Equipe

Ecologie microbienne

M. Fabio dos Santos Correia
Doctorant FNS Mobility
Bureau : A201, Uni Carl Vogt
Téléphone : +41 22 379 6855
Courriel

Ecologiste marin avec de l’expérience dans l’étude de la production primaire à travers différents systèmes écologiques marins - côtier, récif corallien, estuaire, mangrove, haute-mer et zone abyssale -. Mon intérêt dans la recherche écologique est de comprendre les interactions intraspécifiques et entre groupes fonctionnelles. Dans cette logique l’étude des producteurs primaires qui sont, comme le phytoplancton, à la base de la chaine trophique est primordiale pour rendre intelligible l’évolution d’un système écologique donné. Ainsi durant mon mémoire de maîtrise, j’ai étudié la symbiose entre des bactéries chimioautotrophes – producteurs primaires - et des bivalves, créant de cette manière la base d’une toile trophique dans des écosystèmes constitués de volcans abyssaux dans l’Atlantique Nord – archipel des Açores -.

Depuis décembre 2017, je travaille comme doctorant dans l’équipe d’écologie aquatique de l'Institut des Sciences et de l'Environnement -ISE-. Ma recherche consiste à mieux comprendre comment le bassin versant influence la dynamique du phytoplancton et les étages trophiques sous-jacents dans les grands lacs profonds. Le terrain de recherche est localisé dans le lac de Genève en Suisse et plus particulièrement dans la zone de transition avec son principal fleuve, le Rhône. L’objectif étant de mesurer les signaux physico-chimiques et biologiques dans la zone de transition et de suivre leurs propagations dans le lac pour mesurer leurs impacts sur la dynamique du phytoplancton.

L’étude du projet est appuyée par la plateforme flottante « Lac Léman Exploration – LéXPLORE » codirigée par l’Université de Genève, l’Université de Lausanne, EPFL et Eawag où sont placés des sondes hautes fréquences durant toute l’année. De plus, des images satellites sont également utilisées comme support pour les mesures de terrain.

Avant d’intégrer l’équipe de l’ISE, j’ai obtenu un BSc en Sciences de la vie à l’Université Savoie Mont-Blanc – France et à l’Université de Lisbonne - Portugal, un MSc en Ecologie Marine Tropicale à l’Université des Antilles-Guyane, un MSc en Ecologie de la Montagne à l’Université Savoie Mont-Blanc – France. Mon mémoire a été réalisé au Département Océanographique et de Pêche – Açores, Portugal.

 

 

top