Recherche

Procédure de candidature pour candidats boursiers

Directives de la Section de psychologie sur la soumission des demandes d'accueil pour les candidats boursiers

La Section de psychologie souhaite non seulement encourager la recherche mais également en soutenir l'excellence. Pour ce faire, et afin de garantir des conditions d’accueil optimales aux candidats boursiers potentiels dans ces périodes d’incertitudes budgétaires, le groupe de planification de la Section a présenté les directives suivantes au Collège des professeurs du 7 mai 2015 qui les a approuvées à l’unanimité.

Ces directives ne concernent pas uniquement les demandes de professeur boursier FNS. Elles  s’appliquent également aux demandes telles qu’ERC, Ambizione, Prima etc., nécessitant la création d’un poste académique.

Le terme « candidat boursier » est utilisé au sens générique ; il désigne tant les femmes que les hommes.

1) Les candidats boursiers devront soumettre un pré-projet à la présidence de la Section 3 mois avant le dépôt du projet aux diverses institutions.

Ce projet devra contenir

  • une lettre de motivation mentionnant, entre autres, le sujet de la recherche et comment celui-ci s’intègre dans la recherche et les enseignements de la Section et de la Faculté, la durée prévue et les besoins encourus pour mener à bien le projet (locaux, matériel etc.)
  • un bref résumé du projet
  • un CV récent

2) Ce projet sera alors présenté et voté dans les instances, dans l’ordre suivant :

  1. Comités de programmes concernés
  2. Groupe de planification académique de Section
  3. Collège des professeurs de Section

3) Les demandes d’accueil des projets retenus par le collège de la Section seront soumises au vote du collège de la Faculté.

De cette manière, particulièrement dans les cas de refus, les candidats recevront une réponse assez tôt pour pouvoir présenter une demande dans une autre institution.

En cas d’acceptation, le candidat boursier en sera informé par une lettre de la Présidence de la Section. Il recevra également une lettre de soutien de l’Institution signée par le Doyen et stipulant une clause de non-pérennisation.