La formation, généralisante et spécialisée

Nous avons délibérément choisi de former des archéologues préhistoriens, avec un ancrage fort dans les sciences de la terre et les sciences naturelles; celles-ci permettent de situer les activités humaines dans leur contexte environnemental. Outre les enseignements liés directement à la discipline archéologie préhistorique, ceux de la méthodologie de la recherche, de la paléoanthropologie et de l’archéozoologie restent des axes majeurs de la formation offerte

Formation2_LAP_333

La formation des archéologues préhistoriens s’articule comme suit :

Une formation proposée par la Faculté des lettres est aussi dispensée :

Nous entendons par formation le développement d’un ensemble de connaissances et de savoir-faire complexes dont l'acquisition permet de se situer dans un champ professionnel et d’exercer une profession. Il s’agit donc de forger des compétences dans une discipline. Il nous semble essentiel de fonder la formation des archéologues sur les apports de la recherche.

Nous pensons que l’étudiant aura acquis des compétences disciplinaires (l’archéologie préhistorique), et transversales (l’esprit scientifique), au terme de cinq années d’études, lorsqu’il sera en possession de son master en archéologie préhistorique. Si les études de bachelor donneront les connaissances de base et les principaux fondements méthodologiques, celles de master offrent les connaissances spécifiques et l’esprit scientifique. Nous soulignons l’importance formative du mémoire de fin d’études, lequel demande à l’étudiant d’effectuer toutes les démarches d’un travail de chercheur et d’archéologue : élaboration d’une problématique, acquisition des données, analyse, interprétation, rédaction et mise en valeur des résultats.

 

Formation_1_450

 

Formation3_LAP_450

 

Formation4_LAP_450

 

Formation5_AP_450

 

top