Vieillissement Cognitif Expérimental

Dans le domaine du "Vieillissement cognitif expérimental", nous examinons le développement des fonctions cognitives de contrôle de haut niveau au cours du lifespan. Ici, nous cherchons aussi bien à décrire leurs trajectoires au cours du cycle de vie qu'à examiner les mécanismes développementaux sous-jacents.

Actuellement, trois questions principales sont poursuivies.

1. Un premier accent dans ce domaine est mis sur l'examen du développement de la mémoire prospective au cours du lifespan, du fonctionnement exécutif et de la mémoire autobiographique involontaire. Un objectif particulier consiste à résoudre le soi-disant paradoxe de la mémoire prospective lié à l'âge, dont le pattern commun stipule que les adultes âgés surpassent les jeunes adultes dans des tâches de mémoires prospectives écologiques, tandis que les jeunes adultes surpassent les plus âgés dans des tâches de mémoire prospective en laboratoire. Par ailleurs, nous nous intéressons aux rôles que jouent les fonctions exécutives et la mémoire de travail dans le développement de la mémoire prospective durant l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte et le grand âge. Une question assez novatrice dans notre recherche est l'investigation des processus de récupération spontanée dans la mémoire prospective et dans la mémoire autobiographique involontaire.

Sélection de publications:

  • Rose, N. S., Rendell, P., McDaniel, M., Aberle, I., & Kliegel, M. (2010). Age and Individual Differences in Prospective Memory During a “Virtual Week”: The Role of Working Memory, Vigilance, Task-Regularity, and Cue-Focality. Psychology and Aging, 25, 595-605.
  • Kliegel, M., Mackinlay, R. & Jäger, T. (2008). Complex prospective memory: Development across the lifespan and the role of task interruption. Developmental Psychology, 44, 612-617.
  • Schlagman, S., Kliegel, M., Schulz, J. & Kvavilashvili, L. (2009). Differential effects of age on involuntary and voluntary autobiographical memory. Psychology and Aging, 24, 397-411.

2. Un second objectif concerne l'interaction des processus émotionnels et du fonctionnement cognitif durant le grand âge. Un accent est mis sur la valence émotionnelle du matériel de stimulation et les états émotionnels que les jeunes adultes et les plus âgés peuvent avoir; ainsi différentes questions sont posées: comment le matériel doté d'émotions significatives affecte la performance mnésique à différents âges? Comment des humeurs tristes ou heureuses influencent la performance mnésique en lien avec l'âge? En termes de processus cognitifs examinés, outre la mémoire, nous étudions ces effets dans le contexte des fonctions de contrôle cognitif toujours en fonction de l'âge.

Sélection de publications:

  • Schnitzspahn, K. M., Horn, S. S., Bayen, U. J., & Kliegel, M. (2012). Age Effects in Emotional Prospective Memory: Cue Valence Differentially Affects the Prospective and Retrospective Component. Psychology and Aging, 27, 498-509.
  • Rendell, P. G., Phillips, L. H., Henry, J. D., Brumby-Rendell, T., de la Piedad Garcia, X., Altgassen, M., & Kliegel, M. (2011). Prospective memory, emotional valence and aging. Cognition and Emotion, 25, 916-925.
  • Altgassen, M., Phillips, L., Henry, J., Rendell, P., & Kliegel, M. (2010). Emotional target cues eliminate age differences in prospective memory. Quarterly Journal of Experimental Psychology, 63, 1057-1064.

3. Une plus récente thématique d'intérêt dans le champ du développement cognitif pour notre groupe est l'exploration de la plasticité cognitive au cours du lifespan. Les fonctions exécutives peuvent-elles être améliorées par l'entraînement? Quel entraînement est le plus efficace pour quel processus cognitif et pour quelle tranche d'âge? Est-ce que les effets de l'entraînement sont spécifiques ou peuvent-ils être transférés à d'autres domaines non-entraînés? Plusieurs études sur l'entraînement sont conduites pour répondre à ces questions.

Sélection de publications:

  • Zinke, K., Zeintl, M., Eschen, A., Herzog, C., & Kliegel, M. (2012). Potentials and limits of plasticity induced by working memory training in old-old age. Gerontology, 58, 79-87.
  • Zinke, K., Einert, M., Pfennig, L., & Kliegel, M. (2012). Plasticity of executive control through task switching training in adolescents. Frontiers in Human Neuroscience, 6, 41.
  • Kliegel, M., Zinke, K., & Hering, A. (2012). Plastizität [Plasticity]. In H.W. Wahl, C. Tesch-Römer & J.P. Ziegelmann (Hrsg.), Angewandte Gerontologie: Interventionen für ein gutes Altern in 100 Schlüsselbegriffen (pp. 72-77). Stuttgart: Kohlhammer.

Les recherches dans ce domaine sont soutenues par la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), le Fonds National Suisse (FNS), ainsi que par l'Australian Research Council (ARC).

top