A la une

Discussions autour des effets du port du masque

Le Professeur Edouard Gentaz s'exprime pour apporter quelques éléments de réponse aux nombreuses questions que suscite l'obligation du port du masque par les professionnel·le·s de l’enfance et de l’éducation.

Les tout-petits savent reconnaître les émotions | Migros Magazine, 03.12.2020

Les mesures de protection entravent-elles la communication avec les tout-petits? Parents et professionnels de la petite enfance s’inquiètent. Pour en avoir le cœur net, Édouard Gentaz, professeur en psychologie du développement à l’Université de Genève, a commencé à effectuer des expériences avec son équipe. Et se veut rassurant.

Pourquoi les enfants ne seront pas traumatisés par le port du masque | Heidi News, 05.11.2020

En Suisse, le masque de protection facial est désormais obligatoire dans les écoles à partir du degré secondaire II et dès le secondaire I dans plusieurs cantons. Au-delà même de la pertinence scientifique de cette mesure, une question émerge: «N’est-ce pas trop tôt?». Les explications Olivier Desrichard et Edouard Gentaz, professeurs de psychologie.

Comment les bébés interagissent-ils avec des professionnel·le·s masqué·e·s ? Quelques repères pour mieux comprendre et agir | A.N.A.E, novembre 2020 (n°168)

Le port systématique du masque par les professionnel·le·s de l’enfance et de l’éducation suscite de nombreuses interrogations aussi bien de la part des praticiens que de celle des parents. Par exemple, comment font les bébés pour percevoir le visage et les émotions exprimées, des adultes masqués ?