Titre Publications

Image-Publications.jpg

 


202020192018 – 2017201620152014201320122011201020092008200720062005200420032002200019991998199719961995199419931992199119891985

♦ : Ouvrages ; ◊ Revues éditées ; - Articles et chapitres d'ouvrages


>>> 2020 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

 - Payet, J.-P. (2020). Les voix faibles. Pour une enquête par conversations. In CollectiF.B. Parler de soi. Méthodes biographiques en sciences sociales (pp. 165-176). Paris : EHESS.

>>> 2019 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Deshayes, F., Payet, J.-P., Pelhate, J. & Rufin, D. (2019). « C’est déjà les parents qu’il faudrait éduquer ! » Intentions, opportunités et tactiques d’une pratique enseignante inconfortable. Sociétés et jeunesses en difficulté [En ligne], 22 | Printemps 2019, mis en ligne le 20 août 2019, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/sejed/9569

- Payet, J.-P. & Deshayes F. (2019). “And what language do you speak at home?” Ethnocentrism and cultural openness in individual teacher-parent meetings in disadvantaged and ethnically segregated schools. Ethnography and Education, DOI: 10.1080/17457823.2019.1584537.

>>> 2018 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Deshayes, F. & Payet, J.-P. (2018). Sur la scène de l’entretien enseignantes-parents. Des acteurs scolaires à l’épreuve de la pluralité des logiques contemporaines (proximité, symétrie, singularité, attention), SociologieS [En ligne], Théories et recherches, mis en ligne le 19 juin 2018, consulté le 19 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/sociologies/7488

- Deshayes, F., Payet, J.-P., Pelhate, J. & Rufin, D. (2018). Pour le bien de l’élève. La production du consentement parental dans l’entretien enseignants-parents en milieu défavorisé, Éducation et Sociétés, 41, 105-120. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:141307

- Payet, J.-P. (2018). L’enquête dans les institutions. Ombres et lumières d’une recherche participative. In D. Laforgue, Le faire sociologique. Épreuves et Horizons d'une recherche impliquée (pp. 183-211). Chambéry : Presses universitaires Savoie Mont Blanc.

- Payet, J.-P. (2018). Les parents démissionnent-ils ? Le Magazine de l’éducation, 3, 10.

- Payet, J.-P., Deshayes, F., Rufin, D.  & Pelhate, J. (2018). L’enseignant-e, les parents, les spécialistes : diffusion des savoirs experts et altération de la collaboration avec les parents dans l’enseignement prioritaire. Raisons éducatives, 22, 49-73.  https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138869

- Pelhate, J., & Rufin, D. (2018). L’enseignant au carrefour d’un double partenariat. Les relations avec les familles et avec d’autres professionnels. In B. Fouquet-Chauprade & A. Soussi (Eds.), Pratiques pédagogiques et enseignement prioritaire (pp. 59-83). Berne : Peter Lang. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138880

>>> 2017 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Deshayes, F., Payet, J.-P., Rufin, D. & Pelhate, J. (2017). Faire avec et agir sur l’élève. Conceptions ambivalentes et usages pluriels de l’élève sur la scène de l’entretien enseignante-parents, Revue française de pédagogie, 198, 61-74. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138872

- Giuliani, F. (2017). La construction située de collaborations interprofessionnelles en milieu scolaire. Le cas des éducateurs sociaux au sein des écoles primaires genevoises. Les Sciences de l'éducation. Pour l’Ère nouvelle, 50-4.

♦ Payet, J.-P. (2017). École et familles. Une approche sociologique. Louvain-la-neuve : De Bœck.

Image_Ecole-et-familles_page-publis.pngAujourd’hui, les enseignants et les parents sont des « partenaires ». Tel est du moins le discours officiel. Dans les faits, cette évolution de la relation entre école et familles vers une plus grande proximité ne va pas de soi. Les enseignants sont-ils tous prêts à ouvrir leur classe ? Les parents sont-ils tous compétents pour participer selon les attentes de l’école ? La collaboration avec l’école réduit-elle les inégalités sociales entre parents ou l’accentue-t-elle ?
Cet ouvrage se propose de faire le point sur la relation entre école et familles, à partir d’enquêtes sociologiques, à la fois classiques et récentes. Il en éclaire les principaux aspects : partage des rôles, représentations réciproques, relations de pouvoir, stratégies de communication.
Ce livre constitue un outil de réflexion pour tous les acteurs impliqués dans la relation école-familles. Il est tout particulièrement destiné aux enseignants et aux responsables scolaires, en formation ou en activité, qui cherchent à nourrir leurs pratiques des acquis de la recherche.

 

- Payet, J.-P. (2017). Participation des élèves, justice scolaire et décence de l’école. Des dispositifs aux réalisations. In P. Haeberli, M. Pagoni & O. Maulini (Eds), La participation des élèves : effet de mode ou nécessité ? (pp. 27-38). Paris : L’Harmattan.

- Payet, J.-P. (2017). Immigration et école. In A. van Zanten & P. Rayou (Eds), Dictionnaire de l’éducation (2ème éd.) (pp. 478-483). Paris : PUF.

- Payet, J.-P. (2017). Les inégalités sociales de participation face à l’orientation vers l’enseignement spécialisé. In L. Gremion, S. Ramel, V. Angelucci et J.-C. Kalubi (Eds), Vers une école inclusive. Regards croisés sur les défis actuels de l'école (pp. 3-18). Ottawa : Presses universitaires d’Ottawa.

- Rufin, D. & Payet, J.-P. (2017). « C’est quoi, pour vous, être enseignant ? » Émergence et pluralité de l’incertitude dans les discours vernaculaires. Spirale, 60, 13-22. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138874

♦ Serir, Z. (2017). Dites-nous pourquoi ils sont en difficulté à l'école. Étude de la représentation de la difficulté scolaire chez les enseignants genevois du primaire. Genève : Université de Genève.

image_DitesNousPourquoi_pagePubli.jpgRendre compte des représentations des enseignants concernant la notion complexe et difficilement définissable de la difficulté scolaire, voilà la tâche ardue que propose ce Cahier.
La richesse des propos d’enseignants recueillis permet à l’auteur de traiter de nombreuses thématiques: le repérage de la difficulté scolaire en classe, le recours des professionnels à des préjugés, à des catégories sociales et culturelles afin d’imputer les causes des difficultés, l’ethnocentrisme scolaire, la déresponsabilisation institutionnelle, la culpabilité parentale ou les relations école–familles sont au centre de l’analyse.
Partant du constat de la perplexité des professionnels face à la difficulté des élèves et à sa gestion, l’ouvrage met en évidence l’obstination des enseignants pour la question du "comment faire" pour remédier au problème. Mais, au travers de celle-ci, c’est un sentiment de fatalité et d’impuissance des professionnels, construisant l’explication de l’origine et des causes de la difficulté scolaire, que l’étude révèle.
Par un fil rouge qui questionne le rapport des enseignants à l’idéologie dominante d’une école tolérante, égalitaire, équitable et juste pour tous, l’auteur déplace le regard de la compréhension des difficultés scolaires des élèves sur l’étude des représentations enseignantes qui figent "ces" élèves dans un échec souvent (pré)déterminé.

>>> 2016 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Giuliani, F. (2016). Un « Espace Parent » au sein d’un établissement de l’enseignement secondaire : Éléments d’analyse d’une innovation institutionnelle dans le domaine des relations entre l’école et les familles en France. Centre Alain Savary, Institut Français de l'Education [Page Web]. Accès : http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/relations-ecole-familles/dispositifs/un-abespace-parentbb-au-sein-d2019un-etablissement-de-l2019enseignement-secondaire

- Giuliani, F. (2016). « Ce que vous voyez là, je ne le dis pas à ma hiérarchie. » Ethnographier la mise en œuvre des politiques publiques. In J.-P. Payet (Ed.), Ethnographie de l'école. Les coulisses des institutions scolaires et socio-éducatives (pp. 41-57). Rennes : Presses universitaires de Rennes.

♦ Payet, J.-P. (Ed.) (2016). Ethnographie de l'école. Les coulisses des institutions scolaires et socio-éducatives. Rennes : Presses universitaires de Rennes.

Image-Ethno.jpg

Dans la continuité du sociologue américain Howard Becker, les auteurs s’interrogent sur le faible recours des institutions à l’ethnographie dans l’analyse de leurs organisations. Les raisons avancées par Howard Becker tiennent autant à l’irrévérence affichée de l’ethnographie vis-à-vis du discours institutionnel qu’à la remise en cause des cadres conventionnels et des pratiques professionnelles.
Pourtant l’approche ethnographique permet de renouveler les méthodes d’évaluation, en promouvant notamment la pratique d’immersion des chercheurs. Centré sur les institutions éducatives, cet ouvrage reprend plusieurs enquêtes ethnographiques dans différentes institutions scolaires et socioéducatives pour comprendre la manière dont les sociologues ont fait des « découvertes ». Les auteurs y défendent la place de l’ethnographie qui engage le chercheur dans une relation au monde et aux autres faite de disponibilité, d’attention et d’ouverture.
Car l’ethnographie entend offrir à la recherche une capacité de résistance face à des discours officiels ambivalents ; elle veut dessiner une alternative à l’enrôlement de la science dans la raison institutionnelle. Un message nécessaire et d’actualité, alors que l’évolution des conditions de financement, d’organisation et d’évaluation du champ académique transforme la pratique concrète de la recherche.
 Voir la table des matières -  Site de l'éditeur

- Payet, J.-P. (2016). Les cadres de référence de l’agir scolaire : égalité, équité, reconnaissance. In Y. Lenoir, A. Froelich et V. Zuniga (Eds), La reconnaissance à l’école : perspectives internationales (pp. 109-127). Québec : Presses de l’Université Laval.

- Payet, J.-P. (2016). Observer les mondes scolaires disqualifiés. In J.-P. Payet (Ed.), Ethnographie de l'école. Les coulisses des institutions scolaires et socio-éducatives (pp. 59-78). Rennes : Presses universitaires de Rennes.

- Payet, J.-P.(2016). Postface : La singularité ethnographique. In J.-P. Payet (Ed.), Ethnographie de l'école. Les coulisses des institutions scolaires et socio-éducatives (pp. 203-220). Rennes : Presses universitaires de Rennes.

- Pelhate, J. (2016). A Genève, le REP, un outil de l’école inclusive ? Cahiers Pédagogique, 526, 38-39.

- Pelhate, J. & Rufin, D. (2016). La double efficacité performative de l’ethnographie.Une recherche sur les relations école-familles. In J.-P. Payet (Ed.), Ethnographie de l'école. Les coulisses des institutions scolaires et socio-éducatives (pp. 183-202). Rennes : Presses universitaires de Rennes. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138882

>>> 2015 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Giuliani, F. (2015). Pactes et arrangements dans l'accompagnement. Qualités sociales et tensions d'un schème relationnel. In M.-H. Soulet (Ed.), Les nouveaux visages du travail social (pp. 75-90). Fribourg : Presses universitaires de Fribourg. Lire l'extrait

- Giuliani, F. & Pelhate J. (2015). L’apport des éducateurs sociaux aux relations entre l’école et les familles dans le canton de Genève. Formation et profession, 23(2), 80-82.

♦ Payet, J.-P & Purenne, A. (Eds)  (2015). Tous égaux ? Les institutions à l’ère de la symétrie. Paris : L’Harmattan.

TOUSEGAUX-PLAT1 HD.jpg

Dans un contexte général qui évoque fréquemment l’idée d’un déclin démocratique, comment interpréter l’essor de valeurs et de pratiques qui, au nom d’une plus grande proximité ou symétrie entre gouvernants et gouvernés, mettent l’accent sur la dignité, l’autonomie, le pouvoir d’agir des individus, l’empowerment, la participation ? Doit-on y voir de réels leviers d’émancipation et d’autonomisation des individus ou à l’inverse des formes nouvelles de domination et d’affaiblissement des protections collectives passant par la valorisation des capacités individuelles (« tous égaux, tous capables et tous responsables ») ?

L’objectif de cet ouvrage est de contribuer à ce débat sur la base de travaux menés par les membres du réseau thématique « Sociologie des institutions » (RT 40) de l’Association Française de Sociologie. Il propose de rompre avec une approche unilatérale du changement en termes de déclin ou de tournant. A travers une lecture transversale à différentes institutions (école, travail social, santé mentale, prison, police…), il vise à éclairer sous un jour renouvelé le mouvement solidaire de recomposition des symétries et des asymétries à l’œuvre dans les rapports sociaux contemporains.

 

- Payet, J.-P. (2015). « Collaborer avec les parents ». La symétrisation de la relation enseignants-parents à l’épreuve de la gestion des risques sociaux. In Payet, J.-P & Purenne, A. (Eds), Tous égaux ? Les institutions à l’ère de la symétrie (pp. 121-141). Paris : L’Harmattan.

- Payet, J.-P. (2015). Observing Schools in Disadvantaged Neighborhoods. In P. Smeyers, D. Bridges, N. C. Burbules & M. Griffiths (Ed.), International Handbook of Interpretation in Educational Research (pp. 635-652). Dordrecht: Springer.

- Payet, J.-P. (2015). Une symétrisation au service de la décence ? In Payet, J.-P & Purenne, A. (Eds), Tous égaux ? Les institutions à l’ère de la symétrie  (pp. 261-274). Paris : L’Harmattan.

♦ Payet, J.-P. & Rufin, D. (2015). Sociologie de l’éducation, une introduction critique : inégalités scolaires et pratiques institutionnelles (2e éd. revue et augmentée). Genève : Université de Genève. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:133505

Pourquoi lesimage_carnet enseignants les plus expérimentés n’enseignent-ils pas dans les écoles les plus défavorisées ? Est-il vrai que les parents de milieux populaires ont moins d’ambition pour leurs enfants ? Les filles réussissent mieux à l’école, mais s’orientent moins vers les filières prestigieuses : comment l’expliquer ? La manière dont les enseignants notent les travaux des élèves est-elle si neutre et objective ? Est-il toujours vrai que la rencontre entre l’enseignant et les parents contribue à améliorer la situation scolaire de l’élève en difficulté ?

Sur ces questions, récurrentes dans le champ de l’éducation, il existe des opinions toutes faites, des croyances, des préjugés. Leur point commun est de tenir pour acquis des évidences, sans s’interroger sur la construction sociale de la réalité. Ce Carnet invite à une lecture critique de l’école, ainsi qu’à un regard interactionniste attentif aux individus, à leurs expériences subjectives, aux enjeux et aux dilemmes identitaires et moraux vécus dans la vie scolaire ordinaire.

 Voir la table des matières -  Lire l'introduction

 

- Rufin, D., Pelhate, J & Chartier, M. (2015). Les trois niveaux de régulation de la relation école-familles. Le cas de l’enseignement prioritaire genevois. Éducation comparée, 13, 67-91. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:138875

>>> 2014 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Chartier, M. & Payet, J.-P. (2014). «  Comment ça se passe à la maison ? » Troubles du rôle professionnel dans l’entretien enseignant-parents. Revue Française de Pédagogie, 187, 23-33.

- Chartier, M., Rufin, D. & Pelhate, J. (2014). Les enseignants dans l’entretien individuel avec les parents : entre souci de la relation et exigence d’efficacité. Éducation et société, 34, 39-54.

- Giuliani, F. (2014). Mères à l’essai. Analyse des processus de catégorisation dans un dispositif de soutien à la parentalité de l’Aide sociale à l’enfance. In C. Martin (Ed.), Etre un bon parent : une injonction contemporaine, Rennes : Presses de l'EHESP.

- Giuliani, F. (2014). Les dispositifs d’accompagnement à l’insertion des jeunes : entre déficit d’institution, régulation ad hoc et normes néo-bureaucratiques. In M. Becquemin & C. Montandon (Ed.), Les institutions à l'épreuve des dispositifs. Les recompositions de l'éducation et de l'intervention sociale (pp. 111-120), Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

- Giuliani, F. & Payet, J.-P. (2014). Introduction. Les logiques scolaires de la proximité aux familles. Education et sociétés,34, 5-21.

- Payet, J.-P. (2014). Résistances (face aux inégalités). In A. Bihr & R. Pfefferkorn (Ed.), Dictionnaire des inégalités. Paris : Armand Colin.

◊ Payet, J.-P. & Giuliani, F. (Ed.). (2014). Les relations école-familles à l'heure de la proximité. Education et sociétés, 34.

ES-34

Sommaire du dossier : Les relations école-familles à l'heure de la proximité

- Page 5 à 21 : Frédérique Giuliani, Jean-Paul Payet - Introduction. Les logiques scolaires de la proximité aux familles
- Page 23 à 38 : Laure Scalambrin, Tania Ogay - “Votre enfant dans ma classe”. Quel partenariat parents-enseignante à l'issue du premier entretien ?
- Page 39 à 54 : Marie Chartier, Diane Rufin, Julie Pelhate - Les enseignants dans l'entretien individuel avec les parents : entre souci de la relation et exigence d'efficacité
- Page 55 à 70 : Jean-Paul Payet, Frédérique Giuliani - La relation école-familles socialement disqualifiées au défi de la constitution d'un monde commun : pratiques, épreuves et limites
- Page 71 à 85 : Gilles Monceau - Effets imprévus des dispositifs visant à rapprocher les parents éloignés de l'École
- Page 87 à 101 : Michèle Guigue - La démultiplication des relations collège-famille face à des élèves décrocheurs

 

- Payet, J.-P. & Giuliani, F. (2014). La relation école-familles socialement disqualifiées au défi de la constitution d'un monde commun : pratiques, épreuves et limites. Education et sociétés, 34, 55-70.

>>> 2013 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

♦ Giuliani, F. (2013). Accompagner. Le travail social face à la précarité durable. Rennes : Presses universitaires de Rennes.

Couverture-Accompagner_redimL’accompagnement est le moyen privilégié aujourd’hui dans le champ de l’intervention sociale pour appréhender des catégories de populations diverses. Qu’est-ce qu’accompagner ? À l’aide des outils méthodologiques et paradigmatiques inspirés par l’interactionnisme symbolique et par la sociologie pragmatique, le pari de cet ouvrage est d’expliciter les nouveaux enjeux de la relation institutionnelle –son mandat, ses finalités renouvelées et ses logiques de mise en œuvre-, dans un contexte sociétal marqué par la précarisation durable et la vulnérabilité des parcours sociaux. L’auteure s’appuie sur une enquête de terrain de type ethnographique, conduite au cœur de deux dispositifs d’accompagnement : l’un dédié aux jeunes repérés comme en difficultés d’insertion, l’autre au soutien à la parentalité. Face à des situations durablement problématiques, l’idéal éducatif et la visée d’insertion ne constituent plus des supports opératoires à la relation institutionnelle. Désormais, celle-ci consiste à équiper au jour le jour les individus afin qu’ils prennent socialement place dans des univers précarisés et ségrégés. Dans ce contexte, les relations entre professionnels et usagers s’établissent autour de pactes définissant une manière de faire face aux situations chaotiques et au cortège d’épreuves (morales, pratiques, identitaires) qui en découlent. Les pactes relèvent d’une organisation discrète qui se construit dans les failles des institutions : autour des problèmes qu’elles s’avèrent incapables d’endiguer et dans les contours des normes inaccessibles qu’elles promeuvent. Les pactes constituent ainsi la trame d’une relation autoréférentielle, laquelle, plutôt que de prendre appui sur d’improbables objectifs à visée universelle, se réduit à des finalités élaborées en situation, redéfinies en permanence au gré des contingences et du rythme décousu des aléas.

- Jacobs, M. & Payet, J.-P. (2013). Les mondes juvéniles d’une génération « née libre ». Dynamiques de déracialisation chez des adolescents des ex-townships, scolarisés dans l’Afrique du Sud (Johannesburg) post-apartheid. Autrepart, 66, 3-20.

- Payet, J.-P. (2013). Relations entre l’école et les familles. Actes du colloque Ecole et migration à Genève, DIP, 67-71.

>>> 2012 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Bonny, Y. & Giuliani, F. (2012). Configurations et trajectoires de l'innovation institutionnelle. Une introduction. Socio-logos. Revue de l'association française de sociologie [En ligne], 7, mis en ligne le 27 mars 2012, Consulté le 04 avril 2012. URL : http://socio-logos.revues.org/2636

- Frauenfelder, A. & Mottet, G. (2012). La fabrique d’un problème public. Reconnaître, expertiser et gérer la « violence en milieu scolaire ». Revue suisse de sociologie. 38 (2), 459-477.

- Giuliani, F. (2012). La valeur des mauvais parents. Bien faire institutionnel, dépréciation sociale et reconnaissance locale. In Y. Bonny & L. Demailly (Ed.), L'institution plurielle (pp. 83-103). Villeneuve d'Ascq : Presses Universitaires du Septentrion. Lire l'extrait

- Giuliani, F. (2012). Informatisation des parcours individuels et éthique de la relation - Statuts et usages des données informatiques dans les Missions locales jeunes. In F. Aballéa (Ed.), Institutionnalisation, désinstitutionnalisation de l'intervention sociale (pp. 305-313). Toulouse : Octarès Editions.

◊ Giuliani, F. & Bonny, Y. (Ed.). (2012). L'innovation institutionnelle. Socio-logos. Revue de l'association française de sociologie [En ligne], 7. URL : http://socio-logos.revues.org/2624

SocioLogos

Le thème de l’innovation est omniprésent dans le discours social contemporain, pour des raisons à la fois culturelles et idéologiques. D’un côté, il est en phase avec un imaginaire social qui valorise le nouveau, dans tous les domaines, comme synonyme de modernité. De l’autre, à l’instar d’autres notions (la modernisation, le changement social), l’« innovation » se présente comme un leitmotiv des discours politiques, le plus souvent à caractère injonctif.[…]Nous considérons que la notion d’innovation ne relève pas simplement de l’air du temps et à bien des égards de l’idéologie, ni d’une réalité immanente, et qu’elle constitue une entrée sur la vie sociale spécifique et potentiellement riche de perspectives, à condition de s’en donner une acception suffisamment précise. C’est pourquoi nous adopterons la distinction essentielle établie par Norbert Alter (2000 et 2002) entre invention et innovation. Raisonner en termes d’innovation implique non seulement d’identifier une dimension de nouveauté dans la configuration des rapports sociaux – que celle-ci renvoie à une visée de réforme, à une expérimentation, à des formes de bricolage inventif, etc. – mais également, d’enquêter sur l’inscription durable ou non de ce nouveau dans le monde social examiné. Dans cette perspective, seule cette inscription durable – autrement dit l’institutionnalisation de la nouveauté – caractérise en propre l’innovation. Mais que celle-ci s’opère ou non n’est pas du tout essentiel du point de vue du questionnement sociologique : l’échec dans la diffusion d’une réforme ou la généralisation d’une expérimentation est tout autant source d’enseignements que le succès car il met aussi en évidence la dynamique des rapports sociaux face à la nouveauté apparue quelque part.

- Giuliani, F. & Laforgue, D. (2012), Choix-liberté, choix-responsabilité et choix-autonomie : de l'idéologie politique aux formes pratiques. Lien social et politiques, 66.

♦ Payet, J.-P. & Rufin, D. (2012). Sociologie de l'éducation. Une introduction critique. Genève : Université de Genève, Faculté de psychologie et des sciences de d'éducation.

image_carnetPourquoi les enseignants les plus expérimentés n’enseignent-ils pas dans les écoles les plus défavorisées ? Est-il vrai que les parents de milieux populaires ont moins d’ambition pour leurs enfants ? Les filles réussissent mieux à l’école, mais s’orientent moins vers les filières prestigieuses : comment l’expliquer ? Pourquoi les élèves de l’enseignement spécialisé sont-ils majoritairement des garçons, de milieu social défavorisé et d’origine étrangère ? Rencontrer les parents sert-il à la réussite scolaire des élèves ?
Sur ces questions, récurrentes dans le champ de l’éducation, il existe des opinions toutes faites, des croyances, des préjugés. Leur point commun est de tenir pour acquis des évidences, sans s’interroger sur la construction sociale de la réalité. Derrière les apparences, la sociologie dévoile les normes, les intérêts, les rapports de force, les ententes qui rendent certaines vérités plus légitimes que d’autres. Ce Carnet invite à une lecture critique de l’école, ainsi qu’à un regard interactionniste attentif aux individus, à leurs expériences subjectives, aux enjeux et aux dilemmes identitaires et moraux vécus dans la vie scolaire ordinaire.

Voir la table des matières - Commander l'ouvrage

 

- Payet, J.-P. (2012). "L'acteur faible" : Une figure emblématique des institutions contemporaines. In F. Aballéa (Ed.), Institutionnalisation, désinstitutionnalisation de l'intervention sociale (pp. 65-71). Toulouse : Octarès Editions. Consultable en accès restreint.

- Payet, J.-P. (2012). La dynamique de l’agir enseignant. Pluralité des cadres institutionnels, diversité des contextes, épaisseur des situations. In Y. Bonny & L. Demailly (Ed.), L’institution plurielle (pp. 105-117). Villeneuve d'Ascq : Presses Universitaires du Septentrion. Consultable en accès restreint.

- Payet, J.-P. (2012). Testing Recognition. New Injunctions and Disjunctions of Democracy in Western Europe, in L. Roulleau-Berger & L. Peilin (Ed.),European and Chinese Sociologies. A new dialogue, Brill Publishers, 199-206.

  >>> 2011  ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Giuliani, F. (2011). Les ruses de la violence dans l’organisation d’un monde scolaire disqualifié. L’exemple des classes du préapprentissage à Genève. In D. Laforgue & C. Rostaing (Ed.), Violences et institutions. Réguler, innover ou résister ? (pp. 101-115). Paris : CNRS éditions. Consultable en accès restreint.

- Giuliani, F., Laforgue, D. & Rostaing, C. (2011). L'institution et le nouvel entrant : entre reconnaissance et contrainte (Prison, travail social). Tsantsa, Revue de la Société Suisse d’Ethnologie, 16, 18-28. Consultable en accès restreint.

◊ Lynch, K. & Payet, J.-P. (Ed.). (2011). Redistribution, reconnaissance... justice ? Education et sociétés, 27.

Education-et-societe

 La réflexion politique sur l’égalité fut longtemps centrée sur la sphère publique : relations politiques de l’État, relations économiques du marché, relations culturelles à l’origine de la reconnaissance sociale. Ce dossier interroge d’autres dimensions des inégalités en éducation. Si des relations économiques inégales impliquent un accès différencié aux richesses, elles pèsent aussi sur le degré de respect et de reconnaissance, sur l’exercice du pouvoir et la répartition des relations d’amour, d’affection et de solidarité. En abordant ces inégalités dans des environnements culturels différents –Australie, États-Unis et Grande-Bretagne pour les anglophones, Belgique, France et Suisse pour les francophones– les auteurs mettent en évidence des articulations entre des sphères de la justice éducative, en termes de redistribution, de reconnaissance et de participation. Les anglophones s’intéressent aussi aux corrélations entre justice en éducation et “care”, qui recouvre notamment la bienveillance, l’attention portée à autrui, le soin qu’on lui prodigue. Le dossier montre que le modèle de justice à trois dimensions de Fraser doit être complété par celles des relations affectives et de la solidarité qui ont un impact profond bien qu’invisible sur la réussite à l’école.

 Voir le sommaire

- Lynch, K. & Payet, J.-P. (2011). L'égalité en éducation : redistribution, reconnaissance, représentation et relations affectives. Education et sociétés, 27, 5-22. Consultable en accès restreint.

- Payet, J.-P. (2011). Agir dans un monde scolaire incertain. Formation et profession, 18, 2, 36-38. Lire l'article.

- Payet, J.-P. (2011). L’enquête sociologique et les acteurs faibles. SociologieS [En ligne], Expériences de recherche, Champs de recherche et enjeux de terrain, mis en ligne le 18 octobre 2011, Consulté le 19 octobre 2011. URL : http://sociologies.revues.org/index3629.html

- Payet, J.-P. & Deneuvy, M.-A. (2011). La segmentation du marché scolaire en Afrique du Sud : les paradoxes d’une politique de déségrégation raciale. Education comparée, 6, 91-110. Consultable en accès restreint.

- Payet, J.-P., Sanchez-Mazas, M., Giuliani, F. & Fernandez, R. (2011). L'agir scolaire entre régulations et incertitudes. Vers une typologie des postures enseignantes de la relation à autrui. Education et sociétés, 27, 23-37. Consultable en accès restreint.

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Gremion, M. & Hutter, V. (2011). Famiglie migranti in cerca di dialogo con l'istituzione scolastica. In P. Dusi & L. Pati (Ed.), Corresponsabilità educativa (pp. 357-381). Brescia: La Scuola. Consultable en accès restreint.

- Solaux, G., Huguenin, J.-M., Payet, J.-P. & Ramirez, J. (2011). Evaluation, concertation, décision : quelle régulation pour le système éducatif ? Le cas de l’enseignement primaire genevois. Raisons éducatives, 15, 165-184.  Consultable en accès restreint.

>>> 2010 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

◊ Akkari, A. & Payet, J.-P. (Ed.). (2010). Transformations des systèmes éducatifs dans les pays du Sud. Entre globalisation et diversification. Raisons Educatives.

Raisons_educatives

A partir de recherches empiriques récentes dans des contextes géographiques, sociaux et politiques variés, les analyses présentées dans cet ouvrage visent à contribuer au débat sur les transformations de la scolarisation dans les pays du Sud, en le situant entre la perspective de consolidation d’une forme scolaire globalisée et le développement de résistances et d’alternatives scolaires locales.
L’école, dans sa forme contemporaine, a été introduite dans les pays du Sud par la colonisation. Elle a ensuite été déclarée comme la priorité des priorités par l’ensemble des gouvernements indépendants. Durant les dernières décennies, le développement de la scolarisation a été placé au centre des préoccupations des organisations internationales et des principales agences de coopération.
Malgré d’indéniables progrès en matière d’accès à l’école, cet ouvrage s’attache à mettre en évidence les bouleversements récents que connaissent les systèmes éducatifs dans les pays du Sud, en insistant sur les conséquences d’une globalisation trop souvent définie par le Nord. Dans tous les pays étudiés, l’accroissement de la scolarisation s’accompagne de l’aggravation des inégalités liées aux appartenances sociales ou ethniques. Les apprentissages réalisés par les élèves les plus défavorisés ne leur permettent pas toujours de devenir alphabètes ou de contribuer substantiellement à l’amélioration des conditions d’existence de leurs communautés. Les enseignants et les familles ne sont pas associés aux processus de transformation.
Au final, cet ouvrage rend compte tout à la fois de la puissance de la globalisation dans les politiques éducatives mises en oeuvre dans les pays du Sud et de la disjonction entre les intentions démocratiques du Nord et les effets inégalitaires d’une marche forcée vers un modèle scolaire unique.
Voir le sommaire -
Commander la revue

- Akkari, A. & Payet J.-P. (2010). Globalisation et transformations des systèmes éducatifs : enjeux, réalités et avatars de la scolarisation dans les pays du Sud. Raisons Educatives, 14, 7-33. Lire l'article

- Franchi, V., & Payet, J.-P. (2010). "Vu d'en bas". La transformation de l'école sud-africaine, à l'aune des expériences subjectives. Raisons Educatives, 14, 221-248. Lire l'article

- Giuliani, F. & Laforgue, D. (2010). Les scènes de la relation institutionnelle. Une ethnographie de l’émergence. In J.-P. Payet, C. Rostaing & F. Giuliani (Ed.), La relation d’enquête. La sociologie au défi des acteurs faibles (pp. 195-207). Rennes : Presses Universitaires de Rennes. Consultable en accès restreint.

- Giuliani, F. (2010). L’expertise informatisée des parcours d’insertion et ses impasses. Les Politiques Sociales, 1&2, 69-78. Lire l'article

- Ogay, T., Hutter, V., Borruat, S., Zharkova Fattore, Y., Gakuba, T. & Gremion, M., (2010). Dadas et marottes de la recherche en éducation interculturelle. In G. Thésée, N. Carignan & P. Carr (Ed.), Les faces cachées de la recherche interculturelle. De la rencontre des porteurs de cultures (16-32). Paris : L’Harmattan. Consultable en accès restreint.

- Payet, J.-P. & Franchi V. (2010). Qu’est-ce qu’une « école décente » ? L’expérience scolaire de la disqualification sociale, perspective comparative (France, Afrique du Sud). Education et sociétés, 25, 97-109. Lire l'article

- Payet, J.-P. & Giuliani, F. (2010). Du tabou au débat : le problème de la ségrégation ethnique dans l’école française. In M. Mc Andrew, M. Millot et A. Triki-Yamani (Ed.), L’Ecole et la diversité : perspectives comparées. Politiques, programmes, pratiques (pp. 171-180). Laval : Presses universitaires de Laval. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. & Giuliani, F. (2010). Rencontrer, interpréter, reconnaître. Catégorisation et pluralité de l’acteur faible. In J.-P. Payet, C. Rostaing & F. Giuliani (Ed.), La relation d’enquête. La sociologie au défi des acteurs faibles (pp. 7-19). Rennes : Presses Universitaires de Rennes. Consultable en accès restreint.

♦ Payet, J.-P., Rostaing, C. & Giuliani, F. (Ed.). (2010). La relation d’enquête. La sociologie au défi des acteurs faibles. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

Relation_Enquete_redimQue comprend-on de la souffrance sociale lorsqu’on se tient à distance de ceux qui l’éprouvent ? Sociologues, ethnologues, chercheurs en sciences sociales font ici le choix de s’approcher au plus près de l’expérience vécue de personnes que la société rejette dans l’indignité. Mais que se passe-t-il réellement dans la rencontre entre des chercheurs et des individus socialement affaiblis ? Qu’est-ce que signifie enquêter auprès de personnes mises à l’écart par le jugement d’autrui ? Comment recueillir leurs voix et saisir la pluralité de leurs expériences sans remettre en cause les schémas normatifs et idéologiques qui façonnent le regard ordinaire ou savant ?
L’enquête sociologique ouvre ici ses boîtes noires. Les chercheurs disent les émotions qui les saisissent, les dilemmes moraux qui les habitent, les malentendus et les conflits qui les déstabilisent lors d’enquêtes auprès d’individus fragilisés, dans des mondes sociaux stigmatisés. Les chercheurs éprouvent l’inconfort et l’incongruité d’une position habituelle de surplomb et expérimentent des alternatives dans leur travail d’enquête mis au défi par les « acteurs faibles ».
Cet ouvrage rend compte d’expériences de terrain très diverses – institutions fermées, milieux déviants, expériences de la maladie ou de la dépendance, quartiers urbains relégués, parcours de clandestinité, etc. En explicitant le sens commun du chercheur dans son travail d’enquête et d’interprétation, il invite à renouveler l’activité de connaissance. Il ouvre une perspective inédite sur les conditions théoriques et pratiques de la compréhension sociologique des « acteurs faibles ».
Voir la table des matières -
Commander l'ouvrage

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Gremion, M. & Hutter, V. (2010). Des familles migrantes en recherche de dialogues avec l'école. In M. Mc Andrew, M. Millot et A. Triki-Yamani (Ed.), L’Ecole et la diversité : perspectives comparées. Politiques, programmes, pratiques (pp. 195-203). Laval : Presses universitaires de Laval. Lire l'extrait

>>> 2009 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Changkakoti, N., Gremion, M. & Hutter, V. (2009). Familles migrantes : une transmission culturelle négociée. Interdialogos, 2, 18-21. Lire l'article

- Giuliani, F. (2009). Éduquer les parents ? Les pratiques de soutien à la parentalité auprès des familles socialement disqualifiées. Revue Française de Pédagogie, 168, 83-92. Consultable en accès restreint.

- Giuliani, F. (2009). Les conseillers face à la norme des parcours d’insertion : entre expérimentations et stratégies de survie. Informations Sociales, 156, 58-65. Lire l'article

♦ Mottet, G. & Bolzman, C. (2009). L’Ecole et l’élève d’origine étrangère : genèse d’une catégorie d’action publique. Genève : IES éditions.

L'école

Les difficultés scolaires et comportementales des élèves apparaissent de plus en plus souvent dans les discours publics comme étant liées à l’origine « ethnique » des élèves. Les explications culturalistes ont pris le pas sur les explications de la problématique liées à l’origine sociale. Ce changement de paradigme est d’importance et déplace par là même, le type d’actions remédiatrices à apporter.
L’Ecole et l’élève d’origine étrangère met en lumière la genèse, à Genève depuis les années soixante, de l’élève étranger comme catégorie de pensée et d’action publique. Fondée sur l’étude d’un vaste corpus, cette recherche analyse les actions de militants en faveur de la reconnaissance du droit à l’éducation pour chaque enfant, les discours et les mesures visant la catégorie des élèves d’origine étrangère émanant d’acteurs politiques, de pédagogues, du Département de l’Instruction publique, ainsi que des instances supranationales et nationales.
La mise en évidence d’une « ethnicisation » de la question pédagogique permettra aux praticiens, chercheurs et politiciens de reconsidérer certaines habitudes de pensée et d’agir en milieu scolaire.
Voir la table des matières - Commander l'ouvrage

- Payet, J.-P. & Franchi, V. (2009). "Mauvaises pratiques" et burn-out dans l’école sud-africaine. Une perspective compréhensive sur la relation éducative en contexte historiquement racialisé et en transformation. Journal of Educational Research in Africa (JERA) - Revue Africaine de Recherche en Education (RARE), 1, 1, 36-44. Lire l'article

>>> 2008 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Borruat, S., Gakuba, T., Gremion, M., Hutter, V., Ogay, T., & Zharkova Fattore, Y. (2008). La recherche en éducation interculturelle en Suisse : 15 ans sous la loupe. Interdialogos, 2, 3-6. Lire l'article

- Giuliani, F. (2008). Le ‘chuchotement’ de la relation d’accompagnement. La gestion confinée des désordres du social. In J.-P. Payet., F. Giuliani & D. Laforgue (Ed.), La voix des acteurs faibles (pp. 195-214). Rennes : Presses Universitaires de Rennes. Lire l'extrait

- Giuliani, F., Jolivet, A. & Laforgue, D. (2008). La reconnaissance des personnes : ce dont les institutions sont capables. In J.-P. Payet & A. Battegay (Ed.), La reconnaissance à l’épreuve (pp. 113-122). Lille : Presses Universitaires du Septentrion. Lire l'extrait

- Gremion, M. & Hutter, V. (2008). Stratégies parentales et dynamisme éducatif : l’exemple de familles migrantes en Suisse. In G. Pithon, C. Asdih & S. Larivée (Ed.), Construire une communauté éducative. Un partenariat famille-école-association (pp. 129-146). Bruxelles : de Boeck. Lire l'extrait

- Hutter, V., Gremion, M., Borruat, S., Ogay, T., Zharkova Fattore, Y. & Gakuba, T. (2008). Quand les chercheurs font une recherche sur la recherche. Zoom sur les défis scientifiques et professionnels d'une expérience interculturelle. Bulletin de l'ARIC, 46, 10-24. Consulté le 20 août 2009 dans www.unifr.ch/ipg/ARIC/Publications/Bulletin/No46/Som46.html. Lire l'article

- Mottet, G. (2008). Les élèves étrangers au cœur de la question pédagogique : émergence d’une nouvelle « catégorie-problème ». Bulletin de la HEP-BEJUNE « Enjeux pédagogiques », 8, 14-15. Lire l'article

- Ogay, T., Gremion, M., Zharkova Fattore, Y., Hutter, V., Gakuba, T. & Gendre-Borruat, S. (2008). La recherche suisse en éducation interculturelle. Panorama des recherches empiriques réalisées entre 1993 et 2006. Consulté le 10 novembre 2010 dans www.unifr.ch/ipg/fr/SSRE/07-SSRE-GE. Lire l'article

- Ogay, T., Zharkova Fattore, Y., Gakuba, T., Borruat, S., Gremion, M., & Hutter, V. (2008). La recherche empirique en éducation interculturelle en Suisse : comparaison entre la Suisse francophone et la Suisse germanophone. Revista Española de Educación Comparada, 14, 177-197. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2008). Immigration et école. In A. van Zanten (Ed.) Dictionnaire de l’éducation (367-371). Paris : PUF. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2008). La banalité du mal après Eichmann : contextes ordinaires et modalités contemporaines. In M.-C. Caloz-Tschopp (ed.) Lire Hannah Arendt aujourd’hui. Pouvoir, guerre, pensée, jugement politique (pp. 577-584). Paris : L’Harmattan. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2008). La mixité, une politique de la pluralité ? In B. Collet & C. Philippe (Ed.), Mixités. Variations autour d'une notion transversale (pp. 189-199). Paris : L’Harmattan. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2008). Le "caractère" du fonctionnaire. Sur les conditions ordinaires de la reconnaissance. In J.-P. Payet & A. Battegay (Ed.), La reconnaissance à l’épreuve. Explorations socio-anthropologiques (pp. 103-112). Lille : Presses Universitaires du Septentrion. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2008). Le lexique pluriel des frontières de l’ethnicité. Un point de vue comparatif (France, Suisse) sur un objet à dénomination variable. Bulletin de l’ARIC, 46, 1, 25-34. Lire l'article

♦ Payet, J.-P. & Battegay, A. (Ed.). (2008). La reconnaissance à  l’épreuve. Explorations socio-anthropologiques. Lille : Presses Universitaires du Septentrion.

lLa « reconnaissance » est à l’ordre du jour de débats tant scientifiques que politiques. Depuis quelques années, la philosophie politique, sous l’impulsion notamment de C. Taylor, M. Walzer, A. Honneth, N. Fraser, fait une place importante à ce concept pour penser la manière dont les sociétés contemporaines « tiennent ensemble », alors qu’elles sont marquées par la pluralité des identités, la montée en puissance de l’individu et de la subjectivité. C’est à l’analyse concrète de processus de reconnaissance que s’intéressent les études sociologiques et anthropologiques proposées dans cet ouvrage. Elles mettent « à l’épreuve » les approches philosophiques de la reconnaissance au regard d’expériences situées et dans des contextes identifiés (immigration, mouvements alternatifs, exclusion sociale, relations aux institutions, droits civiques, action humanitaire). Elles questionnent également le sens de « la reconnaissance » dans des contextes nationaux variés. Au total, l’ouvrage propose moins une théorie de la reconnaissance qu’une méthode d’exploration de la reconnaissance comme figure morale et politique des sociétés contemporaines.
Voir le sommaire

Commander l'ouvrage

 - Payet, J.-P. & Battegay, A. (2008). La reconnaissance, un concept de philosophie politique à l’épreuve des sciences sociales. In J.-P. Payet et A. Battegay (Ed.), La reconnaissance à l’épreuve. Explorations socio-anthropologiques (pp. 23-42). Lille : Presses Universitaires du Septentrion. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. & Franchi, V. (2008). The Rights of the Child and « the Good of the Learners ». A comparative Ethnographical Survey on the Abolition of Corporal Punishment in South African Schools. Childhood, 15, 2, 157-176. Consultable en accès restreint.

♦ Payet, J.-P., Giuliani, F. & Laforgue, D. (Ed.). (2008). La voix des  acteurs faibles. De l’indignité à la reconnaissance. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

La voix des acteurs faibles

Face aux institutions, les individus socialement disqualifiés sont habituellement perçus dans une vision schizophrénique, comme des « dominés » disposant tout au plus de tactiques de résistance ou comme des « sujets » d’une modernité pourtant bien peu incarnée. Leur voix est illusoire ou prophétique. Or, les institutions de nos sociétés post-modernes brouillent les pistes : elles affirment s’adapter aux nouveaux credo de l’individu, de la subjectivité et de l’éthique. Mais que signifie une relation de reconnaissance d’individus qui n’ont pas de légitimité à prendre la parole ? De quelles voies ceux-ci disposent-ils pour prendre voix ?
En proposant le concept d’« acteur faible », cet ouvrage entend ouvrir une réflexion nouvelle permettant de penser les conditions d’autonomie des individus pris dans des relations asymétriques. Constituer des causes, délier les langues, rendre les voix audibles : trois processus sont ainsi examinés, à la lumière d’études de terrain (travail social, école, logement, centres sociaux, prison…) qui éclairent le jeu complexe des luttes de reconnaissance, des politiques institutionnelles et des dispositifs de prise de parole.
Comprendre la voix des acteurs faibles, c’est faire le pari de la réversibilité des situations de faiblesse et élaborer les conditions de l’empêchement comme du renforcement de ces acteurs. C’est aussi prendre la mesure du tournant compréhensif des institutions et penser la porosité de la frontière entre professionnels du front et usagers disqualifiés sous l’angle d’une expérience commune.
Voir la table des matières
Commander l'ouvrage

- Payet, J.-P. & Laforgue, D. (2008). Qu’est-ce qu’un acteur faible ? Contributions à une sociologie morale et pragmatique de la reconnaissance. In J.-P. Payet, F. Giuliani, & D. Laforgue, D. (Ed.) De l’indignité à la reconnaissance. Enquête sur la voix des acteurs faibles (pp. 9-25). Rennes : Presses Universitaires de Rennes. Lire l'extrait

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Gremion, M. & Hutter, V. (2008). Au sein de familles migrantes : circulation intra et intergénérationnelle des rôles sociaux à partir de la scolarisation de l’aîné. In M. Vatz Laaroussi, C. Bolzman & M. Lahlou (Ed.), Familles migrantes au gré de ruptures… Tisser la transmission (pp. 53-65). Lyon : l’Interdisciplinaire - Psychologies. Lire l'extrait

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Hutter, V. & Gremion, M. (2008). L'accueil scolaire d'élèves nouvellement arrivés en Suisse : tensions entre séparation et inclusion. Glottopol, 11, 95-109. Consulté le 20 août 2009 dans www.univ-rouen.fr/dyalang/glottopol/numero_11.html#sommaire Lire l'article

>>> 2007.............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Mottet G. (2007). Genèse d’une nouvelle sensibilité collective : la prise en compte des élèves d’origine étrangère à Genève des années 1960 à 2005. (Les cahiers du CEDIC Nº2). Genève : HES.SO. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2007). "Faire avec" ou l’éloge de l’émergence. In D. Cefaï & C. Saturno (Ed.), Itinéraires d’un pragmatiste. Autour d’Isaac Joseph (pp. 161-172). Paris : Economica. Lire l'extrait

>>> 2006 .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Franchi, V. & Payet, J.-P. (2006). Dialogue and Intercultural Relations. The role of education in the construction of a participatory and multi-cultural democratic model in South Africa. Lesedi, 5.

- Giuliani, F. (2006). La procédure de l’entretien individualisé dans le travail d’accompagnement. Quand usagers et intervenants sociaux ont à organiser l’expérience de situations sans qualités. In I. Astier, N. Duvoux (Ed.), La société biographique : une injonction à vivre dignement (pp. 195-212). Paris : L’Harmattan. Lire l'extrait

- Mottet G. (sous la dir. de Bolzman C., Perregaux C.). (2006). Construction sociale de l’élève d’origine étrangère comme objet de préoccupations. Analyse sociologique et historique des transformations du rapport social à l’altérité à Genève des années septante à nos jours. (Rapport final de recherche FNS-DORE). Genève : Haute école de travail social.

- Payet, J.-P. (2006). Diversité culturelle, politique de reconnaissance et éducation. In L’école et la diversité culturelle : nouveaux enjeux, nouvelles dynamiques (pp. 129-136). Paris : La Documentation Française. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2006). L’interculturel est-il soluble dans la modernité ? Fragilités et défis de la formation des enseignants à la complexité culturelle. Formation et pratiques d’enseignement en questions, 4, 205-215. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2006). Le label "sensible" entre sur-contrôle et reconnaissance. In M. Peroni & J. Roux (Ed.), Sensibiliser. La sociologie dans le vif du monde (pp. 51-57). La Tour d’Aigues : L’Aube. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2006). Les écoles en milieu défavorisé dans le Grand Tunis. Un regard ethnographique. L'Année du Maghreb, 2004 (pp. 395-398). Paris : CNRS Editions. Lire l'extrait

- Payet, J.-P. (2006). Violence à l’école : un regard ethnographique sur l’école défavorisée à Tunis. Spirale. Revue de recherche en sciences de l’éducation, 37, 73-82. Lire l'article

- Payet, J.-P. & Franchi, V. (2006). Diversità e discriminazione nell'istruzione francese. In J. Chaloff & L. Queirolo Palmas (Ed), Scuole e migrazioni in Europa. Dibattiti e prospettive (pp. 91-113). Roma : Carocci. Lire l'extrait

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Hutter, V. & Gremion, M. (2006). La scolarisation de l’aîné, comme effet déclencheur d’une nouvelle dynamique acculturative dans les familles migrantes (n° 405240-69005). Rapport scientifique au FNRS – PNR 52 (47 p.).

- Perregaux, C., Changkakoti, N., Hutter, V., Gremion, M. & Lecomte Andrade, G. (2006). Quels changements la scolarisation de l’aîné-e peut-elle provoquer dans une famille migrante ? In L’impact de la migration sur les enfants, les jeunes et les relations entre générations – Cahier thématique du PNR 52, 8-13. Lire l'article

>>> 2005 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Giuliani, F. (2005). L’ordre pactisé des dispositifs d’accompagnement. Ethnographie de la relation d’aide sur quelques scènes actuelles du travail social . 407 pages. Thèse pour le doctorat de sociologie et sciences sociales, Université Lyon 2.

- Giuliani, F. (2005). L’ordre pactisé de la relation d’accompagnement : analyse d’un dispositif de soutien à la parentalité. In J. Ion & al., Travail social et souffrance psychique (pp. 125- 159). Paris : Dunod.

- Payet, J.-P. (2005). A escola e a modernidade : o risco da etnicidade, o desafio da pluralidade. Analise Social, Vol XL (176), 681-694. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2005). Les mondes scolaires sans qualités. La matière et l’esprit, 2.

- Payet, J.-P. (2005). Moralisme et expertise : la double tentation de l’ethnographie. Education et Sociétés, 16, 167-175. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2005). Parler le tabou, penser le politique. In V. Franchi & G. Colin, Prévenir la violence au collège à travers le dispositif ‘Parlons tabou’ (préface). Amiens : CRDP.

>>> 2004 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (2004). Liberté ou contrôle vestimentaire à l’école ? Le débat n’est pas là ! Bulletin du GAPP, 97.

- Payet, J.-P. (2004). Schulerfolg, Staatsbürgerschaft und Diskriminierung : Die Paradoxe der Integration von Jugendlichen aus Migrantenfamilien im französischen Schulsystem. In M. Frölich, F. Haag, H. Nagel, A. Rinnert, C. Spohn, M. Wittmeier (Ed.), Interkulturalität in europäischer Perspektive (pp. 79-92). Frankfurt : Brandes & Apsel.

>>> 2003 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Giuliani, F. (2003). L’intervention ‘au plus proche’ : les dispositifs de seconde génération. Directions, Etudes et prospectives n°2.

- Payet, J.-P. (2003). Ecole et immigration. Un bilan des travaux (1996-2002), un programme de recherche. VEI Enjeux, 135, 103-122. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2003). Ethnicisation et reconnaissance. Les Cahiers du CR-DSU, 39.

- Payet, J.-P. (2003). Les élèves issus de l’immigration au collège : quels savoirs ? quelles questions ? In J.-L. Derouet (Ed.), Le collège unique en questions. Paris : P.U.F.

- Payet, J.-P. (2003). Quand la ségrégation s’enseigne. Agenda Interculturel, 214.

>>> 2002.............................................................................................................................................................................................................................................................................................Haut de page

- Giuliani, F. & Raymond R. (2002). Devient ce qui peut s’interpréter : Trames institutionnelles des devenirs et récits biographiques des personnes placées en Foyers de l’Enfance entre 1973 et 1997. Université de Savoie, CRESAL-CERAT. Recherche financée par la MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social) d’Albertville, 250 pages.

- Giuliani, F. & Vidal-Naquet, P. (2002). Les personnes sans domicile fixe. Modes de vie et trajectoires. Les travaux de l’observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (pp. 359-393). Paris : La Documentation Française.

- Payet, J.-P. (2002). "L'ethnicité, c'est les autres". Formes et enjeux de la relation de l'école aux milieux disqualifiés. Ville Ecole Intégration, hors série 6, 55-64. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2002). Ségrégation scolaire : état des lieux, perspectives d’action. Les Cahiers du CR-DSU, 36, 39-40. Lire l'article

- Payet, J.-P. (2002). The Paradox of Ethnicity in French Secondary Schools. In L. Roulleau-Berger (Ed.), Youth and Work in the Post-Industrial City of North America and Europe (pp. 59-71). Boston : Academic Publishers Brill.

>>> 2000 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (2000). L’ethnicité dans l’école française. De la censure républicaine à la reconnaissance démocratique ? Pour, 165, 109-115.

- Payet, J.-P. (2000). L’ethnicité et la citoyenneté dans l’espace scolaire. In A. van Zanten (Ed.), L’école. L’état des savoirs (pp. 389-398). Paris : La Découverte.

- Payet, J.-P. (2000). Violence à l’école et ethnicité. Les raisons "pratiques" d’un amalgame. Ville Ecole Intégration, Enjeux, 121, 190-200. Lire l'article

>>> 1999 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Mottet G. (1999), Une nouvelle conception du travail à domicile : le TTM (temps de travail à la maison). Educateur, 13, 25-27

- Payet, J.-P. (1999). Dérives éthiques dans les relations enseignants-parents. Cahiers Pédagogiques, 5, 41-42.

- Payet, J.-P. (1999). Ecole : la violence cachée du marché. Confluences, 10.

- Payet, J.-P. (1999). L’école et la question de la discrimination. Mouvements, 4, 9-13.

- Payet, J.-P. (1999). Mixités et ségrégations dans l’école urbaine. Hommes et Migrations, 1217.

- Payet, J.-P. (1999). Violences et civilités dans l'école urbaine : une perspective interactionniste. Revue internationale de psychosociologie, V, 12, 91-105.

- Vidal-Naquet, P., Giuliani, F. & Viot, P. (1999). Sida et précarité : perception par des publics en difficultés d’une campagne de prévention contre le sida. Rapport pour le comité Français d’Education pour la Santé. Centre d’Etudes et de Recherches sur les Pratiques et l’Espace (CERPE), 51 pages.

>>> 1998 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1998). La "proximité" entre école et familles populaires : une figure idéologique et une question pratique. Education et Formation, 101, 39-48. Lire l'article

- Payet, J.-P. (1998). La ségrégation scolaire. Une perspective sociologique sur la violence à l’école. Revue Française de Pédagogie, 123, 21-34. Lire l'article

>>> 1997 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1997). L'école et la construction de la citoyenneté. In A. van Zanten (Ed.), La scolarisation dans les milieux difficiles. Politiques, processus et pratiques. Paris : INRP.

- Payet, J.-P. (1997). La catégorie ethnique dans l’espace relationnel des collèges de banlieue : entre censure et soulignement. In F. Aubert, M. Tripier & F. Vourc’h (Ed.), Jeunes issus de l’immigration. De l’école à l’emploi (pp. 207-218). Paris : L’Harmattan.

- Payet, J.-P. (1997). Le "sale boulot". Division morale du travail dans un collège en banlieue. Les Annales de la recherche urbaine, 75, 19-31. Lire l'article

- Payet, J.-P. (1997). Violence à l’école : les coulisses du procès. In B. Charlot & J.-C. Emin (Ed.), Violences à l’école. Etat des savoirs (pp. 145-154). Paris : Armand Colin.

- Payet, J.-P., Amzert, M., Bentayou, G., Duchêne, F. & Geoffroy, G. (1997). Une grande école en banlieue. L'Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat à Vaulx-en-Velin. Les Annales de la recherche urbaine, 75, 132-142. Lire l'article

- Payet, J.-P. & Sicot, F. (1997). Expérience collégienne et "origine ethnique". La civilité et la justice scolaires du point de vue des élèves français et des élèves étrangers ou issus de l'immigration. Migrants-Formation, 109, 155-167.

>>> 1996.............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1996). L'école, les enfants de l'immigration et des minorités ethniques : une revue de la littérature française, américaine et britannique. I. La scolarisation des enfants et des jeunes issus de l'immigration en France. II. La scolarisation des enfants et des jeunes des minorités ethniques aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Revue Française de Pédagogie, 117, 87-149.

- Payet, J.-P. (1996). La violence de l'école. Banlieue, Ville, Lien social, 9-10, 5-9.

- Payet, J.-P. (1996). Origine ethnique : facteur de discrimination scolaire ? Agenda Interculturel, 142, 20-24.

◊ Payet, J.-P., & van Zanten, A. (Ed.). (1996). L'école et la question de l'immigration. Revue française de sociologie, 117.

RFP_117_2

De multiples raisons expliquent que la question de l'école et de l'immigration n'ait pas eu le traitement qu'elle mérite dans l'espace de la recherche sociologique française. L'état des publications traduit bien cette situation marginale : hormis les revues spécialisées dans le domaine de l'immigration, le thème est quasiment absent des revues scientifiques généralistes. Après un numéro de la Revue française de pédagogie (n° 101, 1992) consacré aux approches ethnographiques de la scolarisation des enfants d'immigrés,c e numéro spécial entend saisir plus largement la complexité de l'objet. Il présente d'une part, à travers des textes issus de recherches récentes ou en cours, une pluralité d'approches analytiques — statistiques, ethnographique, documentaire — et une diversité des perspectives — celles de la sociologie, des sciences politiques ou de la psychologie sociale. Il poursuit d'autre part le double objectif de faire le point sur l'état de la recherche française et de favoriser un dialogue avec les travaux britanniques et américains.
 Voir le sommaire

>>> 1995.............................................................................................................................................................................................................................................................................................Haut de page

♦ Payet, J.-P. (1995). Collèges de banlieue. Ethnographie d'un monde scolaire. Paris : Armand Colin.

College-banlieue

Si la " scène " officielle de l'école est la classe, ce livre s'intéresse aux " coulisses " de l'école. En marge de l'enseignement, se développent dans les " coulisses " des activités essentielles pour la vie d'un établissement : " fabrication des classes ", gestion de la déviance scolaire, procédures d'orientation, relations avec les parents. Déplacer le regard permet de mettre à jour le malaise des acteurs scolaires, tiraillés entre idéaux professionnels, injonctions administratives et tactiques de survie individuelle. Ce livre tente d'éclairer le débat politique et éducatif à travers une enquête sur la vie quotidienne dans deux collèges de banlieue. Il décrit et analyse les stratégies et les résistances mises en œuvre tant par les acteurs scolaires que par les élèves et les familles. À travers une perspective ethnographique et interactionniste, l'auteur entend renouveler le regard sur l'école. Il interroge le paradoxe d'une institution si familière et si complexe. En dévoilant l'implicite, il ne vise pas tant à dénoncer les dérives de l'école qu'à souligner le brouillage des modèles qui lui donnent sens. En s'intéressant au particulier, il insiste sur le rôle des acteurs dans la construction d'une nouvelle civilité scolaire.

 

- Payet, J.-P. (1995). Cultures, ethnicité, école. Migrants-Formation, 102, 74-81.

- Payet, J.-P. (1995). L’école et la banlieue. Nouveaux enjeux pour une école républicaine. Les Cahiers du CR-DSU, 7.

>>> 1994 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

♦ Henriot-Van Zanten, A., Payet, J.-P. & Roulleau-Berger, L. (1994). L'école dans la ville : accords et désaccords autour d'un projet politique. Paris : L'Harmattan.

L-ecole-ds-la-ville

Les villes de banlieue ont fait l'objet d'enjeux politiques forts ces dernières années, elles ont mobilisé de nombreux acteurs pour repenser leur centralité, leurs rapports avec la grande ville, pour produire de la revalorisation urbaine. Oullins en fait partie et son histoire de petite ville de la banlieue ouest de Lyon, de 1981 à 1991, est exemplaire. L'école y apparaît comme un pivot de l'édification d'un nouvel ordre urbain, et comme support d'un projet d'art public contribuant aux processus de différenciation et d'intégration dans la ville et à la valorisation ou à la dévalorisation des territoires. L'ouvrage met l'accent sur les interactions entre les acteurs (élus, artistes, experts, enseignants) engagés dans cette dynamique en analysant leurs formes de mobilisation, leurs modes de coopération, les conflits et les accords. Du côté des habitants, la transformation d'un ordre urbain local par une politique volontariste redéfinit les fondements et les modes de l'appartenance locale. Les habitants démontrent des capacités différentes à relayer le passage de la banlieue à la ville. A un niveau plus général, cette recherche sur les dynamiques scolaires et urbaines dans une petite ville de banlieue pose la question de la négociation d'un ordre local à plusieurs dimensions : scolaire, politique, urbaine. La réorganisation d'une ville, et d'une institution dans cette ville, comme l'école, est pensée ici comme une production collective toujours en redéfinition.

- Payet, J.-P. (1994). Ethnicité et civilités dans l'espace scolaire. In M. Fourier & G. Vermès (Ed.), Ethnicisation des rapports sociaux. Racismes, nationalismes, ethnicismes et culturalismes. Paris : L'Harmattan.Lire l'article

- Payet, J.-P. (1994). L'accompagnement scolaire : entre solidarités ordinaires et compétences professionnelles. Migrants-Formation, 99, 85-100.

- Payet, J.-P. (1994). L'école à l'épreuve de la réparation sociale : la relation professionnels/public dans les établissements scolaires de banlieue. Revue Française de Pédagogie, 109, 7-17. Lire l'article

- Payet, J.-P. (1994). Violence, déviance et socialisation scolaire. Les Cahiers de recherche du G.R.S., 12.

>>> 1993.............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1993). L'école face à la diversité urbaine : prise en compte des communautés locales et construction d'une nouvelle citoyenneté. In E. Debard & A. Henriot-van Zanten (Ed.), L'école et l'espace urbain (pp. 79-88). Lyon : C.R.D.P.

>>> 1992.............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Henriot-van Zanten, A., Payet, J.-P. & Roulleau-Berger, L. (1992). Dynamiques urbaines et dynamiques scolaires. Le cas de la ville d'Oullins. Les Cahiers de recherche du G.R.S., 10.

- Payet, J.-P. (1992). Ce que disent les mauvais élèves. Les Annales de la recherche urbaine, 54, 84-93. Lire l'article

- Payet, J.-P. (1992). Civilités et ethnicité dans les collèges de banlieue. enjeux, résistances et dérives d'une action scolaire territorialisée. Revue Française de Pédagogie, 101, 59-69. Lire l'article

- Payet, J.-P. (1992). La connivence et le soupçon. Le dialogue école-familles à l'épreuve de l'ethnicité. Migrants Formation, 89, 82-97. Lire l'article

>>> 1991 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1991). La double contrainte du partenariat. Migrants Formation, 85, 107-118.

>>> 1989 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1989). L'action éducative entre école et familles. Les Annales de la recherche urbaine, 41, 97-103.

- Payet, J.-P. (1989). La couleur de l'école. Informations sociales, 6, 58-63.

>>> 1985 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Haut de page

- Payet, J.-P. (1985). L'insolence. Les Annales de la recherche urbaine, 27, 49-55. Lire l'article