Si vous êtes assistant-e à l'UNIGE

Lors de sa séance du 16 septembre 2011, le Collège des professeurs de la Faculté de droit de l’UNIGE a considéré que suivre la formation de l’ECAV n’est pas compatible avec une activité d’assistant-e en droit de l’UNIGE, au-delà d’un taux d’activité de 50%.

Toutefois, lors de sa séance du 21 octobre 2015, le Collège des professeurs a décidé qu’une activité d’assistanat supérieure à 50% pourra être admise pour suivre la formation dispensée par l’ECAV, à la triple condition formelle (i) que la thèse ait déjà été déposée, (ii) que le directeur de thèse atteste de sa soutenabilité et (iii) que le professeur supérieur hiérarchique donne son accord.

Dans l'hypothèse d'une réduction de taux, la période couverte irait du 15 février au 30 juin.

En conséquence, si vous êtes assistant-e à la Faculté de droit de l’UNIGE ou comptez le devenir pendant votre formation à l’ECAV, nous vous invitons à prendre les mesures nécessaires afin d’être en conformité avec cette décision, et notamment à vous annoncer auprès du Décanat de la Faculté afin de régulariser votre situation vis-à-vis de ce dernier.

Nous attirons enfin votre attention sur le fait que si votre mandat d'assistant-e s’achève avant la fin du semestre de l’ECAV, le fait de suivre les cours de l’ECAV ne pourra pas justifier un renouvellement ou une prolongation de votre mandat.

top