A la Une

L’Université de Genève rafle la Victoire à la Finale du Concours d’Éloquence Romand

En date du mardi 24 avril 2018, la Romandie a vu se tenir à Genève, grâce à l’initiative et à une organisation fantastique du Club Genevois de Débat, la première édition du Concours d’Éloquence Romand.

C’est dans une U600 (Uni Dufour) comble, pleine à craquer que plus de 650 personnes se sont retrouvées pour célébrer la parole lorsqu’elle est revêtue du plus beau des apparats, à savoir l’éloquence Mesdames et Messieurs ! Participaient à cet événement unique en son genre, les 4 Universités Romandes que sont Neuchâtel, Fribourg, Lausanne et, au bout de son lac, Genève.

Chaque Université ayant en son sein organisé un premier tour afin de déterminer qui seraient les deux valeureuses et/ou valeureux représentant-e-s, c’était donc huit candidats qui se sont rencontrés sous l’œil perçant d’un jury bienveillant mais non moins sévère composé de quatre personnalités d’exception : Madame Natacha Koutchoumov (co-directrice de la Comédie de Genève), Maître Marc Bonnant (ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats de Genève), Maître Grégoire Mangeat (ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats de Genève) et Monsieur Alain Rebetez (journaliste parlementaire de la RTS récompensé par le Swiss Press Award dans la catégorie vidéo).    

C’est à l’issue de cette magnifique soirée qu’ont été sacrés vainqueurs de cette Finale du Concours d’Éloquence Romand 3 étudiants. En tête de ce trio d’exception, Renat Arjantsev, étudiant en deuxième année de Bachelor en droit à l’Université de Genève. Suivi de près par Dino Vajzovic, doctorant du département de droit civil de la Faculté de droit de l’Université de Genève. Clôturant ce podium, Brendan le Marchand, étudiant en deuxième année de (second) Master de droit à l’Université de Neuchâtel (étant précisé qu’il a effectué son Bachelor et son premier Master en droit à l’Université de Genève).

Ce grand événement n’aurait jamais vu le jour sans le travail acharné et la dévotion sans faille de toutes ces petites mains qui ont œuvré à sa réalisation. Un immense merci à toutes celles et ceux, qui de près ou de loin, y ont participé et à l’ensemble du Club Genevois de Débat pour son investissement pour l’art oratoire et l’éloquence, qu’il promeut chaque semaine (mardi 18 :15-20 :20, Uni-Mail, 4020) sans répit et sans relâche et ce, depuis plus de cinq ans. Vive l’éloquence !

Le jury Renat Arjantsev Dino Vajzovic Brendan le Marchand
2 mai 2018
  A la Une