À la une

Les productions sociales et culturelles contemporaines prennent des formes « composites » qui mêlent écrit, oral, image fixe ou mouvante. Roman graphique, album augmenté, bande dessinée, texte classique numérisé, documentaire numérique, tous ces « textes » combinent plusieurs régimes sémiotiques. Leur lecture par un large public ne va pas de soi. Ces textes posent de nouveaux défis pour l’école, en particulier. Comment accompagner les élèves dans leur appropriation de ces objets nouveaux et complexes ? Comment éviter le fossé (ou le réduire) entre les textes abordés en classe et ces productions contemporaines ? Quelles compétences développer et quels contenus d’enseignement transformer ? Dans quelles disciplines ?

Organisation et coordination : Christophe Ronveaux, GRAFE, FPSE, Université de Genève ; Denise Sutter Widmer, TECFA, Université de Genève ; Vincent Capt, UER Didactique du français, HEP-Vaud.


Soutiens financiers

logo-grafe.jpg Groupe de recherche pour l'analyse du français enseigné
FPSE-NEW-couleur.png Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation
logo-IUFE.gif Institut universitaire de formation des enseignants
UNIGE_couleur.png Université de Genève
AIRDF.png Association internationale pour la recherche en didactique du français
ASSH.png Académie suisse des sciences humaines et sociales
2CR2D.png Centre de compétences romand de didactique disciplinaire (2CR2D)
HEP-Vd.png HEP-Vaud
25 août 2021
  À la une