A la Une

L'équipe de l'UNIGE brille au Vienna Moot Court

 

vmc-2020-neidhart.jpg vmc-2020.jpg vmc-2020-bianchi.jpg

L’équipe UNIGE parmi les 19 universités récompensées d’une « honou­rable men­­tion » pour le « Memorandum for Claimant » sur 398 participants au Willem C. Vis In­ter­national Commer­cial Arbi­tration Moot.


Composée de Dilara Bayrak, Léa Boisadam, Oyunbileg Seuret, Gregory Samuel Stauffer, Arthur Miles Urben, Marie Voseckova,l’équipe de la Faculté de droit de l’Université de Genève a remporté une « mention honorable » (« honourable mention ») pour son « Me­­morandum for Claimant ». Moins de vingt é­quipes ont reçu une telle mention sur 398 universités partici­pantes.

L’encadrement offert par les « coaches », Maîtres Elena Neidhart et Simon Bianchi, appuyés par le responsable académique, le professeur Gian Paolo Ro­­ma­no, le soutien généreux des « sponsors », les cabinets d’avocats Froriep, Lalive, Lenz & Stae­helin, Lévy Kaufmann-Kohler, Peter & Partners, et Schellenberg Witt­mer, ont per­mis à nos étudiant-e-s de s’illustrer lors de la compétition. Qu’ils et elles soient vivement félicité-e-s pour cette très belle per­­formance tout autant que pour l’engagement dont ils et elles ont fait preuve au cours de plusieurs mois de recherche, de rédaction et d’entraînement. La Faculté de droit souhaite également exprimer sa gratitude aux responsables de la bibliothèque d’UNIMAIL pour l’indispensable soutien documentaire et logistique qu’ils ont fourni tout au long de la compétition.


Le Willem C. Vis International Commercial Arbitration Moot est l’un des concours les plus prisés proposé aux étudiants de droit au monde. Créé en 1993 par les professeurs Cornelius Vis et Eric Ber­gs­ten dans le but de promouvoir l’étude de l’arbitrage com­mercial inter­national, il est organisé autour d’un pro­cès fictif prenant la forme d’une procédure arbitrale opposant deux so­­­­ciétés commerciales qui ont conclu un contrat international régi par la Con­ven­tion de Vienne sur la vente in­­ter­nationale de mar­chan­­­dises (CVIM). Chaque équipe ré­di­ge un mémoire pour le demandeur à l’arbi­trage et un mé­­­­­moi­re pour le défen­deur, puis af­­fronte un certain nombre d’équipes concurrentes lors des plaidoiries orales ayant lieu à Vien­­­ne la se­mai­ne avant Pâ­­ques. La langue du concours est l’anglais. Au sein de la Faculté de Droit, le Willem C. Vis Moot Court est reconnu comme un séminaire facultatif offrant 18 crédits.

17 avril 2020
  A la Une