À venir

Journée d'étude 2020 de Raisons éducatives

Le rapport à la vérité en éducation

 Coordination Charles Heimberg, Olivier Maulini, Frédéric Mole

 – Programme provisoire

08:30

Café de bienvenue devant la salle MR 060. 

09:00

Ouverture : Abdeljalil Akkari, Président de la Section des sciences de l’éducation.

(Post-)vérité et éducation : quelle époque vivons-nous ? Charles Heimberg. 

09:30

Session 1 : La vérité comme problème. Cadrage: Olivier Maulini.

  • Maryvonne Charmillot (UNIGE) : Le rapport à la vérité dans une perspective transactionnelle participative : l’expérience contre la production de l’ignorance.
  • Charles Heimberg, Sosthène Meboma, & Alexia Panagiotounakos (UNIGE) : Mythistoires et contre-vérités dans l’histoire et les mémoires : quelle histoire apprendre et enseigner ?

11 :30

Pause-repas. 

13:00

Session 2 : La vérité comme enjeu d’enseignement. Cadrage: Frédéric Mole.

  • Géraldine Bozec (U. de Nice Sophia Antipolis) : Vérité, neutralité et conflits de valeurs : les dilemmes de l’enseignement civique aujourd’hui.
  • Fabienne Paulin et Sylvain Charlat (U. de Lyon 1) : L’épistémologie des sciences biologiques et géologiques : une occasion d’enseigner l’incertitude ?
  • Catherine Grivet Bonzon (UNIGE) : Du rapport à l’erreur et à la vérité dans l’enseignement de la musique improvisée au vibraphone jazz.
  • Alain Muller, Valérie Opériol, & Bruno Védrines (UNIGE) : La question de la vérité dans l’enseignement du passé : au croisement de l’histoire et de la littérature.

15:00

Pause-café 

15:30

Session 3 : La vérité à propos de l’éducation. Cadrage: Charles Heimberg.

  • Frédéric Mole (UNIGE) : Des régimes de vérité en tensions dans les sciences de l’éducation (Suisse romande, années 1900–1930).
  • Andreea Capitanescu Benetti & Olivier Maulini (UNIGE) : Entre faillibilisme et convivialisme : le rapport aux vérités professionnelles en formation des enseignant.e.s.

17:30

Clôture de la journée

– Résumé

La société contemporaine est marquée par une explosion des sources d’information qui multiplie, par l’intermédiaire notamment des réseaux sociaux, la circulation d’interprétations diverses d’un même fait rendues ainsi disponibles sans être légitimées pour autant par des expertises scientifiques reconnues qui peuvent elles-mêmes se révéler contrastées.

Cette évolution produit des formes paradoxales car plus ou moins dogmatiques de relativisme, qui sont d’autant plus problématiques dans les métiers de la transmission et des apprentissages qu’elles peuvent aussi découler de méthodes pédagogiques nouvelles qui s’efforcent de rendre les élèves acteurs de la construction de leurs savoirs.

Cette journée d'étude vise à identifier et examiner des situations ou des thématiques pour lesquelles cette question du rapport à la vérité se pose en mettant en jeu les finalités de l’enseignement et de l’apprentissage.

En confrontant des travaux empiriques menés dans différents contextes culturels, elle a également pour but d’interroger le lien entre l’émancipation par les savoirs et cette exigence de vérité qui est indispensable à toute production d’intelligibilité, mais sans mener pour autant à des rigidités qui feraient obstacle à la problématicité du monde.

Il s’agirait en somme d’appliquer la méthode scientifique aux évolutions du monde qui tendent à la discréditer, tout en réinterrogeant les critères de légitimation des prétentions à dire la vérité, en particulier dans le champ de l’éducation et en contexte de démocratie avancée.

Trois axes complémentaires seront successivement abordés puis croisés entre eux :

  1. La vérité comme problème.
  2. La vérité comme enjeu d'enseignement.
  3. La vérité à propos de l'éducation.

– La journée

Dans le cadre de la préparation de chacun des numéros de la revue Raisons éducatives, sous les auspices de la Section des sciences de l'éducation de l'Université de Genève (SSED), le Comité de rédaction et la SSED organisent une Journée d'étude ouverte à tou·tes les membres de la Section et à toutes les personnes intéressées à réfléchir sur la problématique du numéro à paraitre.

– Contact

Vous pouvez contacter les organisateurs et organisatrices à l'adresse glen.regard(at)unige.ch

19 septembre 2018
  À venir