Actualités ISE

Vers des bâtiments qui produisent plus qu'ils ne consomment ?

alternative2.jpg
Des maisons qui produisent plus d’électricité qu’elles n’en consomment. Est-ce l’avenir de l’immobilier en Suisse ? Le 31 mai, le Conseil des États a validé une motion qui prévoit d’éliminer 80% des pertes énergétiques dans le secteur du bâtiment, mais aussi d’équiper leurs toits et façades de panneaux solaires. Le but ? Créer de véritables "habitats à énergie positive", qui génèrent plus d’électricité qu’ils n’en ont besoin. Plan de sortie de crise ou utopie ? Pour faire le point, Heidi News a interviewé des spécialistes dans le domaine de l’énergie.

Pour Martin Patel, titulaire de la chaire d’efficacité énergétique à l’Université de Genève, l’avenir du chauffage réside dans les pompes à chaleur, qui permettraient de consommer deux à quatre fois moins d’énergie pour les mêmes besoins : "Pour le parc d’immeubles résidentiels suisses, l’isolation de l’enveloppe combinée à l’installation de pompes à chaleur permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70% en minimisant les coûts, et jusqu’à 90% si on priorise la réduction des émissions. Plus on agit tôt, plus l’investissement sera amorti."

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire l’article sur le site web d’Heidi News.

8 juin 2022
  Actualités ISE