Prochaine conférence :

  L'enfant dyspraxique

Caroline Huron
psychiatre

MARDI 23 MAI 2017 - 18h15 - UNI MAIL - SALLE R040

Résumé

Le cerveau n’est pas conçu pour gérer deux tâches en parallèle si ces deux tâches nécessitent de l’attention. Ces situations de double tâche gênent considérablement l’apprentissage si elles ne sont pas repérées. Les enfants en situation de handicap, parce qu’ils doivent souvent prêter attention à des tâches que leurs pairs font de façon automatisée, sont plus fréquemment confrontés à ces situations de double tâche à l’insu des adultes qui les accompagnent. En prenant comme exemple la dyspraxie, je montrerai comment contourner le handicap pour donner aux enfants les moyens de développer leur potentiel scolaire.

Présentation de la conférencière

Caroline Huron, psychiatre, est chercheuse dans l’unité de neurosciences cognitives (UMR Inserm-Université Paris-Sud-CEA) au sein de l’équipe de neuroimagerie du développement, dirigée par Ghislaine Dehaene.

Ses recherches visent à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau des enfants dyspraxiques en utilisant des méthodes de psychologie
cognitive et de neuroimagerie. Elle est présidente de l’association « Le Cartable Fantastique » (http://www.cartablefantastique.fr) qui propose des outils et des ressources qui facilitent l’inclusion scolaire des enfants dyspraxiques. Elle est l’auteur d’un livre « L’enfant dyspraxique : mieux l’aider à la maison et à l’école », publié chez Odile Jacob).

 

Lecture proposée

Missiuna, C. (2006). New models for changing the environment, not the child . Economic & Social Research Council : Development Coordination Disorder as a Specific Learning Difficulty.

17 mai 2017

Actualités 2017

top