DAS Archéologie classique et droit des biens culturels 2021

L’archéologie classique : bien plus qu’une poussiéreuse chasse au trésor !

Se déroulant dans des régions lointaines tout autour de la Méditerranée et en des lieux bien souvent idylliques, le travail des archéologues ressemble à une constante chasse au trésor du passé, imprégnée de poussière et au goût d’aventure. Mais l’archéologie classique est évidemment bien plus que cela ! >>> Lire l'article de Patrizia Birchler Emery, chargée de cours au département des Sciences de l’Antiquité de l’Université de Genève et coordinatrice des formations continues en Archéologie classique. Et poursuivez votre exploration avec dix questions autour de l’archéologie classique!

Informations

Période

24 septembre 2021 - 31 mai 2023
30 Crédits ECTS
152 Heures enseignement en présence
84 Heures enseignement en ligne

Langue

Français

Format

En présence et à distance

Renseignements

Patrizia BIRCHLER EMERY
+41 (0)22 379 12 05
Patrizia.Birchler(at)unige.ch

Lieu

Genève

Inscriptions

Délai d'inscription

31 juillet 2021

Finance d'inscription:

CHF 8'200.-

Contribution aux ODD

Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Objectifs

  • Reconnaître et situer des œuvres d’art issues du monde gréco-romain
  • Comprendre comment les grandes collections actuelles d’art classique se sont constituées à travers le temps et le monde
  • Reconnaître et évaluer les enjeux liés à la réglementation du commerce des œuvres d’art et à la question de leur restitution
  • Savoir où trouver les sources des règles juridiques pertinentes dans le domaine du droit des musées et des biens culturels
  • Identifier les problèmes potentiels liés au domaine du droit des musées et des biens culturels
  • Savoir à qui s’adresser pour résoudre ces problèmes et connaître les grandes lignes de la jurisprudence pertinente

Public

Professionnel-le actif/ve dans les domaines juridique, culturel ou artistique; juriste travaillant dans les administrations fédérales, cantonales et municipales; historien-ne de l’art; galeriste; collectionneur/euse ; expert-e auprès des douanes; administration des institutions muséales; maison de ventes; transitaires et sociétés de transport; associations culturelles et/ou liées au patrimoine; autres organisations et organisations internationales liées aux musées, aux biens culturels et au patrimoine

Compétences visées

  • Reconnaître et situer des œuvres d'art issues du monde gréco-romain
  • Comprendre comment les grandes collections actuelles d'art classique se sont constituées à travers le temps et le monde
  • Connaître et évaluer les enjeux liés à la réglementation du commerce des oeuvres d'art et à la question de leur restitution
  • Identifier les problèmes potentiels liés au domaine du droit des musées et des biens culturels

Programme

6 modules:

  • L'archéologie, une science du passé? Une réflexion pour le monde actuel
  • Introduction au droit de l’archéologie et des musées
  • De Troie à Alexandrie. Art et archéologie du monde grec
  • La lutte contre le trafic illicite des antiquités
  • De Rome à Constantinople. Art et archéologie du monde romain
  • La problématique du retour et de la restitution des biens culturels

Travail de fin d'études

Direction

Prof. Lorenz BAUMER, Faculté des lettres et Prof. Marc-André RENOLD, Faculté de droit, Université de Genève

Coordination

Dr Patrizia BIRCHLER EMERY, Université de Genève

Partenariat

Musée d'art et d'histoire de Genève
Le Diplôme de formation continue (DAS) en Archéologie classique et droit des biens culturels propose aux professionnel-les actif/ves dans les domaines culturels et juridiques d’acquérir et de développer des compétences et outils tant en archéologie classique qu’en droit des biens culturels. Pour cela, la Faculté des lettres et la Faculté de droit ont innové en offrant une formation continue structurée permettant d’intégrer des connaissances fondamentales et pluridisciplinaires, ainsi que de travailler sur des cas pratiques. L’enseignement allie des cours et activités en présentiel et à distance, mettant à disposition de nombreuses ressources.
La Faculté des lettres de l’Université de Genève possède une longue tradition dans le domaine de l’archéologie classique (collection de moulages d’après l’Antique déjà au 18e s., par exemple), la chaire existe depuis plus de 125 ans et compte des noms prestigieux (Naville, Deonna, Collart). La Faculté de droit de l’UNIGE bénéficie d’une réputation internationale dans le domaine du droit de l’art (le Centre du droit de l’art est actif depuis 1991), renforcée par l’établissement au semestre d’automne 2012 de la Chaire UNESCO en droit international de la protection des biens culturels.

Date(s)

24 septembre 2021
5 novembre 2021
17 décembre 2021

Lieu

Genève

Description

21h d’enseignement à distance, 3 journées à l’Université de Genève pour: découvrir les racines culturelles du présent en explorant le passé, se sensibiliser à l’interprétation et à la structuration des données archéologiques, mener une réflexion logique et méthodologique

Planning

Chaque module comprend 12 semaines d'enseignement en ligne et 3 journées en présence (début, milieu et fin de la période).

Les journées en présence débutent à 9h et se terminent à 17h30. Elles ont lieu en principe à l'Université de Genève, mais des déplacements sont prévus pour certaines activités (visites de sites archéologiques et de musées).

Lieu

Genève

Description

  • Les sources du droit de l’archéologie et des musées, en particulier les traités internationaux, le droit régional, le droit suisse (fédéral et cantonal)
  • Les définitions juridiques du bien archéologique et de l’oeuvre d’art
  • Les différents titres d’acquisition de la propriété (achat, donation, legs, exercice du droit de préemption, etc.)
  • La problématique des “prêts et dépôt” de biens archéologiques auprès des musées
  • Les enjeux contemporains du droit de l’archéologie et des musées

Planning

Enseignement en présence, tous les vendredis de 10h à 12h, du 24 septembre au 17 décembre - Enregistrements du cours disponible en ligne

Présentation de travaux personnels en présence

Date(s)

25 février 2022
8 avril 2022
20 mai 2022

Lieu

Genève

Description

21h d’enseignement à distance, 3 journées à l’Université de Genève pour: découvrir l'architecture, l'art et l'artisanat de la Grèce antique, connaître et interpréter les données archéologiques, mener une réflexion logique et méthodologique

Planning

Chaque module comprend 12 semaines d'enseignement en ligne et 3 journées en présence (début, milieu et fin de la période).

Les journées en présence débutent à 9h et se terminent à 17h30. Elles ont lieu en principe à l'Université de Genève, mais des déplacements sont prévus pour certaines activités (visites de sites archéologiques et de musées).

Date(s)

24 février 2022
7 avril 2022
19 mai 2022

Lieu

Genève

Description

  • Les sources du droit national et international concernant la protection du patrimoine archéologique (les conventions de l’UNESCO et d’Unidroit et les lois nationales de mise en oeuvre des traités internationaux)
  • Le rôle des États et des organisations internationales, en particulier l’UNESCO, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), le Conseil de l'Europe
  • Études de cas concernant la protection des antiquités en temps de paix et en temps de conflit armé

Planning

Chaque module comprend 12 semaines d'enseignement en ligne et 3 demi-journées en présence (début, milieu et fin de la période).

Les demi-journées en présence débutent à 13h et se terminent à 18h00. Elles ont lieu à l'Université de Genève.

Date(s)

23 septembre 2022
4 novembre 2022
16 décembre 2022

Lieu

Genève

Description

21h d’enseignement à distance, 3 journées à l’Université de Genève pour: découvrir l'architecture, l'art et les sites du monde romain antique, connaître et interpréter les données archéologiques, mener une réflexion logique et méthodologique

Planning

Chaque module comprend 12 semaines d'enseignement en ligne et 3 journées en présence (début, milieu et fin de la période).

Les journées en présence débutent à 9h et se terminent à 17h30. Elles ont lieu en principe à l'Université de Genève, mais des déplacements sont prévus pour certaines activités (visites de sites archéologiques et de musées).

Date(s)

22 septembre 2022
3 novembre 2022
15 décembre 2022

Lieu

Genève

Description

  • Les sources du droit national et international, en particulier les conventions de l’UNESCO et d’Unidroit et la réglementation suisse du transfert international des biens culturels (La Loi fédérale de 2003 sur le transfert international des biens culturels et sa mise en oeuvre par des accords bilatéraux)
  • L'impact juridique de l’éthique et des règles déontologiques
  • La résolution des litiges: exemples et tendances actuelles

Planning

Chaque module comprend 12 semaines d'enseignement en ligne et 3 demi-journées en présence (début, milieu et fin de la période).

Les demi-journées en présence débutent à 13h et se terminent à 18h00. Elles ont lieu à l'Université de Genève.

Date(s)

1 juin 2022
31 mai 2023
Ce DAS permet d'acquérir et de développer des compétences et outils tant en archéologie classique qu'en droit des biens culturels.

Conditions d'admission

Être titulaire d'une maîtrise universitaire ou d'un baccalauréat universitaire en droit, archéologie, histoire, histoire de l'art ou d'un baccalauréat ou maîtrise d'une HES dans une branche connexe ou d'un titre jugé équivalent et expérience professionnelle pertinente de deux années en lien avec le programme du DAS. Le Comité directeur se réserve le droit d’accepter la candidature de personnes ne répondant pas aux exigences stipulées sous l’alinéa 1 sur examen de leur dossier. Les candidat-es doivent alors faire état de leurs compétences professionnelles dans le domaine de la formation et de
leurs aptitudes à suivre le programme. Un entretien peut, le cas échéant, compléter la procédure d’admission.

Comité directeur

Direction

  • Prof. Lorenz Baumer, Unité d’archéologie classique, Département des sciences de l’Antiquité, Faculté des lettres,Université de Genève
  • Prof. Marc-André Renold, chaire UNESCO en droit international des biens culturels, Centre universitaire du droit de l’art, Faculté de droit, Université de Genève

Membres

  • Dr Patrizia Birchler Emery, chargée de cours, Unité d’archéologie classique, Département des sciences de l’Antiquité, Faculté des lettres, Université de Genève
  • Dr Alessandro Chechi, maître assistant, chaire UNESCO en droit international des biens culturels, Centre universitaire du droit de l’art, Faculté de droit,Université de Genève
  • Dr Jean-Robert Gisler, privat-docent, Département des sciences historiques,Facultédes lettres, Universitéde Fribourget coordinateur, Office fédéral de la police judiciaire

Comité scientifique / Conseil scientifique

  • Dr Béatrice Blandin, conservatrice, Département d’archéologie, Musée d’art et d’histoire de Genève
  • Prof. Philippe Collombert, Unité d’égyptologie, Département des sciences de l’Antiquité, Faculté des lettres,Université de Genève
  • Prof. Jean Terrier, Unité d’archéologie classique, Département des sciences de l’Antiquité, Faculté des lettres, Université de Genève et archéologue cantonal, Canton de Genève

Nombre de participant-es

Le nombre de participant-es est adapté à la pédagogie choisie.

Contribution aux ODD

Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.