Assurances maladie et accident

Soyez protégé pour étudier en toute tranquillité

1
L'assurance-maladie constitue une part importante du budget de l'étudiant.

En Suisse, il existe de nombreuses assurances sociales qui permettent de protéger les individus des aléas de la vie. Le système des assurances sociales suisses est complexe. Pour mieux en comprendre le fonctionnement, l'Hospice Général (Institution genevoise d'action sociale) a éditer la brochure Coup de pouce pour majeur – guide pratique pour les 18-25 ans qui est disponible en ligne.

Assurance maladie, obligatoire et utile

L’assurance-maladie est obligatoire pour toute personne domiciliée en Suisse, même temporairement.

Ce qu'il faut savoir:

  • elle peut représenter une part importante du budget
  • seule l’assurance de base est obligatoire
  • les prestations sont identiques dans chaque caisse-maladie
  • le choix de la caisse-maladie est libre

Les assurances complémentaires sont facultatives. Elles couvrent ce que l’assurance de base ne prend pas en charge (soins dentaires, hospitalisation en privé, médecines alternatives, certains traitements non reconnus, etc.). Contrairement à l’assurance de base, les assurances complémentaires ont le droit de refuser des clients ou d’émettre des réserves.

Le SAM: un partenaire

Le Service de l’assurance-maladie (SAM) a pour mission de veiller à l'application de la loi fédérale sur l'assurance-maladie.

Il peut vous aider à obtenir:

  • un subside, en cas de situation économique modeste ou difficile
  • une dispense d'obligation de s'affilier à une assurance suisse si vous avez déjà une couverture équivalente dans votre pays
  • des renseignements sur les prix des différentes assurances-maladies.

D’autres sites, comme Priminfo, peuvent également vous aider à faire votre choix en fonction de votre situation.

Prime, franchise et quote-part

Chaque mois, l'assuré doit payer une prime, même s’il ne va pas chez le médecin. Le montant de la prime peut varier considérablement selon les assurances-maladies.

La franchise représente la somme annuelle des frais médicaux à la charge de l’assuré. Elle peut varier entre CHF 300 et 2'500.-. On peut choisir le montant de la franchise chaque année. Il faut avertir l'assurance au plus tard en novembre si on veut changer le montant de la franchise pour l'année suivante. Lorsqu'elle est atteinte, la caisse rembourse 90% des frais médicaux. La quote-part, soit les 10% restant, est la part à la charge de l’assuré. Voir les exemples dans la brochure Coup de pouce pour majeur.

Pour faire baisser la prime, certaines caisses proposent des réseaux de santé (HMO) ou un médecin de famille. La prime sera également moins élevée si la franchise est plus haute. Il faut cependant être bien attentif à avoir assez d’argent de côté pour assumer la franchise en cas d’imprévu.
Nous recommandons vivement aux étudiants ayant des difficultés financières de réduire leur franchise à CHF 300 même si la prime est plus élevée.

Les subsides

Si votre prime est trop chère et que vos revenus sont faibles, vous pouvez faire une demande de subside auprès du Service de l’assurance-maladie (SAM). Si vous avez un droit au subside le montant sera automatiquement déduit de votre prime chaque mois. Le droit au subside étant rétroactif, cela vaut la peine de faire la demande à tout moment de l'année.

Le montant des subsides peut être relativement élevé pour les jeunes adultes de moins de 25 ans si la situation financière familial est difficile. Après 25 ans, le montant accordé pour les subsides est de maximum CHF 90 et minimum CHF 30.

Assurance accident

L’assurance-accident est obligatoire pour toute personne vivant en Suisse et complète l’assurance-maladie.

Si vous exercez une activité professionnelle d’au moins 8 heures par semaine, elle est assurée par votre employeur. Dans ce cas, il faut avertir l’assurance-maladie afin que votre assurance-accident ne vous soit plus facturée. Cette manœuvre peut être fait à tout moment et est valable le mois qui suit la demande.

En cas d’accident, et suite à la modification de la loi sur l’instruction publique entrée en vigueur en janvier 2016, l’Université ne pourra plus participer au remboursement à hauteur de 10% des factures. Ce changement est effectif dès le 1er janvier 2016.

 

Pour en savoir +

Coup de pouce pour majeur

background image

Notre partenaire pour vos assruances

Cela pourrait également vous intéresser:

Etudier à Genève, combien ça coûte?

background image

Comment financer mes études?

background image

Aides financières à l'UNIGE

background image

Assurance-maladie ou carte européenne?

Les étudiants titulaires d’un permis B ou L de formation peuvent bénéficier de :

  • une exemption de l’obligation d’assurance en Suisse en faveur de leur assurance-maladie
  • une assurance-maladie à prix réduit

L’exemption de l’obligation d’assurance en Suisse

Les étudiants titulaires d’un permis B ou L de formation assurés dans un pays faisant partie de l’UE/AELE restent assurés dans leur État. Dans ce cas, il bénéficie de la carte européenne d’assurance-maladie. La loi suisse sur l’assurance-maladie est applicable. Le droit aux prestations, les tarifs et la participation aux coûts sont conformes au droit suisse.

Pour se faire rembourser des prestations, il faut envoyer les factures à l'Institution commune LAMal qui coordonne le règlement des frais médicaux. Une partie de la facturation sera pour l'assureur-maladie compétent à l'étranger et une partie à la charge de l’étudiant. Vous trouverez plus de renseignement  sur la feuille d’information destinée aux personnes qui séjournent temporairement en Suisse et qui sont assurées légalement au sein d’un Etat de l’UE ou de l’AELE.

Les étudiants qui ne viennent pas d’un État de l’UE/AELE sont obligés de s’assurer en Suisse. Dans certains cas, ils ont aussi la possibilité d’être exempté de l’obligation d’assurance en Suisse en faveur de leur assurance-maladie.

L’organe compétent pour les exemption est le Service de l’assurance-maladie (SAM).

Une assurance-maladie à prix réduit

Les étudiants titulaires d’un permis B ou L de formation peuvent bénéficier d’une assurance-maladie à prix réduit. Ils devront également payer une prime et une franchise en cas de soin, mais les montants sont beaucoup plus faibles en comparaison des assurances suisses.

Il en existe plusieurs en Suisse, toutefois, le Pôle Santé Social a conclut un partenariat avec l'assureur scorestudies pour pouvoir proposer des offres à la fois très avantageuse et la plus complète possible pour les étudiants.

Consultez les offres et les tarifs sur les sites de notre partenaire:

Lorsque l'assurance-maladie suisse devient obligatoire

En souscrivant une assurance-maladie chez l'un de nos partenaire, le Service de l’assurance-maladie (SAM) peut vous exempté de l'obligation d'avoir une assurance-maladie suisse.

Cependant, après 6 ans d'études, l'exemption s'arrête et l'étudiant est obligé de s'affilier à une assurance-maladie suisse. Cette étape fait considérablement varier le budget. Il est important de prévoir l'ajustement des revenus en conséquence de ce changement majeur.

Pour en savoir +

Coup de pouce pour majeur

background image

Notre partenaire pour vos assruances

Cela pourrait également vous intéresser:

Etudier à Genève, combien ça coûte?

background image

Comment financer mes études?

background image

Aides financières à l'UNIGE

background image
top