FAQ & Règlement

Foire aux questions

1. La séance d'information sur le programme aura lieu le premier jour du semestre à 13h15. Les cours commencent-ils avant cette réunion?

Oui, les cours commencent le premier lundi du semestre. Merci de consulter l'emploi du temps des cours pour vérifier quand vos cours optionnels ont lieu.

Admission:

faq
2. Quelle différence y-a-t-il entre le Certificat de droit transnational (CDT) et le Certificate in Transnational Law (CTL)? Quand est-ce que j'obtiens le CDT et quand est-ce que le CTL m'est remis?

Il s'agit du même programme. A la fin de votre cursus, en cas de réussite, vous obtiendrez le CDT si vous avez suivi une majorité de cours en français. A l'inverse, si la majorité des cours est en Anglais, le CDT vous sera remis.

3. Dois-je décider au moment de l'inscription dans quel programme je veux m'inscrire?

Non, il s'agit d'une seule et même procédure d'inscription. Vous déciderez en cours de semestre quel certificat vous souhaitez obtenir en choisissant une majorité de cours en anglais ou en français.

4. Est-il possible de suivre plus de 5 cours ? Est-il possible de rester de rester plus d'un semestre?

Oui, vous pouvez suivre plus de 5 cours. Dans ce cas, vous obtiendrez deux procès-verbaux d'examen (un premier avec les 5 cours de votre CDT/CTL, un second avec les cours supplémentaires). Il est possible de rester deux semestres, ce qui vous pouvez aussi décider au cours du semestre.

5. J'étudie les relations internationales (ou une autre discipline proche du droit). Toutefois, je n'ai eu que peu de cours de droit et n'ai pas suivi l'équivalent de deux années de droit (équivalent à 120 ECTS). Est-il possible d'être admis(e) malgré tout?

Les candidats qui ne remplissent pas les critères d'admission peuvent, de façon exceptionnelle, être admis sur dossier. Pour obtenir une estimation de vos chances d'être admis sur dossier, n'hésitez pas à nous contacter.

6. J'ai été refusé(e) par le passé. Puis-je me présenter à nouveau?

Oui. Cependant une nouvelle candidature n'a un sens que si les conditions qui ont motivé votre refus ont changé depuis (2 ans d'études de droit achevées) et que les critères d'admission se trouvent maintenant remplis.

En revanche, il ne vous est pas possible de vous représenter si vous avez été éliminé du programme par le passé.

7. Puis-je me présenter si je n'ai pas encore terminé mon diplôme en cours?

Bien-sûr. La seule condition est d'avoir achevé avec succès deux années d'études en droit (ce qui en Europe équivaut à l'obtention de 120 crédits ECTS).

8. Je suis sur le point d'achever ou je viens d'obtenir mon diplôme. Le CDT/CTL pourrait-il me convenir?

Un grand nombre d'étudiants, à la fin de leurs études dans leur droit national, souhaite saisir l'opportunité d'approfondir leurs connaissances en droit international. L'Université de Genève et le Graduate Institute emploient 25 professeurs spécialisés en droit international (que ce soit en droit international public, privé ou pénal). Le grand nombre de cours dans les divers domaines du droit international dispensés dans le cadre du CDT/CTL parviendra certainement à satisfaire votre intérêt.

Pont du Mont Blanc
En plus des cours proposés dans le cadre du CDT/CTL, un grand nombre de présentations et de conférences sont proposés tout au long de l'année par l'Université de Genève ainsi que d'autres institutions (ex: Nations-Unies, Graduate Institute, agences spécialisées). La majorité de ces évènements sont ouverts au public. De plus, si vous êtes déjà titulaire d'un diplôme, vous pourrez envisager de postuler pour un stage dans une organisation internationale, une ONG, ou encore une étude d'avocats à Genève. Le CDT/CTL sera un tremplin pour votre carrière ainsi qu'un atout de taille dans votre CV.

9. Je suis encore en cours d'études et n'ai pas encore reçu de diplôme en droit. J'ai peur que mes chances d'être admis(e) sont plus faibles de ce fait.

Ne vous inquiétez pas. Les étudiants n'ayant pas terminé leur formation de base en droit sont le public cible principal du CDT/CTL. Nous ne sommes pas plus sévères à l'égard des étudiants en cours d'études.

10. Je n'ai jamais étudié le droit international jusqu'ici (ou n'ai que quelques connaissances basiques). Aurais-je la capacité de suivre le programme?

Aucune inquiétude à avoir de ce côté. Bien que le niveau soit élevé, les enseignants n'exigent (sauf exception) aucune connaissance préalable de la matière étudiée. Si vous avez déjà étudié des matières du droit international, le programme vous donnera l'opportunité de vous spécialiser. Si vous n'avez pas encore étudié le droit international, vous aurez la possibilité de vous familiariser avec ce domaine dans le cadre du CDT/CTL.

11. La Suisse est un pays de tradition de droit civil. Je viens d'un pays de tradition juridique différente (Common Law, droit islamique...). Serais-je en mesure de suivre le programme?

Bien sûr, vous serez bienvenu peu importe votre ordre juridique d’origine. Votre expérience et arrière-plan juridique seront un enrichissement pour notre groupe d’étudiants!

12. J'hésite à postuler pour un LLM ou un Master en droit international (MIL). J'ai découvert le CDT/CTL depuis et me demande quelles sont les différences entre ces programmes?

Le CDT/CTL vous permet d'approfondir vos connaissances dans les divers domaines du droit international en un ou deux semestres. Le CDT/CTL est un programme très flexible. Vous pouvez par exemple compléter le programme en deux semestres, en choisissant de suivre un seul (ou deux cours) sur l'un des deux semestres afin de pouvoir travailler (ou effectuer un stage) en parallèle. Obtenir un emploi à Genève présuppose dans la plupart des cas une expérience professionnelle, ce qui est particulièrement vrai dans les organisations internationales et les ONG. Un stage préalable peut vous faciliter d'accéder à un emploi et peut vous permettre de rencontrer votre futur employeur.

Un LL.M. ou MIL s'obtient au terme d'une ou deux années. Ces programmes couvrent la matière de manière plus complète et vous permettent une spécialisation accrue dans un domaine. Certains LL.M. n'acceptent que des candidats ayant déjà une certaine expérience professionnelle (contrairement au CDT/CTL).

Le CDT/CTL est ouvert aux étudiants dès leur troisième année d'études. Les frais d'études sont de ce fait les mêmes que pour tout autre étudiant à l'Université de Genève (à savoir CHF 500.- par semestre. Les étudiants au bénéfice d'un programme d'échange sont exemptés de cette taxe. De ce fait, ce programme est moins coûteux qu'un LL.M. ou MIL.

13. Puis-je ajouter d'autres documents à mon dossier de candidature si je pense qu'ils pourraient appuyer cette dernière?

Vous êtes libre d'ajouter tout document susceptible d'appuyer votre candidature.

Logement:

14. Que conseillez-vous aux étudiants concernant le logement?

Pour le logement à Genève nous avons une liste non-exhaustive de résidences pour étudiants ici.

15. A quel moment devrais-je commencer de chercher un logement?

Nous conseillons aux étudiants d'envoyer leur candidature pour un logement universitaire en même temps que la candidature pour le CDT/CTL et de chercher en parallèle sur le marché privé.

Les résidences privées sélectionnent les candidats à la fin du mois d'avril ou au début du mois de mai pour une entrée fin-août/début-septembre. Vous pouvez également chercher un logement sur le marché privé via internet (dans ce cas ne faites jamais de paiement avant signature du contrat, aucune offre sérieuse n'exige ce type de versement).

Langue:

16. Quel niveau de français dois-je avoir pour être admis au CDT?

Nous ne demandons aucune attestation de vos connaissances linguistiques. Toutefois, votre niveau de langue devrait être au minimum équivalent à un niveau B2/C1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR/CEFR) pour pouvoir suivre les cours avec succès.

Certains cours sont également dispensés en langue anglaise.

17. Je suis le CTL en anglais. Devrais-je envisager l'apprentissage du français?

Le français est la deuxième langue la plus utilisée dans le domaine du droit international. Il ne s'agit pas seulement de l'une des langues des Nations Unies, le français est également utilisé à la Cour Internationale de Justice, la Cour Européenne des Droit de l'Homme, au Tribunal Pénal pour le Rwanda, au Tribunal Arbitral du Sport, la Cour Arbitrale Permanente. Le français est la langue de la diplomatie et est parlé par 220 millions de personnes dans le monde. Pour une carrière en droit internationale, la connaissance du français est un atout de taille et joue un rôle particulièrement important. Le français vous permettra également d'accéder aux cours en français proposés à l'Université de Genève.

18. J'ai entendu qu'il est facile de vivre à Genève sans parler ou apprendre le français. Pourtant, j’aimerais améliorer mon français. Est-ce possible?

Il est très fréquent d'entendre une langue étrangère dans les rues de Genève (et beaucoup de personnes ne parlent pas le français). Avec une population comptant plus de 40% de personnes étrangères, la diversité linguistique est grande. Elle est l'un des atouts de notre ville. Toutefois le français est la langue majoritairement utilisé à l'Université de Genève et si vous faites un effort dans ce sens, votre français s'améliorera rapidement. Vos progrès dépendront bien sûr de vos efforts et des personnes que vous fréquentez.

19. Quels sont les offres faites par l'Université de Genève pour l'apprentissage du français?

La Faculté de droit offre des cours aux étudiants étrangers afin de les familiariser avec la terminologie juridique française. Ce cours est offert gratuitement à tout étudiant inscrit au CDT/CTL.

Si vous êtes débutant, des cours de tous niveaux (A1-C1) sont offerts par la Faculté de lettres. Ces cours sont payants, les étudiants venant dans le cadre d'un programme d'échange bénéficient toutefois de deux cours gratuits. Vous recevrez de plus amples informations à ce sujet dans le cadre d'informations qui vous seront transmises dans notre Welcome Package.

Nous aimerions également attirer votre attention sur la possibilité d'assister à des cours intensifs avant le début de semestre. De juillet à août trois cours intensifs d'une durée de trois semaines sont proposés. Pour tout renseignement concernant les cours d'été: cours d'été.

Enfin, nous vous conseillons de participer à un "tandem". Il s'agit d'un échange linguistique entre deux étudiants de langue différente, chacun offrant sa propre langue à l'apprentissage. Ces "tandems" se déroulent sous forme de discussion dans un cadre détendu entre les deux étudiants.

Avant votre arrivée:

20. Dois-je m'inscrire aux cours?

Non. Les inscriptions aux cours se font après le début du semestre. Toutefois, si vous souhaitez participer à un Moot Court (concours de plaidoirie) ou un séminaire, vous devriez contacter le professeur responsable dès que possible, les places étant limitées.

21. Quand et où dois-je demander un VISA?

Les étudiants de nationalité étrangère qui séjournent plus de 3 mois en Suisse doivent disposer d'un permis de séjour. Pour plus d'informations consultez le site: http://cms.unige.ch/exchange2012/fr/in/partenaires-unige/sur-place/permis-de-sejour

22. Ai-je besoin d'une assurance maladie/accident?

Tout étudiant doit disposer d'une couverture maladie et accident. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre assurance dans votre pays d’origine pour savoir si elle couvre vos frais médicaux durant vos études à l'étranger. Notre "Welcome Package" vous fournira de plus amples informations sur ce point.

Autres questions:

23. Si j’aimais travailler à temps partiel ou effectuer un stage, serait-il possible de suivre le programme à temps partiel?

Le CDT/CTL peut être complété en un ou deux semestres. Cela vous laisse la possibilité de choisir un nombre de cours par semestre qui correspond à vos besoins. Vous pouvez ainsi effectuer un stage ou travailler à 50% durant le semestre ou durant l'ensemble de votre séjour à Genève.

Il est toutefois important de vous signaler que certains étudiants ne sont pas autorisés à travailler avec un visa étudiant, ou sont limités à un certain nombre d'heures de travail par semaine. Pour plus de renseignements, veuillez entrer en contact avec l'OCP (Office Cantonal de la Population) afin de connaître votre statut.

24. Quelles sont mes chances d'obtenir un stage rémunéré à Genève?

Un certain nombre de participants à notre programme a réussi à trouver un stage (rémunéré ou non) au cours ou après avoir obtenu le CDT/CTL. La majorité des organisations internationales n’offrent que des stages non-rémunérés. Certaines études d'avocats offrent pourtant des stages rémunérés. Plusieurs organisations internationales telles que le BIT, le CICR ou encore le CERN proposent des stages rémunérés.

25. Pourquoi le Certificat ne coûte-t-il que CHF 500.-?

L'Université de Genève est une institution publique. Une grande partie de coûts liés aux études sont de ce fait pris en charge par la Confédération helvétique ou par le contribuable genevois. Les frais d'études peu couteux n'ont donc aucun impact sur la qualité des enseignements à l'Université de Genève, qui est parmi les meilleures d'Europe!

26. Quelles autres activités l’Université de Genève offre-t-elle à ses étudiants?

En tant qu'étudiant vous avez accès à une large palette d'activités offertes par l'Université. Elle offre notamment des activités culturelles et sociales ou des activités sportives. Toutes ces activités sont offertes contre une petite participation financière (voire gratuites pour certaines). Vous recevrez de plus amples informations à votre arrivée.