Caro Hautekiet

fr us

Caro Hautekiet

Doctorante, CANDOC FNS

J’ai obtenu mon master de sciences en Psychologie Expérimentale et Théorétique à l’université de Gand (Belgique). Pendant mon master, j’ai effectué un stage à l’université d’Amsterdam (Pays-Bas) focalisé sur la conscience et l’attention. Pour le mémoire de master, j’ai étudié l’influence de l’alcool sur l’attention visuelle chez les jeunes conducteurs en Belgique. En octobre 2019, j’ai déménagé à Genève afin de poursuivre avec un doctorat sur la mémoire de travail et l’attention à l’université de Genève (Suisse). Plus précisément, je m’intéresse au focus attentionnel et les conséquences cognitives des éléments résidant dans le focus attentionnel de la mémoire de travail. De plus, je suis l’assistante de la Prof. Vergauwe dans son cours sur l’introduction à la psychologie du développement cognitif. Je suis un membre du groupe de l’UNIGE participant au Swiss Reproducibility Network pour lequel j’organise le club de lecture ‘ReproducibiliTea’ avec ma collègue Beatrice Valentini.

Twitter @HautekietCaro
Linkedin

 

Projets en cours

L'accessibilité d'un élément dans le focus attentionnel dans la mémoire de travail

girl1.png Lorsque vous vous concentrez sur un élément spécifique dans la mémoire de travail, cet élément est supposé faire partie de votre focus attentionnel dans la mémoire de travail. Par exemple, si vous avez quatre éléments en tête pour une certaine tâche ("chaise", "pomme", "banane", "bouteille") et qu'on vous demande de penser à un fruit jaune, "banane" sera dans votre focus attentionnel. De nombreux chercheurs s'accordent à dire que ce focus attentionnel a une capacité limitée à un seul élément. Cependant, tout le monde n'est pas d'accord sur l'accessibilité de cet élément. Ainsi, la facilité avec laquelle nous pouvons accéder à cet élément dans la mémoire de travail pour l'utiliser dans une tâche en cours. D'une part, certains chercheurs pensent qu'il est plus facile d'accéder à cet élément spécifique, qui se trouve dans le focus attentionnel, qu'à un autre élément situé hors du focus attentionnel (dans la mémoire de travail). D'autre part, quelques chercheurs ont constaté que l'élément dans le focus attentionnel est en fait plus difficile d'accès dans une tâche ou une procédure en cours par rapport à un autre élément hors du focus attentionnel (dans la mémoire de travail).

(en collaboration avec Evie Vergauwe & Naomi Langerock)

 

girl2.pngLa robustesse d'un élément dans le focus attentionnel dans la mémoire de travail

En relation avec le premier projet, j'étudie également la robustesse de l'élément dans le focus attentionnel dans la mémoire de travail. Plus précisément, il y a deux côtés à cette histoire (encore une fois). Alors que de nombreux chercheurs ont constaté que l'élément dans le focus attentionnel bénéficie d'un état de protection contre les interférences perceptives, d'autres ont montré qu'il s'agit d'un état particulièrement vulnérable par rapport aux autres éléments de la mémoire de travail.

(en collaboration avec Evie Vergauwe & Naomi Langerock)

 

La relation entre le focus attentionnel interne et le focus attentionnel externe

girl3.pngAlors que mes deux premiers projets concernent ce qui se passe dans le focus attentionnel interne (c'est-à-dire dans la mémoire de travail), mon dernier projet étudie la relation entre le focus attentionnel interne et le focus attentionnel externe. Bien que les deux soient très similaires, le focus attentionnel interne concerne les choses représentées dans la mémoire de travail et le focus attentionnel externe concerne les choses qui se passent dans le monde extérieur. Dans ce projet, j'étudie la relation entre les deux et la facilité avec laquelle nous pouvons passer d'une chose contenue dans la mémoire de travail (par exemple, le mot "banane") à une chose qui se passe sous nos yeux (par exemple, l'image d'une pomme).

(en collaboration avec Sam Verschooren, Naomi Langerock, & Evie Vergauwe)

 

Et bien plus encore

Laboratoire Mémoire de travail, Cognition et Développement 
Université de Genève
Faculté de psychologie et Sciences de l'éducation
Bureau 5158
40 Boulevard Pont d'Arve
1205 Genève

  

Top