Thèses

29 juin 2020: Monsieur Florian Egger

Monsieur   Florian Egger soutiendra, en vue de l'obtention du grade de docteur en droit, sa thèse intitulée:

« L’équilibre inachevé du régime juridique du tatouage, du piercing et des pratiques associées en droit public »

Lundi 29 juin 2020 - 14h00
Soutenance en ligne*

pdf.pngTélécharger l'annonce

 

* par ZOOM : https://unige.zoom.us/j/96018034156
* Contact pour la réunion : secretariat-etudiants-droit(at)unige.ch

 

Résumé:

L’exercice des professions de tatoueur et de pierceur est aujourd’hui largement répandu. Néanmoins, les libertés et les contraintes juridiques associées à l’exercice de ces activités ne sont que faiblement connues tant de la part du public que des professionnels de l’activité modificatrice.

Cette thèse a pour objectif principal d’analyser la manière dont le droit suisse établit un équilibre entre liberté de transformer ou de se faire transformer, par le biais d’un tatouage, d’un piercing ou de toute autre pratique associée, et restrictions protectrices de l’individu.

Cet objectif de recherche se décline en deux sous-objectifs. Le premier est de présenter le cadre juridique de droit public applicable à la modification corporelle, celui-ci étant largement méconnu et quasi absent de la doctrine juridique. Le second est d’offrir une analyse critique de ce cadre juridique pour en exposer les forces et les faiblesses et tenter de fournir des idées de solutions et des pistes de réflexion.

Cette étude aspire donc à fournir une description et une analyse critique de la réglementation du tatouage, du piercing ou de toute autre pratique associée sous l’angle du droit administratif et constitutionnel.

 

29 juin 2020
  Thèses