Acquisition et troubles du langage

Carole Jaggie

CaroleJ-portrait3.jpg

Lorsque nous communiquons, échangeons avec nos semblables, il nous arrive fréquemment de dire "oui, oui, je vois ce que tu veux dire". Pas uniquement, en français, en anglais, par exemple, nous pouvons dire "I see what you mean". Et effectivement le visage joue un rôle primordial dans les traitements de la voix et plus particulièrement du langage.

Comment se mettent en place ces capacités de lecture labiale et d'intégration multi-sensorielle voix-visages dans l'apprentissage d'une ou plusieurs langues chez les tout-petits ?

Tel est le thème de ma thèse en neurosciences soutenue par le projet FNS de Mélanie Havy et Pascal Zesiger intitulé « Audio-visual speech perception and word-learning in monolingual and bilingual infants ».

Après un cursus en école d'ingénieur et plusieurs années à travailler dans le domaine de l'informatique médicale, j'ai souhaité me réorienter vers le milieu de la recherche. Cette décision est le fruit d'une mûre réflexion quant à mon envie de rassembler la dimension psychologique, la démarche scientifique et le travail en équipe au sein d'une même activité, et ce en profitant de toutes mes compétences acquises dans mes différents projets de travail.

A la suite de mon master en Sciences cognitives dans l'équipe d'Olivier Pascalis avec David Méary sur le développement socio-cognitif du nourrisson lors de ma reconversion professionnelle, j'ai l'opportunité de continuer mes travaux sur l'intégration multimodale des voix et des visages en combinant des approches comportementales classiques et d’investigation neurophysiologiques au sein de l'équipe Acquisition et troubles du langage de Pascal Zesiger.