Bien dans mon corps

Contraception

Je commence une relation, quelle contraception choisir?
Je prends la pilule depuis des années, y a-t-il une autre contraception plus adaptée?
Mes règles ont du retard: que dois-je faire?
Le préservatif s'est cassé: quels sont les risques?

Il existe beaucoup de moyens de contraception. Malheureusement, ce sont souvent les mêmes qui sont mis en avant. Chaque dispositif à ses avantages et ses inconvénients: cela dépend de votre mode de vie. Découvrez les différents moyens de contraception qui existent et la manière dont il faut les utiliser, afin de trouver la contraception qui vous convient et qui convient à votre partenaire. Si un problème est survenu avec votre contraception: pilule oubliée, rupture du préservatif, grossesse non désirée, adoptez la bonne attitude! Découvrez quels sont les réflexes à avoir et les lieux où vous pouvez vous adresser.

Contactez-nous

La Docteure Tiziana Farinelli du Pôle Santé Social est à votre disposition toute l’année pour répondre à vos questions concernant votre contraception. N'hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne.

Où puis-je obtenir des informations et une contraception?

Infections sexuellement transmissibles (IST)

Qu'est-ce que sont les IST? Que faire pour les prévenir?

Grossesse et études

Comment concilier maternité et études?

Ma sexualité

Vivre une sexualité épanouie à toutes les étapes de sa vie n'est pas une évidence

Bien dans mon corps

Découvrez tous nos articles sur le bien-être physique

Les différents moyens de contraception

Vous avez tous un mode de vie différent: pourquoi devriez-vous avoir la même contraception?

Plusieurs types de contraception sont disponibles. À vous de réfléchir à la contraception qui correspond le mieux à vos habitudes, à votre quotidien. Ainsi, si vous avez une vie sexuelle régulière, avec plusieurs partenaires ou avec un seul ou si vous avez tendance à l'oublier, votre contraception ne sera pas la même.

Notez que les préservatifs sont les seuls contraceptifs qui vous protègent contre les IST et le VIH. Si vous avez une relation stable et que vous décidez de renoncer au préservatif, il faut que vous et votre partenaire ayez fait un test de dépistage.

Voici les moyens de contraception qui sont à votre disposition: 

Les préservatifs

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

La pilule contraceptive

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

L'implant contraceptif

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

Le stérilet

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

Le diaphragme
la cape cervicale

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

Les spermicides

Quand et pourquoi faut-ils les utiliser?

Le patch contraceptif

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

L'anneau vaginal

Quand et pourquoi faut-il l'utiliser?

Infections sexuellement transmissibles (IST)

Qu'est-ce que sont les IST? Que faire pour les prévenir?

Grossesse et études

Comment concilier maternité et études?

Ma sexualité

Vivre une sexualité épanouie à toutes les étapes de sa vie n'est pas une évidence

Bien dans mon corps

Découvrez tous nos articles sur le bien-être physique

Si vous avez un problème avec votre contraception (oubli de pilule, rupture de préservatif, autre) il s'agit d'adopter les bons réflexes. Une grossesse ou la demande d'interruption volontaire de grossesse (IVG) doivent être accompagnées et suivies par des professionnels. N'hésitez pas à demander de l'aide à la Docteure Tiziana Farinelli du Pôle Santé Social ou à vous rendre au planning familial des HUG.

Que faire en cas d’oubli de pilule?

Quand prendre la contraception d’urgence (pilule du lendemain)?

La pilule du lendemain est un comprimé à prendre dans les 72 heures qui suivent le rapport sexuel. Il est délivré en pharmacie, avec ou sans ordonnance. La pilule du lendemain ne constitue pas un contraceptif régulier, elle est à prendre en cas d'exception:

  • Rupture ou glissement du préservatif.
  • Oubli(s) de contraception hormonale (pilule, anneau, patch).
  • Rapport sexuel sans protection ou insuffisamment protégé (coït interrompu/retrait par exemple).

Souvenez-vous que la contraception d'urgence:

  • Ne protège pas contre le SIDA et les autres IST.
  • Ne remplace pas la contraception régulière.
  • Ne protège pas d'une grossesse lors de relations sexuelles ultérieures.
  • N'est pas une méthode d'interruption de grossesse. Si vous êtes déjà enceinte, la pilule du lendemain n'agit plus.

Pour vérifier que la contraception d'urgence a été efficace, surveillez l'apparition de vos règles (qui peuvent ne pas être tout à fait régulières) ou faites un test de grossesse 3 semaines après la prise de la contraception d'urgence.

Que faire en cas de retard de règles/ règles inhabituelles?

En cas de retard de règles ou de règles inhabituelles, il est recommandé de faire un test de grossesse qui détecte l’hormone de grossesse (béta HCG), présente dans l’urine si la femme est enceinte.

Le test urinaire est fiable. Il est en vente en pharmacie ou dans les grandes surfaces. Il peut également être fait au prix de CHF 10.-, dans le cadre d'un entretien à:

L’interruption volontaire de grossesse

Lorsque la grossesse survient de manière imprévue, la décision de la poursuivre ou de l’interrompre n’est pas toujours facile à prendre. De nombreux facteurs tels que la relation dans le couple, la situation socioéconomique et l'histoire personnelle de chacun entrent en ligne de compte. Vous êtes la seule/ les seuls à pouvoir juger de ce que cela représente dans votre situation et à pouvoir décider de poursuivre ou non votre grossesse.

En Suisse, dans les 12 premières semaines, la femme peut interrompre la grossesse. Lors d’une consultation médicale, elle signe un document dans lequel elle se déclare en situation de détresse, situation qu’elle définit librement et qu’elle n’a pas à justifier. Au-delà de 12 semaines, une interruption de grossesse est légale si la santé physique et/ou psychique de la femme enceinte est en danger. C’est le médecin qui a la responsabilité d'évaluer ce danger et pourra décider d'entrer en matière ou non.

Une interruption de grossesse se fait soit par la prise de médicaments soit par une intervention chirurgicale:

  • La méthode médicamenteuse est utilisée jusqu’à la 7ème, voire la 9ème semaine de grossesse. Les médicaments sont pris dans un cabinet médical, à l’hôpital, ou à domicile. Un contrôle ultérieur est dans tous les cas indispensable.
  • L’interruption de grossesse chirurgicale est pratiquée à l’hôpital, sous anesthésie générale ou locale, ou dans un cabinet médical spécialement équipé pour cela.

Pour des informations, une écoute, un soutien:  prestations de santé du Pôle Santé Social et Unité de santé sexuelle et planning familial (USSPF).

Infections sexuellement transmissibles (IST)

Qu'est-ce que sont les IST? Que faire pour les prévenir?

Grossesse et études

Comment concilier maternité et études?

Ma sexualité

Vivre une sexualité épanouie à toutes les étapes de sa vie n'est pas une évidence

Bien dans mon corps

Découvrez tous nos articles sur le bien-être physique

  • Sex-i.ch: Informations dans plusieurs langues sur des thèmes relatifs à la santé sexuelle.

Lieux où vous pouvez obtenir des informations et une contraception:

Infections sexuellement transmissibles (IST)

Qu'est-ce que sont les IST? Que faire pour les prévenir?

Grossesse et études

Comment concilier maternité et études?

Ma sexualité

Vivre une sexualité épanouie à toutes les étapes de sa vie n'est pas une évidence

Bien dans mon corps

Découvrez tous nos articles sur le bien-être physique

hes_logo_color.svg iheid_logo_color.svg