A la Une

Nomination d'une nouvelle doyenne à la Faculté de droit

La Faculté de droit propose régulièrement de nouveaux enseignements dans des domaines de pointe et veille au développement de techniques pédagogiques novatrices. Elle abrite de nombreux centres d’études et de recherche dont le récent Digital Law Center (2020). Fruit de cette dynamique, la Faculté a vu le nombre de ses étudiant-es doubler depuis le début des années 2000 et en compte aujourd’hui plus de 2200.

Audrey Leuba, qui succède à Bénédict Foëx, entend poursuivre sur cette lancée, tout en apportant des innovations. «Au-delà des excellentes connaissances juridiques et de la grande ouverture d’esprit que l’on transmet à nos étudiant-es, je souhaiterais que nos programmes d’études mettent encore plus l’accent sur l’acquisition de compétences devenues aujourd’hui indispensables sur le marché du travail comme les capacités de communication, de négociation ou encore l’esprit créatif.» La nouvelle doyenne a également l’intention de développer un ou plusieurs masters conjoints avec d’autres universités à l’étranger. Elle souhaite enfin entamer une réflexion sur l’image que la Faculté donne d’elle-même auprès des étudiant-es, des entités partenaires et des pouvoirs publics.

Titulaire d’une Licence en droit de l’Université de Neuchâtel et d’un Brevet d’avocat-e, Audrey Leuba a obtenu en 1997 un doctorat pour une thèse rédigée dans le domaine du droit de la famille et de l’égalité entre femmes et hommes. Elle est également titulaire d’un Master en droit (LL.M.) de la Harvard Law School. Elle a enseigné dans de nombreuses universités en Suisse et à l’étranger et occupe depuis 2006 la fonction de professeure ordinaire à l’UNIGE. Elle a dirigé le Département de droit civil et présidé la commission de l’enseignement de la Faculté durant de nombreuses années. En parallèle, elle œuvre pour une grande étude d’avocats dans le domaine de la planification du patrimoine.

25 juillet 2022
  A la Une