Résultats de nos recherches

Les bébés relient l’émotion d’une voix à celle d’un visage

scan paath.png

La capacité des bébés à différencier des expressions émotionnelles semble se développer durant les 6 premiers mois. Mais reconnaissent-ils vraiment l’émotion ou distinguent-ils seulement des caractéristiques physiques des visages ou des voix ? Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) viennent d’apporter une première réponse à cette question. Ils ont mesuré la capacité des bébés de 6 mois à faire le lien entre une voix entendue (voix de joie ou de colère) et l’expression émotionnelle d’un visage vu (visage de joie ou de colère). Leurs résultats, à lire dans la revue PLOS ONE, montrent que les bébés fixent plus longtemps un visage de colère – et plus particulièrement la bouche – s’ils ont entendu auparavant une voix de joie. Cette réaction à la nouveauté témoigne ainsi pour la première fois de leur capacité précoce à transférer une information émotionnelle de la modalité auditive à la modalité visuelle.

Lien PDF de l'article PLOSONE

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.137...

Pour citer cet article:

Palama, A., Malsert, J., & Gentaz, E. (2018). Are 6-month-old human infants able to transfer emotional information (happy or angry) from voices to faces? An eye-tracking study. PLOS ONE, 13(4), e0194579. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0194579

Lien communiqué de presse français

Lien communiqué de presse anglais

Lien article du 13 avril 2018 dans le Matin

Lien émission radio CQFD

Les bébés de 4 mois sont-ils capables de reconnaître une expression faciale préalablement entendue?

Document destiné aux parents des enfants ayant réalisé la recherche afin de leur communiquer les résultats préliminaires de l'étude réalisée avec leurs bébés âgés de 4 mois.


Poster scientifique des résultats préliminaires de l'étude chez les bébés âgés de 4 mois


Préférence visuelle pour les mouvements biologiques chez des enfants âgés de 15 - 60 mois

Poster scientifique

Préférence visuelle pour l'objet pointé chez des enfants âgés de 19 à 62 mois

Poster scientifique