Journées d'étude

Identifier et développer des compétences interactionnelles au travail

La journée d'étude est reportée
au Mardi 6 septembre 2022 !!!

Présentation de la journée

Dans les métiers de l’humain et de la relation à autrui, le travail ne se fait jamais seul. Il se déploie dans des échanges permanents avec des usagers et se construit en étroite coordination avec d’autres acteurs. Ces échanges jouent un rôle central dans l’accomplissement de l’action, dans la mise en circulation des savoirs, dans la négociation des relations sociales et dans l’expression des émotions. Dans ces conditions, travailler implique de mobiliser et de développer des capacités à interagir avec autrui, c’est-à-dire des compétences d’interaction.

Comment définir et identifier les compétences d’interaction en jeu ? Comment aider les professionnels à les percevoir et les reconnaitre ? Comment soutenir le développement de telles compétences et les promouvoir au sein des écoles et des institutions de la formation professionnelle ?

Pour répondre à ces questions, le Groupe romand d’analyse des interactions en lien avec le travail (GRANIT) a développé des méthodes d’intervention, de formation et de recherches innovantes qui permettent de mettre en visibilité le savoir-faire que déploient les individus en matière de coordination dans l’action. L’objectif de cette journée d’étude et d’échange est de présenter et d’expérimenter ces méthodes, dans un large éventail de domaines professionnels, tels que la santé, le travail social, l’éducation de l’enfance, l’enseignement en milieu scolaire et la formation linguistique des personnes migrantes.

Au cours de la journée, les participant.es auront l’occasion de prendre connaissance de dispositifs permettant de développer des compétences d’interaction et d’en expérimenter la mise en œuvre dans des ateliers pratiques.

La journée d'étude est reportée
au Mardi 6 septembre 2022 !!!

Présentation de la journée

Dans les métiers de l’humain et de la relation à autrui, le travail ne se fait jamais seul. Il se déploie dans des échanges permanents avec des usagers et se construit en étroite coordination avec d’autres acteurs. Ces échanges jouent un rôle central dans l’accomplissement de l’action, dans la mise en circulation des savoirs, dans la négociation des relations sociales et dans l’expression des émotions. Dans ces conditions, travailler implique de mobiliser et de développer des capacités à interagir avec autrui, c’est-à-dire des compétences d’interaction.

Comment définir et identifier les compétences d’interaction en jeu ? Comment aider les professionnels à les percevoir et les reconnaitre ? Comment soutenir le développement de telles compétences et les promouvoir au sein des écoles et des institutions de la formation professionnelle ?

Pour répondre à ces questions, le Groupe romand d’analyse des interactions en lien avec le travail (GRANIT) a développé des méthodes d’intervention, de formation et de recherches innovantes qui permettent de mettre en visibilité le savoir-faire que déploient les individus en matière de coordination dans l’action. L’objectif de cette journée d’étude et d’échange est de présenter et d’expérimenter ces méthodes, dans un large éventail de domaines professionnels, tels que la santé, le travail social, l’éducation de l’enfance, l’enseignement en milieu scolaire et la formation linguistique des personnes migrantes.

Au cours de la journée, les participant.es auront l’occasion de prendre connaissance de dispositifs permettant de développer des compétences d’interaction et d’en expérimenter la mise en œuvre dans des ateliers pratiques.

6 sept. 2022

Journées d'étude