l’interprétation, notamment à travers l’attention portée aux détails.

Les activités sportives et culturelles de l’UNIGE offrent un large panel d’activités qui permettront la mobilisation des compétences citées.

Retour vers le haut

Vous aimerez aussi

Les ateliers thématiques "réussir ses études"

background image
All skills improve through practice, feedback and monitoring. The more you study and reflect on your learning, the more you become

Cottrell, 2013

Témoignages

Consultations individuelles

background image

Je mets en pratique

background image

Je m'investis dans le peer-to-peer

background image

Dossier thématique

Ateliers spécifiques à ma faculté

background image

Les compétences transversales et l’insertion sur le marché du travail

La maîtrise de compétences transversales a aussi un impact sur l’employabilité.

Citons par exemple:

  • La valorisation lors d’entretiens d’embauche de: la capacité à manager l’incertitude, la capacité à travailler sous pression, la capacité à planifier, les compétences en communication, les compétences technologiques, la capacité à travailler en groupe, la capacité à explorer et créer de nouvelles opportunités, la self-confidence, la capacité à se gérer et la volonté d'apprendre (Knight, cité par Raybould et Sheedy, 2005).
  • Aurélie Secrétan-Klaye, conseillère en orientation et insertion professionnelle au centre de carrière de l’EPFL, souligne l’importance de montrer, lors d’un entretien d’embauche, la capacité à être en prise avec la réalité, connecté aux autres, l’importance du sens du groupe et du travail en équipe.
  • Andrews et Higson (2008) montrent par ailleurs la valeur de compétences telles que la capacité à s’adapter, à formuler des objectifs, la capacité à faire des présentations, d’appliquer les connaissances théoriques à la «vraie vie» et les compétences interpersonnelles. L’employeur valorise également la compétence à transmettre un message par écrit (writing skills) et une bonne présentation verbale (presentation skills) ainsi que la capacité à travailler en groupe.

L’équipe du service Uni-Emploi de l’UNIGE vous aidera à valoriser vos compétences pour augmenter vos chances d’insertion sur le marché du travail.

Vous aimerez aussi

Les ateliers thématiques "réussir ses études"

background image
All skills improve through practice, feedback and monitoring. The more you study and reflect on your learning, the more you become

Cottrell, 2013

Témoignages

Consultations individuelles

background image

Je mets en pratique

background image

Je m'investis dans le peer-to-peer

background image

Dossier thématique

Ateliers spécifiques à ma faculté

background image

En regard de l’importance des compétences transversales, beaucoup de programmes ont vu le jour dans le but de les implémenter ou les optimiser chez les étudiants. La recherche a montré que l’entraînement explicite des stratégies permet d’améliorer la performance académique, la connaissance des stratégies et le comportement affectif.

  • Le Pôle de Soutien à l'Enseignement et à l'Apprentissage propose un grand nombre d’ateliers qui vous permettront d’acquérir ou d’affiner vos compétences transversales: prise de notes, gestion du temps, préparation aux examens.
  • Le Pôle Santé Social propose des ateliers de gestion du stress
  • Nous savons maintenant que les compétences transversales peuvent aussi être acquises indirectement, par le biais d’activités extracurriculaires. L’Université de Genève offre un large panel d’activités sportives et culturelles.
Vous aimerez aussi

Les ateliers thématiques "réussir ses études"

background image
All skills improve through practice, feedback and monitoring. The more you study and reflect on your learning, the more you become

Cottrell, 2013

Témoignages

Consultations individuelles

background image

Je mets en pratique

background image

Je m'investis dans le peer-to-peer

background image

Dossier thématique

Ateliers spécifiques à ma faculté

background image

Broh, B. A. (2002). Linking extracurricular programming to academic achievement: who benefits and why ? Sociology of Education, 75, 69-91.

Cardarelli, D. M. (2003). The effects of music instrumental training on performance on the reading and mathematics portions of the Florida Comprehensive Achievement Test for third - grade students. (Doctoral dissertation, University of Central Florida). Dissertation Abstracts International, 64 (10), 3624A.

Darling, N., Caldwell, L. L., & Smith, R. (2005). Participation in school-based extracurricular activities and adolescent adjustment [electronic version]. Journal of Leisure Research, 37, 51-77.

Fallows, S. & Steven, C. (2000). Building employability skills into the higher education curriculum: a university-wide initiative. Education + Training, num 2, (vol 42), 75-82.

Finn, J. D. (1989). Withdrawing from school. Review of Educational Research , Vol. 59, No. 2, pp. 117-142.

Gettinger, M., & Seibert, J. K. (2002). Contributions of study skills to academic competence. School Psychology Review, 31(3), 350-365.

Langouche, A.S., Petit, V., Philippe, M.C., & Romainville, M. (1996). Les compétences transversales: une incitation à faire apprendre, Informations pédagogiques, 24, 19-39.

Marsh, H. W. & Kleitman, S. (2002). Extracurricular activities: The good, the bad, and the nonlinear [electronic version]. Harvard Educational Review, 72, 464-512.

Massoni, E. (2011). The positive effects of extra curricular activities on students. ESSAI, 9, article 27. http://dc.cod.edu/essai/vol9/iss1/27.

Observatoire de la vie étudiante. (2016). Attentes et outcomes: Comprendre les attentes et acquis de formation. Les feuillets de l’OVE, (5). Consulté à l’adresse https://www.unige.ch/dife/observatoire/resulats/par-type-de-publication

O’Dea, J. W. (1994). The effect of extracurricular activities on academic achievement. A Thesis presented to the school of Education Drake University.

Pegg, A., Waldock, J., Hendy-Isaac, S., & Lawton, R. (2012). Pedagogy for employability. The Higher Education Academy. Available from https://www.heacademy.ac.uk/sites/default/files/pedagogy_for_employability_update_2012.pdf [14 juillet 2015].

Ponter, J. R. (1999). Academic achievement and the need for a comprehensive development music curriculum [electronic version]. National Association of Secondary School Principals Bulletin, 83, 108-115.

Romainville, M. (1994). Faire apprendre des méthodes: le cas de la prise de notes, Recherche en Education, théorie et pratique, 37-55.

Van Kamerade, E (2011). Higher Education and the Teaching of soft skills for TQM, unpublished manuscript.

Van Kamerade, E (2012). Soft skills for TQM in higher Education Standards, ASQ Higher Education Brief, 5(2), www.asq.org.

Weinstein, C.E., & Mayer, R.E. (1986). The teaching of learning strategies. In M. Wittrock (Ed.), Handbook of research on teaching (pp. 3 15-327). New York, NY: Macmillan

Whitehead, B.J. (2001). The effect of music-intensive intervention on mathematics scores ofmiddle and high school students. Unpublished doctoral dissertation, Capella University. (Doctoral dissertation, CapellaUniversity). Dissertation Abstracts International, 62(08), 2710A.

Vous aimerez aussi

Les ateliers thématiques "réussir ses études"

background image
All skills improve through practice, feedback and monitoring. The more you study and reflect on your learning, the more you become

Cottrell, 2013

Témoignages

Consultations individuelles

background image

Je mets en pratique

background image

Je m'investis dans le peer-to-peer

background image

Dossier thématique

Ateliers spécifiques à ma faculté

background image
top