Actualités 2018

Altruisme: 20 ans de formation au service de l’humanitaire

Le Centre d’enseignement et de recherche en action humanitaire à Genève (CERAH) a fêté ses vingt ans . A cette occasion, une conférence publique a exploré et questionné le sens, le rôle et l’impact de l’altruisme dans l’action humanitaire.

Basée sur vingt ans de travail empirique, Kristen Monroe, fondatrice et directrice du Centre d’éthique de l’Université de Californie à Irvine, a présenté au cours de cette conférence une explication peu commune de l’altruisme: l'identité. Selon les recherches de la professeure Monroe, l'identité définit et contraint nos choix, tant sur le plan cognitif qu'éthique. En d'autres termes, le fait qu'une personne aide ou non autrui dépendra de la façon dont cette personne se définit. Monroe soutient que cette perspective altruiste est essentielle pour comprendre notre comportement envers autrui.

Deux responsables d’organisations humanitaires ont partagé par la suite leur vision du rôle de l’altruisme et ce que cela implique dans leur pratique quotidienne. Le débat, modéré par Doris Schopper, directrice du CERAH, a inclu Yves Daccord, directeur général du Comité international de la Croix Rouge (CICR) et Reveka Papadopoulou, présidente de Médecins sans Frontières (MSF). Monsieur l’Ambassadeur, Valentin Zellweger, Représentant permanent de la Suisse auprès des Nations Unis à Genève, a conclu la soirée.

Revoir la Conférence:

30 septembre 2018
  Actualités 2018

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.