Les sédiments du Léman reflètent les activités humaines et des effets du changement climatique dans le bassin versant du Rhône.

Préparation d’un prélèvement de sédiments du Léman à l’aide d’un carottier de 6 m de long, par une équipe de l’Université de Genève, aidée de spécialistes de l’ETHZ (photo : J.-L. Loizeau).

L’équipe de la section des sciences de la Terre, assistant les collègues de l’ETHZ dans le prélèvement de longue carottes (6 m) de sediments dans le Léman (Photo Robert Hofmann)

Dans la cadre d’un projet Sinergia* financé par le Fonds national suisse portant sur la production et le transport des sédiments dans la vallée du Rhône en Valais, et leur dépôt dans le lac Léman, les auteurs d’une étude** publiée dans "Nature Scientific Reports" montrent les relations complexes entre les changements de taux d’accumulation de sédiments dans le lac et le développement des ouvrages hydroélectriques dans le bassin versant mais contrecarré par la fonte accélérée des glaciers. L’effet de la crise économique de 2008 se lit également dans les apports sédimentaires au lac.

Les chercheurs du Département des sciences de la Terre et du Département F.-A. Forel des sciences de l’environnement et de l’eau, également membre de l’Institut des sciences de l’environnement (Tiago Silva, Stéphanie Girardclos et Jean-Luc Loizeau) ont particulièrement mis en évidence les variations des taux d’accumulation des sédiments dans le delta du Rhône, avec une diminution des apports après les années 60, et une augmentation à la fin des années 80.

La compréhension de la dynamique sédimentaire est particulièrement importante pour la gestion des rivières, par exemple dans la prévention des crues.  

« SEDFATE: Sediment fate in a changing watershed during the Anthropocene » projet Sinergia est le fruit d’une collaboration entre l’Institut de géologie de l’Université de Berne, l’Institut des dynamiques de la surface terrestre de l’Université de Lausanne, le « Department of Civil, Environmental and Geomatic Engineering » de l’EPF Zurich, le Département des sciences de la Terre, l’Institut des sciences de l’environnement et le Département F.-A. Forel des sciences de l’environnement et de l’eau de l’Université de Genève.

(**) S. N. Lane, M. Bakker, A. Costa, S. Girardclos, J.-L. Loizeau, P. Molnar, T. Silva, L. Stutenbecker and F. Schlunegger: Making stratigraphy in the Anthropocene: climate change impacts and economic conditions controlling the supply of sediment to Lake Geneva (Scientific Reports, 2019). doi: 10.1038/s41598-019-44914-9

7 juillet 2019

Actualités RSS

top