DAS Psychothérapie systémique conduisant au titre postgrade fédéral en psychothérapie 2022

Ce DAS permet l’acquisition de la théorie et l’apprentissage de techniques psychothérapeutiques individuelles, de famille et de couple. La richesse repose sur la supervision in vivo, avec utilisation du miroir sans tain. Les participant-es apprennent aussi à utiliser leurs résonances personnelles.

Informations

Période

janvier 2022 - décembre 2024
61 Crédits ECTS
3 ans en commun avec le DAS en psychothérapie systémique + 3 ans maximum supplémentaires pour réaliser les compléments exigés. Déroulement du DAS : 1 soirée de supervision in vivo par semaine + 2 jours (vendredi et samedi) par mois (cours théoriques, analyse vidéo, expérience personnelle de groupe)

Langue

Français

Renseignements

Katharina AUBERJONOIS
+41 (0)22 305 48 48
Secrétariat:
Céline FEURER
celine.feurer(at)unige.ch

Lieu

Genève

Inscriptions

Délai d'inscription

31 juillet 2021

Finance d'inscription:

DAS-filière: CHF 24'000.-

À cette somme s’ajoutent des frais supplémentaires pour les 50 heures d’expérience psychothérapeutique personnelle en individuel, variant entre 7'500 et 10'000.- en fonction de l’honoraire du/de la psychothérapeute.

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectifs

  • Conduire des psychothérapies systémiques:

- pour le traitement de problématiques psychiques et psychiatriques variées dans un cadre ambulatoire, hospitalier ou communautaire, pour une clientèle privée ou bénéficiant de soins auprès d’institutions publiques

- dans un setting individuel, de couple, de famille ou de groupe

- dans des suivis complexes, nécessitant les réseaux de soins pluridisciplinaires

  • Dispenser des interventions systémiques de crise
  • Adapter les interventions pour le traitement systémique de troubles psychiques chez l’enfant et l’adolescent-e, chez l'adulte et chez la personne âgée

Les objectifs sont conformes à la LPsy (l’art. 5, lettre 2, LPsy ):

a. utiliser les dernières connaissances, méthodes et techniques scientifiques

b. réfléchir avec méthode à l’activité professionnelle et aux effets qu’elle engendre, notamment sur la base des connaissances appropriées concernant les conditions spécifiques, les limites professionnelles et les sources d’erreur d’ordre méthodologique

c. collaborer avec des collègues en Suisse et à l’étranger, communiquer et coopérer dans un cadre interdisciplinaire

d. analyser leur activité de manière critique dans le contexte social, juridique et éthique dans lequel elle s’inscrit

e. évaluer correctement la situation et l’état psychique de leurs clients et de leurs patients et appliquer ou recommander des mesures appropriées

f. intégrer les institutions du système social et sanitaire dans les activités de conseil, le suivi et le traitement de leurs clients et de leurs patients en tenant compte du cadre juridique et social

g. utiliser économiquement les ressources disponibles

h. agir de manière réfléchie et autonome, même dans les situations critiques

Public

Psychologue disposant d’une pratique clinique d’au moins un an dans le domaine de la psychopathologie et souhaitant acquérir le titre postgrade fédéral en psychothérapie


Compétences visées

  • Comprendre le fonctionnement des systèmes humains, familiaux en particulier, selon les différentes écoles ainsi que de la façon dont les individus sont affectés par le contexte macro et micro-social dans lequel ils évoluent
  • Identifier des dysfonctionnements familiaux les plus fréquents dans plusieurs registres (rôle des expériences passées, influence de l’apprentissage relationnel et des styles communicationnels, etc.)
  • Savoir poser une indication à la psychothérapie systémique
  • Acquérir des stratégies et techniques d’intervention visant à provoquer plusieurs changements de fonctionnements familiaux
  • Élaborer les résonnances personnelles pour savoir les utiliser en psychothérapie
  • Être sensibilisé-e à la dimension éthique et culturelle permettant la régulation des relations familiales par la justice dynamique multilatérale
  • Maîtriser des concepts et des outils permettant une évaluation du processus psychothérapeutique
  • Se familiariser avec des projets de recherche en systémique 

Programme

Le DAS répond aux exigences de la loi sur la psychologie (LPsy).

3 modules:

  • Module 1: Modèles conceptuels sur le fonctionnement (et dysfonctionnement) des systèmes humains / stratégies et techniques fondamentales d’intervention
  • Module 2: Modèles d’intervention et techniques psychothérapeutiques intégrant concepts, théorie et stratégie systémique
  • Module 3: Problèmes cliniques spécifiques

Compris dans les 3 modules: 

  • Supervisions directes individuelles et en groupe (348 unités)
  • Activité psychothérapeutique clinique (108 unités)
  • Connaissances et savoir-faire (550 unités)
  • Expérience psychothérapeutique personnelle de groupe (85 unités)

Travail de fin d’études, examen final et tutorat (7 unités)

Les candidat-es au titre fédéral doivent réaliser les compléments suivants en dehors du DAS :

Activité psychothérapeutique clinique : 392 unités

4 cas cliniques traités et documentés

Expérience psychothérapeutique personnelle en individuel : 50 unités

2 ans à 100% de pratique clinique (ou l'équivalent à temps partiel)

Direction

Prof. Guido BONDOLFI, Faculté de médecine, Université de Genève et Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Coordination

Dre Katharina AUBERJONOIS, Université de Genève et Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Partenariat

Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), Département de psychiatrie - Faculté de médecine de l’Université de Genève - Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève - Fondation Pôle Autisme Genève

Accréditation

Le DAS en psychothérapie systémique-filière conduisant au titre postgrade fédéral en psychothérapie est accrédité par l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) et amène - avec les compléments demandés - au titre postgrade fédéral en psychothérapie.

Conditions d'admission

Peuvent être admises comme candidates au programme d’études, les personnes qui:

  • sont titulaires d’une maîtrise universitaire en psychologie (master) ou d’une licence universitaire sanctionnant des études de psychologie de quatre ans au moins, délivrée par une Université suisse ou une Haute Ecole suisse ou d’un diplôme en psychologie reconnu par la Commission des professions de la psychologie conformément à la Loi sur les professions de la psychologie (LPsy)
  • et attestent d’une formation initiale en psychologie clinique et en psychopathologie équivalente à 12 crédits ECTS, acquis pendant la formation pré-graduée ou après la fin des études. Si ladite formation n’est pas exprimée en crédits ECTS, elle doit couvrir au moins 120 heures d’enseignement présentiel,
  • et attestent d’une pratique suffisante dans le domaine de la clinique, c'est-à-dire être engagé-es au minimum à 40% dans une activité thérapeutique en tant que psychologue, de façon à pouvoir développer une pratique clinique permettant des psychothérapies individuelles et/ou avec couples et/ou familles en institution ou en cabinet privé. (Le travail doit être attesté par des certificats de travail dûment remplis et signés par l’employeur/euse. Ils doivent indiquer le taux d’activité, la durée du travail et la fonction occupée. Le certificat de travail doit être accompagné d’un registre des activités cliniques documenté par le/la psychologue et signé par son/sa supérieur-e hiérarchique responsable),

  • et doivent avoir acquis une expérience professionnelle d'au moins deux ans à plein temps ou son équivalent à temps partiel dans le domaine de la santé mentale ou du domaine psycho-social et éducatif. (Le travail doit être attesté par des certificats de travail dûment remplis et signés par l’employeur/euse. Ils doivent indiquer le taux d’activité, la durée du travail et la fonction occupée. Le certificat de travail doit être accompagné d’un registre des activités cliniques documenté par le/la psychologue et signé par son/sa supérieur-e hiérarchique responsable.)

Les candidat-es doivent par ailleurs joindre à leur demande d’admission les pièces demandées dans le dossier de candidature.

 

Nombre de participant-es

Le nombre de places est adapté à la pédagogie choisie.

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.