Examen de français

Modalités de l'examen de français

L'examen d’admission de base consiste en une épreuve générale.

Une épreuve complémentaire écrite obligatoire est exigée pour toute postulation en Faculté des lettres (y compris l'Ecole de langue et civilisation françaises - ELCF).

Convocation à l'examen de l'UNIGE

Le/la candidat-e soumis-e à l’examen de français en est informé-e par e-mail, après analyse de sa demande d’immatriculation ou de réimmatriculation et/ou changement de faculté/inscription en 2e faculté.

Le/la candidat-e qui souhaite être dispensé-e de l'épreuve générale a jusqu'au 15 août précédent la rentrée d'automne (ou 15 janvier précédent la rentrée de printemps) pour envoyer, au Service des admissions, une copie de son diplôme (ou attestation de réussite) de langue française.

Dates de l'examen

  • Pour le semestre d’automne: l’examen de français a lieu à la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre.
  • Pour le semestre de printemps : l'examen de français a lieu à la fin du mois de janvier ou au début du mois de février.

Frais d'inscription

Les frais d’inscription s’élèvent à 100 francs.

Modèles d'examens

Des modèles d'examens de français (épreuves générale et complémentaire) peuvent être consultés en ligne.

Résultats

  • Les résultats sont annoncés quelques jours après l'examen, selon les instructions transmises le jour de l'examen par l'ELCF ;
  • La réussite de l'examen de français est valable 4 ans. En cas d'échec à l'examen (y compris admission à l'Année propédeutique ou au DEFLE - parcours A), l'examen devra être repassé.

En cas d'échec

 

1. à l’examen à valeur éliminatoire: 
  • Si le/la candidat-e un résultat de niveau B1 du CECR, il a la possibilité de suivre l’Année propédeutique (AP) de l’Ecole de langue et de civilisation françaises dont la réussite lui permettra de rejoindre la formation de son choix l'année suivante (ATTENTION: l'éventuelle admission à l'Année propédeutique n'est possible qu'au semestre d'automne) ;
  • Faculté des lettres et ELCF uniquement : en cas d'échec à l’épreuve complémentaire (mais réussite de l’épreuve de base ou obtention d'une certification B2 antérieure reconnue), le/la candidat-e a la possibilité d’améliorer son niveau de langue au DEFLE parcours restreint, dont la réussite lui permettra de rejoindre ultérieurement la formation de son choix ;
  • le/la candidat-e qui n'atteint pas le niveau B1 ne peut pas entamer les études visées au semestre postulé. 
2. à l’examen à valeur indicative :
  •  le/la candidat-e peut néanmoins commencer normalement les études visées mais sera limité-e à la formation postulée, sans changement d'orientation possible. De plus, il/elle devra fréquenter un enseignement de français correspondant à son niveau à hauteur de 2 heures par semaine au minimum.