Le Laboratoire RIFT a le plaisir de vous inviter à la seconde conférence du cycle « Vulnérabilité(s) et formation : des conceptions et des pratiques inventives ». L’intérêt central de cette thématique est d’articuler deux problématiques, celle de l’innovation en formation, et celle des publics à demandes particulières.

 

Vulnérabilité dans (et des) entreprises à risques et formation à (et par) la résilience.
Le projet FORésilience

Par Simon Flandin et Germain Poizat, RIFT, Université de Genève

Mardi 23 mai 2017 - 17h30 - Uni Mail - salle R030

La conférence sera suivie d'une verrée amicale.

Résumé

La quête de performances élevées, la complexité croissante des systèmes de production, les méthodes de management et la technicité de certains secteurs professionnels ont pour conséquences l’installation et l’exacerbation d’une vulnérabilité individuelle, organisationnelle et technologique qui peut prendre les formes d’un état ou d’une crise.

C’est de cette dimension critique dont il est question dans cette conférence qui traite de façon concomitante de résilience, c'est à dire de la capacité d'un écosystème, d'une espèce, ou d'un individu à récupérer un fonctionnement normal après avoir subi une perturbation ou un choc face à un événement délétère. Dans les domaines concernés par la sécurité (cyber-sécurité, durabilité urbaine, infrastructures critiques, organisations à risques), le périmètre de ce concept couvre, en plus de la réactivité et l’adaptation à l’événement, la préparation, l’anticipation, et la capacité à détecter les signaux qui l’annoncent.

Le concept de résilience est aujourd’hui mobilisé ou discuté dans de nombreux domaines tels que la psychologie, la biologie, l’économie, l’informatique, l’urbanisme, la géographie... Une approche par la résilience apparaît, dans le domaine de la sécurité, comme un complément ou une alternative à une approche de la sécurité basée sur les erreurs et les barrières défensives (individuelles, collectives, techniques, organisationnelles). En plus d’être toujours franchissables (e.g., « accident normal ») : par définition les barrières défensives ne préviennent pas et ne préparent pas aux événements inattendus auxquels les organisations et systèmes sont confrontées (elles peuvent même paradoxalement dramatiser l’incertitude). La résilience suppose et alimente une conception positive de la sécurité en en faisant une caractéristique du fonctionnement des systèmes, et en intégrant une dimension essentielle et longtemps négligée qui est la formation. La conception du contenu et des modalités de ces formations fait cependant l’objet de réflexions et de débats: comment former à l’imprévu voire l’imprévisible ?

La conférence rend compte du projet « FORésilience » conduit par l’unité CRAFT et financé par la FONCSI (Fondation pour une culture de sécurité industrielle), qui porte sur l’analyse de situations « prototypiques » de formation /développement de la sécurité – i.e. l’identification et la modélisation de représentants exemplaires et caractéristiques de l’ensemble des formations et dispositifs organisationnels – dans l’objectif de favoriser l’apprentissage et le développement en matière de sécurité industrielle. Le projet vise à définir des pistes concrètes et opérationnelles pour la conception de formations prometteuses de résilience, aux niveaux des individus, des collectifs et des organisations.

La méthode adoptée articule un observatoire du contexte et des enjeux organisationnels, un observatoire de l’activité de formation, et un observatoire des transformations de l’activité consécutives à la formation dans des entreprises dites de haute sécurité, partenaires du projet.

L’exposé présentera les résultats disponibles identifiant les ressorts et les effets des situations « prototypiques » de formation/développement de la sécurité, ainsi que les conditions ou transformations nécessaires pour garantir l’efficacité des dispositifs de formation et leur intégration cohérente dans les démarches organisationnelles en matière de sécurité industrielle.

17 mai 2017

Actualités 2017

top