Actualités ISE

Pollution plastique : un projet de science participative ausculte les plages du Léman

plastic.jpg
Chaque année, 50 tonnes de plastiques échouent dans les eaux du Léman. Acheminés principalement par les eaux de ruissellement, ces déchets atteignent d’abord les rives et les plages. Le projet Pla’Stock vise à déterminer la quantité et l’origine de ces fragments, grâce à la participation d’une centaine de volontaires chargé-es d’inspecter 25 plages tout autour du Léman. Les scientifiques examinent ensuite en laboratoire les échantillons prélevés, afin d’en extraire les résidus microplastiques. Cette analyse, qui fait appel à la microscopie infrarouge, permet de déterminer avec précision la composition des plastiques récoltés et, idéalement, les sources de la pollution.

Ce travail de longue haleine, qui devrait s’étendre jusqu’en 2023, implique deux étudiantes du Master universitaire en sciences de l’environnement (MUSE), Coline Guinier et Louise Uhlmann, chargées d’effectuer les analyses sous la supervision de Serge Stoll, maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des sciences, d’Angel Negrete Velasco, doctorant, et de ses collègues. Dans une étude publiée en 2020, Serge Stoll et ses collègues, en collaboration avec l’association Odysseus 3.1, ont été les premier-ères à montrer que même les lieux a priori les mieux préservés sont contaminés par les microplastiques.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article paru dans le Journal de l’UNIGE.

6 juillet 2022
  Actualités ISE