Nora Turoman

fr us

Nora Turoman

Junior Group Leader | Chercheuse Postdoctorale

nora.turoman@unige.ch

J'ai obtenu mon MSc en méthodes de recherche psychologique à l'Université d'Oxford, après quoi j'ai obtenu un doctorat en Neurosciences à l'Université de Lausanne. Dans le cadre de mon doctorat, j'ai étudié le développement de l'attention sélective sur des objets visuels et multisensoriels pendant l'enseignement primaire, et la manière dont ces compétences sont liées à l'apprentissage de la lecture et du calcul chez les enfants. J'ai ensuite poursuivi un postdoctorat à l'Université de Genève, en me concentrant sur les liens entre la distraction et la mémoire de travail dans des environnements multisensoriels, comme modèle d'apprentissage scolaire. Après avoir reçu la bourse de recherche compétitive de la Fondation Jacobs, je poursuis maintenant ce travail, ainsi que de nombreux autres projets, en tant que cheffe de groupe (junior group leader).

Twitter: @NoraPlethora
Linkedin
ORCID
Site web personnel

 

Projet en cours

Les effets de la distraction dans le monde réel sur le développement de la mémoire de travail (soutenu par la Fondation Jacobs)

class.pngNous savons que la distraction peut avoir des effets négatifs sur les performances de la mémoire de travail et sur l'apprentissage scolaire. Ce que nous ne savons pas, c'est si différentes sortes d'informations distractrices sont tout aussi perturbantes. La plupart des recherches menées en laboratoire se concentrent sur les informations que nous pouvons voir (visuelles) ou entendre (auditives), mais les environnements réels tels que les salles de classe sont remplis d'informations que nous pouvons voir et entendre (multisensorielles). Ce projet vise à comparer les informations distractrices visuelles, auditives et multisensorielles quant à leur degré de perturbation des performances de la mémoire de travail chez les enfants de l'école primaire et les jeunes adultes, afin de mieux comprendre la trajectoire développementale des effets des distracteurs dans la mémoire de travail, avec des implications pour la pratique en classe.

(en collaboration avec Evie Vergauwe)

 

La pertinence des distracteurs à la tâche affecte-t-elle les performances de la mémoire de travail ?

Les distracteursnoraxp.png qui stimulent plusieurs sens à la fois (distracteurs multisensoriels) devraient être plus distrayants que les distracteurs qui stimulent un seul sens à la fois (distracteurs unisensoriels) en raison de leur saillance supérieure. Cependant, de nouvelles recherches sur l'attention suggèrent que la saillance à elle seule n'est pas suffisante et que le distracteur doit également être pertinent pour la tâche (par exemple, en ressemblant à la cible), afin d'être traité par le cerveau. Dans le cadre d'une étude composé de plusieurs expériences, nous étudierons différents niveaux de pertinence pour la tâche (nulle, partielle et totale) de distracteurs unisensoriels et multisensoriels, dans le but de clarifier les conditions dans lesquelles la distraction affecte les performances de la mémoire de travail. Cette étude jettera également une nouvelle lumière sur les relations entre les processus d'attention sélective et la mémoire de travail.

(en collaboration avec Evie Vergauwe)

 

Le contenu de la mémoire de travail des enfants peut-il être "décodé" ?

123.jpgLa mémoire de travail est un prédicteur clé du développement cognitif et des réusittes scolaires des enfants, mais les mécanismes par lesquels les enfants conservent les informations en mémoire de travail sont mal compris. Dans le cadre d'un projet de validation de concept, nous utiliserons l'analyse multivariée des motifs (Multivariate Pattern Analysis; MVPA) sur les mesures électroencéphalographiques (EEG) du traitement de la mémoire de travail des enfants, afin de découvrir si nous pouvons dériver le contenu représentationnel de la mémoire de travail des enfants.

(en collaboration avec Evie Vergauwe, Prosper Agbesi Fiave, et Megan deBettencourt)

 

Et bien plus encore  

 

L'équipe

Elodie Walter - assistante de recherche (Bachelors)

Anae Motz - étudiante en projet de recherche (Bachelors)

Laboratoire Mémoire de travail, Cognition et Développement 
Université de Genève
Faculté de psychologie et Sciences de l'éducation
Bureau 5158
40 Boulevard Pont d'Arve
1205 Genève

    

Top