Actualités ISE

Accord de partenariat pour l’exploitation des données d’observation terrestre

Landsat8.jpg
Les université de Genève (UNIGE) et de Zurich (UZH), le GRID-Genève, intégré au Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), et l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) ont conclu un accord de coopération pour développer l’exploitation des données d’observation terrestre à l’échelle nationale, grâce au Swiss Data Cube. Le Swiss Data Cube (SDC) est une technologie innovante qui rassemble toutes les images satellites disponibles des programmes américain Landsat et européens Sentinel 1 et 2.

L’augmentation de la population, l’urbanisation et le développement des infrastructures en Suisse exercent une pression sur les ressources naturelles et la biodiversité. Cette pression sera intensifiée par l’impact des changements climatiques. Compte tenu de sa petite taille et de la densité de population sur son territoire, la Suisse doit optimiser la gestion de ses terres, ce qui implique un suivi permanent afin de définir les priorités, de mesurer le respect des politiques publiques et les progrès accomplis.

"Le SDC a la capacité unique de suivre, pratiquement en temps réel, les différents changements environnementaux : climat, végétation, qualité de l’eau, urbanisation, terres cultivées, habitats naturels. Il permettra d’apporter des réponses plus précises aux questions d’importance nationale", déclare Gregory Giuliani, chercheur à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UNIGE et auprès du GRID-Genève. Il délivrera une information prête à être utilisée pour l’élaboration de stratégies touchant l’aménagement du territoire comme pour les évaluations environnementales.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Swiss Data Cube et l’accord de partenariat, vous pouvez lire la suite de ce communiqué de presse en cliquant sur ce lien, ou en téléchargeant le fichier PDF.

6 juin 2019
  Actualités ISE